Comment créer une surface d’espace vert en pleine terre ?

Création d’un espace vert de pleine terre : les avantages

La conception d’un espace vert en pleine terre est un judicieux projet. Établi en pleine terre, cet élément valorise le terrain. Cette entreprise n’est pas à prendre à la légère.

Création d’un espace vert de pleine terre : les avantages

Création d’un espace vert de pleine terre : les avantages

La conception d’un espace vert en pleine terre est un judicieux projet. Établi en pleine terre, cet élément valorise le terrain. Cette entreprise n’est pas à prendre à la légère. Il faut disposer d’un espace libre, l’état du sol doit aussi être adapté. Afin que votre terrain puise accueillir un espace vert en pleine terre, il faut réaliser une étude du terrain. Un tel projet présente de nombreux avantages. 

En ce qui concerne l’infrastructure, un espace vert en pleine terre se démarque par son faible coût. Plus besoin d’ajouter d’engrais ou autres éléments, le sol regorge de nutriments naturels. Toute une palette de végétaux est à votre disposition pour personnaliser votre jardin. Contrairement à une culture hors-sol, les travaux de jardinage se passent à l’air libre. Vous bénéficiez d’une meilleure inertie du sol. Le temps d’assèchement est plus long. 

Dans le cadre de l’aménagement d’un espace vert situé en pleine terre, l’étude du terrain concerne les points suivants :

–          La pollution du sol représente le premier examen à accomplir ;

–          L’orientation du terrain est également un élément à étudier ;

–          Faites aussi attention à l’ensoleillement qui influence sur la qualité de l’espace vert ;

–          Une étude sur les propriétés du sol est à établir. Cette étape consiste à observer les plantes et les espèces déjà existantes sur le sol dans le but d’évaluer sa qualité agronomique.

Outils à privilégier pour la conception d’un espace vert 

Si vous comptez procéder à la création d’un espace vert en pleine terre, disposer des outils et des techniques adaptés renforce la qualité du résultat. Floriscope est une application Web très utilisée par les professionnels responsables de végétaux. Il sert à déterminer les végétaux appropriés à chaque espace vert. Par ailleurs, la phytotechnologie est une technique à connaître pour dépolluer le sol naturellement à l’aide de végétaux. 

Plusieurs logiciels paysagistes sont proposés sur le Net. Il est indispensable de détailler les besoins pour bien choisir. 

Tout d’abord, le logiciel sélectionné doit fonctionner avec le type d’équipement informatique utilisé. Ce dernier doit être assez puissant pour que l’outil fonctionne. Sachez aussi que certains logiciels ne marchent que sur Windows 10. 

Il faut aussi, déterminer, en amont, le temps dont vous disposez pour réaliser votre plan 3D. Un logiciel intuitif proposant du photomontage est recommandé si vous être débordé. Pour un résultat plus complexe, il faut consacrer un peu plus de temps pour la réalisation. Si vous optez pour un projet ambitieux, privilégiez un logiciel dont la fonctionnalité permet de réaliser des réalités virtuelles à partir d’un environnement donné. 

Aménager un espace vert de pleine terre : les réglementations

Un espace en pleine terre est parfait pour la création d’espace vert. En effet, c’est une zone libre non bâtie. Il dispose d’un sous-sol perméable, permettant l’infiltration des eaux pluviales. Un espace est dit de pleine terre lorsqu’il est apte à accueillir des plantations. Son revêtement est perméable, sa surface ne comporte que de réseaux électriques, ceux des eaux pluviales ou des eaux usées. Une aire de stationnement ne fait pas partie des espaces de pleine terre. Si vous souhaitez procéder à la mise en place d’un espace vert de pleine terre, il est conseillé de suivre les normes et les règles y afférant. 

Selon les règlementations imposées par le PLU ou Plan Local d’Urbanisme, la création d’un espace de pleine doit être établie à hauteur de 50 % de la superficie totale du terrain. Cette loi peut devenir une contrainte lorsque le PLU exige qu’une zone de stationnement doit se placer dans l’emprise de la parcelle. La conception d’un espace vert de pleine terre exclut l’existence d’une structure en sous-sol tel que l’aménagement d’un « evergreen », par exemple. L’une des meilleures solutions serait d’envisager la réalisation d’une toiture végétale. Toutefois, il est toujours vivement recommandé d’observer le PLU avant de se lancer. Les caractéristiques de la toiture doivent suivre les normes imposées. Le respect des prescriptions est important pour éviter un éventuel refus sur une demande de permis de construire. 

