Surface vitrée

Surface vitrée

Surface vitrée

Les surfaces vitrées sont des sujets sensibles, tant ils conditionnent l’efficacité énergétique des habitations. Cette option assure une belle apparence de la maison pendant son cycle d’utilisation. Elle fait partie des réglementations de l’isolation thermique, lors de la construction ou de la rénovation d’un bâtiment public ou privé.  Cette innovation participe à la réduction des impacts des consommations humaines sur l’environnement.

Les différentes matières du vitrage

Les surfaces vitrées servent généralement de décoration. Ils secondent également la protection de l’intérieur contre les poussières et l’air. Il existe certaines options pour le type de vitrage. Ainsi, votre choix dépend notamment de votre budget. Le type de vitrage le plus connu est le verre régulier d’image et le vitrage acrylique.

Le verre régulier d’image est résistant aux rayures. Il est le plus consommé et le moins cher. Il protège contre les rayons UV approximativement de 45 %. Ce type de vitre est facile à nettoyer avec des produits pour vitres courantes.

Une autre option de vitrage populaire est l’acrylique, généralement appelée le plexiglas. Le vitrage acrylique est beaucoup plus léger que le verre, très difficile à casser et possède des propriétés anti-éblouissantes.

Les normes de la dimension

Parfois, les baies vitrées suivent les mesures standards. Elles sont faciles à trouver sur le marché. La dimension d’une fenêtre à un vantail est de 75*60 cm, tandis qu’une fenêtre à deux vantaux possède une taille de 125*100 cm ou de 135*120 cm.

Pour une baie vitrée coulissante à doubles vantaux, les dimensions standard sont de 215*180 cm, de 215*210 cm ou de 215*240 cm. De plus, il y a des vitres réservées pour les fenêtres longues de type 60*100 cm et les fenêtres carrés de 40*40 cm ou encore 60*60 cm. Sachant que ces fenêtres sur-mesure sont plus coûteuses que celles de taille standard.

Les fabricants peuvent également concevoir des produits à d’autres mensurations selon la demande et le besoin clientèle. Toutefois, chaque propriétaire est régi par la réglementation thermique (RT 2012) qui limite la surface totale de la surface vitrée à un sixième des surfaces habitables, soit environ 16 %. Pour une maison de 100 m², par exemple, elle doit contenir 17 m² de surface vitrée.

Le nettoyage des surfaces vitrées

Il est favorable de nettoyer les surfaces vitrées avec un tissu de dépoussiérage doux, de préférence un tissu de microfibre. Le nettoyage est important avant l’utilisation de n’importe quelle solution liquide afin d’éviter le collage de la poussière sur la surface. S’il y a un habillage de substance visqueuse dans les coins, utilisez un vieux pinceau, une brosse à dents ou des cotons-tiges pour dégager la saleté.

Les produits de nettoyage des vitres sont disponibles dans les grandes surfaces. Néanmoins, il existe d’autres solutions faites maisons écologiques que vous pouvez employer. De ce fait, vous pouvez utiliser un mélange de vinaigre blanc et d’eau déminéralisée de même quantité.

Astuces supplémentaires :

  • vous pouvez employer le vinaigre distillé pour le nettoyage, mais son odeur est parfois insupportable pour les personnes sensibles ;
  • évitez d’appliquer l’eau régulière pour nettoyer n’importe quelle surface de verre, car les minéraux existants laissent certaines bandes.

Mots clés

Partager cet article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on telegram
Share on whatsapp