13, Rue René Laennec Coignieres 78310

0130492518

dao@dtah.fr

Comment bien choisir son laser de chantier ?

  1. Accueil
  2. /
  3. Comment calculer les surfaces ?
  4. /
  5. Comment bien choisir son laser de chantier ?

Les travaux de constructions et de décoration requièrent l’utilisation d’un laser de chantier pour obtenir des cloisons bien droites et des aplombs bien précis. À cet effet, vous devez tenir compte de certains critères pour choisir le modèle adéquat qui sera commode de par sa robustesse et sa praticité. Voici donc l’essentiel à connaître avant de choisir son laser de chantier !

laser de chantier 

Les types de laser disponibles

Avant d’aller à la boutique pour choisir votre laser de chantier, gardez en tête qu’il existe deux grandes catégories de laser de chantier. La première est celle des lasers dits rotatifs et la seconde est celle des lasers dits d’alignement.

Le laser rotatif

Il se fixe sur un trépied et se met de niveau grâce à l’action d’un système de masselotte et de pendule. Conçu pour les grands chantiers, il permet une utilisation en mode horizontal. Il est le plus souvent utilisé à l’extérieur ou dans des espaces bien vastes parce que sa portée peut atteindre jusqu’à 50 mètres. Il est idéal pour faire facilement un terrassement et pour prendre des repères pour un travail de nivellement.

Le laser d’alignement

Ce type de laser est utilisé pour réaliser des ouvrages rectilignes comme les canalisations d’eau pluviale ou usée. Il n’a pas forcément besoin d’un trépied pour bien fonctionner. Il peut se poser sur un plan fixe ou un élément en construction. Il peut être accompagné d’une télécommande, la meilleure pour modifier un réglage de pente ou faire un alignement.

Les autres types de laser

À ces deux grandes catégories, on peut ajouter les lasers à point et les lasers croix. Le premier type permet d’afficher des points pour réaliser un équerrage. Il offre une portée de 10 à 30 mètres. Le deuxième est utilisé pour le posage de carrelage ou d’étagères au mur. Il peut être utilisé dans un espace restreint sur des portées d’environ 10 mètres.

Les caractéristiques à privilégier

C’est facile d’utiliser un laser de chantier normal. Il suffit de se munir en général d’un crayon ou d’une corde et d’un trépied. Ensuite, on positionne le laser de chantier, on attend qu’il se stabilise, puis on prend les mesures pour tracer les repères. C’est pourquoi il faut dénicher le meilleur. Prenez pour cela la peine de vérifier les points qui suivent avant de conclure votre achat.

La puissance du rayon laser

Impossible de vérifier la puissance d’un appareil encore dans son emballage ! Mais, quelques indices vous aideront à en avoir une idée. Sachez que plus le chiffre de la diode du laser est court et plus le laser sera puissant. Le montage de la diode est aussi déterminant. La puissance du faisceau diminue quand il s’agit d’un laser multi lignes dont la diode émet un faisceau sur un prisme chargé de diviser la lumière.

Les lunettes de visualisation

Détrompez-vous, elles ne protègent pas les yeux comme le pensent certains. Elles n’agissent pas non plus comme une loupe pour faire grossir les lignes. Ce sont des lunettes à laser rouge ou vert. Leur rôle est d’aider à mieux voir les niveaux laser, les niveaux rouges pour les lunettes à laser rouge et les niveaux verts pour les lunettes à laser vert.

La mire

Dénommée également la canne, elle est capitale lorsque la distance de projection est longue. C’est sur elle que vous déposerez votre laser de chantier au moment propice.

Le prisme de direction

Il est indispensable pour diriger le faisceau dans différentes directions au même moment. Pour le carrelage et le papier, c’est l’accessoire à ne pas négliger.

laser de chantier 

Articles similaires

Contact

dao@dtah.fr

Agences