Zoom sur la culture en pleine terre 

Avant de commencer une culture en pleine terre pour aménager un bel espace vert, la première chose à faire est de se renseigner sur l’état et les propriétés du sol. Une analyse rapide du terrain ainsi que des fleurs qui y poussent peut alors être faite. Par la suite, il faut préparer le sol en le rendant meuble. Si vous constatez peu de végétaux sur votre terrain, cela peut vouloir dire que votre sol est pauvre. Une opération d’aération avec une pelle sera alors nécessaire. 

Sur un sol en béton ou revêtu de pelouse, l’utilisation d’un engin spécifique comme le motoculteur est requise. Un sol très humide signifie qu’il est mal drainé. L’ajout de calcaire peut être efficace pour y remédier. Il est recommandé d’installer un compost afin d’apporter au sol tous les nutriments nécessaires. Une fois cette opération faite, vous pouvez commencer à cultiver votre jardin potager ou votre espace de verdure.

Étapes pour créer un jardin potager en pleine terre

Un espace vert peut être réalisé pour profiter d’un jardin potager en pleine terre. Ce projet peut être complexe, sans les conseils d’un spécialiste.

La création d’un potager commence par le choix de l’emplacement. Une orientation sud-sud-ouest est idéale pour un bon ensoleillement. Un endroit ensoleillé doit, au minimum, bénéficier de 6 heures d’ensoleillement par jour durant la période estivale. La taille du potager est à établir en fonction de celle de l’espace disponible. Il serait plus malin de séparer le potager par plusieurs parcelles. Prévoyez aussi un petit espace entre ces dernières afin d’assurer votre passage lors de l’entretien de vos végétaux. 

Si vous projetez de réaliser votre premier potager en pleine terre, il est possible de l’installer sur une ancienne pelouse. L’idéal serait de débuter les tâches avant l’hiver pour que les mottes puissent se décomposer en automne. Commencez par tondre le gazon, réservez la tonte de côté. Il faut ensuite bêcher le terrain puis divisez le terrain en petites parcelles. Parsemez toute la zone par une couche de plante herbacée. Au cas où vous n’auriez pas pu procéder aux travaux avant l’hiver, il est toujours possible de commencer au printemps. 

Différents styles de jardins fleuris en pleine terre

Si vous rêvez de cultiver un agréable jardin pour orner votre espace vert en pleine terre, vous avez accès à différents styles. Aménager un jardin, ce n’est pas seulement pour le plaisir des yeux. Ce projet agrémente votre espace et améliore l’atmosphère. Entre un jardin moderne, exotique, asiatique, français ou anglais, c’est à vous de choisir de type de jardin qui vous plaît. 

Le jardin moderne se distingue par sa forme épurée et géométrique. La plupart du temps, ce type de jardin se démarque par une terrasse installée juste au pied de la maison. Il peut, par endroits, se doter d’un point d’eau. Un jardin contemporain se démarque aussi par l’association de plusieurs matériaux. Les espaces peuvent être séparés par des allées engazonnées, en béton ou en gravier. 

Un jardin exotique quant à lui peut évoquer la forêt tropicale. Il peut procurer l’impression d’être au cœur d’un désert aride. Ce genre de jardin peut s’habiller de fleurs et de plantes très colorées. Si vous préférez donner au jardin une atmosphère aride, rien de tel que de placer quelques cactus à différents endroits de votre jardin. 

Le jardin japonais est aujourd’hui très tendance. Il se démarque par un style minimaliste et un décor soigné. Il est très décoré avec des sculptures, fontaines et rochers un peu partout. La mise en place d’un érable du Japon reste immanquable pour réussir un tel jardin. 

Un jardin à la française est idéal si vous disposez d’un grand espace. Il est décoré par des allées constituées de pelouse magnifiquement tondue. Des alignements d’arbres font aussi la particularité de ce type d’espace vert. L’eau reste toujours présente dans un jardin français. Les bassins y sont établis sous toutes les formes. Le jardin anglais et jugé plus sauvage comparé au jardin français. Il est valorisé par une allure à la fois romanesque et pittoresque. 

Pour vous aider à créer un espace vert sur mesure en pleine terre, il est crucial de se référer aux professionnels. Sur Construires.fr, des guides spécialisés vous indiquent les mesures à prendre pour que votre projet soit parfaitement réalisé. Vous pouvez même confier votre demande de permis de construire ou votre autorisation à nos agents.