Quelle démarche pour transformer un garage en pièce à vivre ?

Quelle démarche pour transformer un garage en pièce à vivre ?

transformer un garage en pièce à vivre

Plusieurs points sont à considérer lorsqu’il s’agit de changer l’usage d’un garage en une véritable pièce à vivre. Certaines démarches nécessitent l’élaboration d’une demande de permis de construire. Il convient de connaître les réglementations. Il est préférable d’être informé sur les astuces permettant de faciliter la réalisation du projet. 

Transformation de garage en pièce à vivre : faisabilités du projet

Avant de commencer l’aménagement d’un garage en une pièce à vivre, la première chose à faire est de vérifier sa faisabilité. Il faut premièrement que les travaux soient conformes aux règles d’urbanisme. Pour le savoir, rendez-vous à la commune où vous pourrez consulter le plan Local d’Urbanisme ou PLU. Le contenu de ce document cadre les réglementations qui régissent les constructions. Il offre des précisions à propos des secteurs protégés. 

Sachez que ce type de projet correspond à un agrandissement de maison. Dans certaines communes, il implique une mise en conformité du système d’assainissement. Par ailleurs, la construction d’un autre stationnement peut être à prévoir pour ce type de changement. Ces nouvelles mesures peuvent augmenter les frais. En outre, il faut aussi s’assurer que le terrain dispose d’une emprise au sol adaptée. 

La transformation de garage est une excellente solution pour gagner de l’espace de vie en plus dans un logement. Pour y répondre, il faut d’abord renoncer aux utilités offertes par le garage. Pourtant, certains PLU exigent que chacun dispose d’un emplacement réservé pour le stationnement. Ainsi, le propriétaire sera tenu de créer un autre espace.

Quelles obligations administratives pour autoriser les travaux

Pour ce qui est d’un changement de garage en une pièce à vivre, les travaux peuvent demander une autorisation d’urbanisme en fonction de la surface du terrain. Les démarches diffèrent suivant qu’il s’agisse d’une autorisation préalable ou d’un permis de construire. 

Une déclaration préalable est requise lorsque la surface du garage concerné est comprise entre 5 m2 et 20 m2. Un permis de construire est obligatoire si cette surface dépasse 20 m2. Dans certaines communes, il faut que cette surface soit supérieure à 40 m2 pour nécessiter un permis. Lors de la demande, un formulaire Cerfa est à remplir. Ce dernier est à rendre à la mairie avec d’autres documents spécifiques pour former un dossier de demande. 

Notez que l’intervention d’un architecte sera obligatoire pour l’aménagement d’une surface habitable de plus de 170 m2. 

Prévoir le projet nécessaire

La transformation d’un garage en une chambre ou un salon fait partie d’un projet d’extension de maison. Le coût des travaux peut être conséquent. Toutefois, le montant reste moindre comparé à celui d’une nouvelle construction. Dans tous les cas, différents frais en plus sont à considérer. 

En fonction de l’importance du projet, vous pourrez être amené à vous acquitter de la taxe de raccordement au tout à l’égout. Le paiement de la taxe locale d’équipement est également à prévoir.

La surface habitable étant plus importante, une augmentation sur le montant des impôts fonciers peut aussi être envisagée. 

Afin d’avoir un aperçu sur le coût des travaux, il est conseillé de demander des devis auprès des maîtres d’œuvre. Connaitre le montant en amont est un moyen pour le négocier et obtenir le meilleur prix. 

Faire le bon choix sur l’entreprise responsable de la construction

Pour que l’aménagement d’un garage en une pièce à vivre soit une réussite, il faut confier les tâches à une entreprise qualifiée. Afin d’assurer la qualité du résultat, l’artisan doit disposer d’un savoir-faire dans différents secteurs. Un personnel polyvalent est requis. Il faut des connaissances accrues en matière de maçonnerie, d’électricité, de plomberie, de couverture. Pour économiser, il vaut mieux avoir affaire à un interlocuteur unique pour ce genre de travaux. Lors de vos recherches, il est important de préciser qu’il s’agit d’un spécialiste en transformation de garage. 

Il faut savoir que le coût moyen du projet peut être d’environ 500 € à 1000 €. La plus grande partie des dépensent se trouve dans la transformation de la porte de garage. De plus, il faut ajouter à cette dernière le montant de l’isolation. Au montant total, pensez aussi à prévoir le paiement des frais sur la mise aux normes du dispositif électrique.

Pour vous aider à financer les travaux, vous pouvez vous tourner vers les différents crédits auprès des organismes bancaires disponibles suivant vos conditions financières.

Ayant de l’expérience en matière de constructions, Construires.fr est une référence si vous comptez établir une transformation de garage en une jolie et confortable pièce à vivre. De précieux conseils vous sont dévoilés sur le site. 

transformer un garage en pièce à vivre