Ventilation industrielle : un enjeu crucial pour les entreprises

Ventilation industrielle : un enjeu crucial pour les entreprises

Les entreprises travaillant dans l’industrie doivent accorder une attention particulière à la ventilation de leurs locaux. Pour un environnement aussi confortable que sain, l’ouverture des fenêtres est insuffisante. Il faut mettre en place un système de ventilation plus performant. Ainsi, nous allons évoquer les raisons pour lesquelles la ventilation est primordiale au bureau. Vous découvrirez également des renseignements utiles sur les ventilateurs industriels.

Pourquoi ventiler ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de définir en amont le terme « ventilation ».

La ventilation désigne l’action consistant à créer un renouvellement de l’air, par déplacement dans un endroit clos. Elle est notamment mise en œuvre dans les endroits où l’oxygène risque de manquer, ou lorsque des polluants et d’autres substances indésirables risqueraient de se développer en son absence.

Les raisons de ventiler un milieu professionnel

D’après plusieurs études, l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur. En effet, lorsque celui-ci stagne dans un espace clos, il est composé de nombreux polluants pouvant être perceptibles ou non. À titre d’exemple, on peut citer l’humidité, les bactéries, la fumée, les odeurs, les poussières, ou encore les COV (composé organique volatil) tels que les matériaux de construction, les produits d’entretien, les solvants…

Dans la plupart des cas, cette pollution intérieure a des répercussions néfastes sur l’organisme. Elle peut provoquer des irritations de la peau ou des voies respiratoires, des maladies allergiques ou rhumatologiques, ou encore de l’intoxication si des particules toxiques et dangereuses se dispersent dans l’industrie.

 

Afin de limiter ces troubles, il convient de renouveler en permanence l’air intérieur. Cette action permet d’évacuer toute zone d’air stagnante.

La qualité de l’air et la santé sont indissociablement liées. Sachez que si un habitat ou un espace de travail n’est pas bien ventilé, le taux de l’oxygène à l’intérieur va diminuer. Mais le manque d’oxygène en continu peut être dangereux pour les personnes présentes. Souvenez-vous que tous les êtres vivants respirent : ils consomment de l’oxygène et rejettent du CO2. Ainsi, en ventilant efficacement, vous apportez de l’air neuf qui va alimenter l’oxygène. C’est une manière de garantir la qualité de l’air dans votre entreprise et de préserver de cette façon la santé de vos collaborateurs.

Mettre en place un système de ventilation adapté à son activité et son lieu de travail figure parmi les obligations de tous les chefs d’entreprise.

Outre son importance pour la santé et le bien-être des travailleurs, la ventilation est également indispensable pour la conservation du bâtiment. Elle permet de prévenir l’apparition des infections sur les murs comme les moisissures et le salpêtre. Mais elle contribue aussi au bon fonctionnement des machines.

Les typologies de technologies de ventilateur en milieu industriel

Le ventilateur est l’appareil permettant d’assurer la ventilation d’un espace de travail. De nombreuses boutiques en ligne telles que le site http://www.ventilation-vif.fr proposent des équipements de ventilation dédiés aux professionnels. VIF Equipement est la marque commerciale de la société LACAYELLE SAS. Elle se met au service des professionnels (entreprises, administrations, artisans et associations) depuis plus de 20 ans, en proposant une large gamme d’équipements de ventilation en réponse aux exigences du marché européen.

Le ventilateur est le point le plus important d’un réseau d’aération ou de conditionnement d’air. Il s’agit d’une turbomachine recevant de l’énergie mécanique en vue d’entretenir un écoulement continu d’air la traversant à l’aide d’une ou plusieurs roues. Le ventilateur doit être choisi afin de débiter un certain volume d’air sous une certaine pression et température. En général, ce dispositif se décline en deux technologies, dont le ventilateur centrifuge et le ventilateur hélicoïde.

La technologie centrifuge

La différence entre le ventilateur centrifuge et le ventilateur hélicoïde se trouve dans leur fonctionnement. Dans le modèle centrifuge, l’air est aspiré de manière axiale et rejeté de manière radiale. Pour être plus explicite, l’air est aspiré parallèlement à l’axe de rotation d’une roue à aubes qui tourne dans une volute. Ensuite, il est rejeté à la périphérie par la force centrifuge qui suit un plan perpendiculaire à l’axe de la rotation.

Les ventilateurs centrifuges permettent l’obtention des débits moyens avec des pressions élevées. Selon l’inclinaison de l’aube, on distingue trois types de modèles de ventilateur centrifuge :

Les ventilateurs centrifuges ont l’avantage d’être plus silencieux que les autres types de ventilateurs.

Le type hélicoïde

Dans le ventilateur hélicoïde, aussi connu sous le terme axial, l’air est aspiré et refoulé axialement. Le flux d’air est parallèle à l’axe de rotation de l’hélice. Le modèle hélicoïde ne génère pas de pressions élevées et il est souvent bruyant. Mais il est capable de fournir des débits conséquents. Pour une application dans un milieu industriel, les ventilateurs hélicoïdes sont limités quand la perte de charge du circuit devient importante. Leur performance dépend de leurs conditions d’implantation.

Les ventilateurs hélicoïdes s’avèrent être plus sensibles que les ventilateurs centrifuges aux conditions d’alimentation d’air.

Comment choisir son ventilateur professionnel ?

Le choix d’un système de ventilation professionnel ne doit pas être fait à la légère. Il faut que vous preniez en compte certains paramètres importants.

La première chose à faire est de définir vos besoins en termes de ventilation. Pour l’efficacité de la ventilation, le débit de l’air est un critère à ne surtout pas négliger. Il faut également faire attention au bruit généré par l’appareil. Sachez qu’un ventilateur totalement silencieux n’existe pas mais il existe quand même des dispositifs moins bruyants. Le niveau sonore est exprimé en décibel (dB). Un bruit trop important peut être insupportable selon les besoins.

Le confort est aussi un critère indéniable. Privilégiez un appareil doté des options de confort permettant de vous faciliter la tâche.

Pour être sûr de faire le bon choix, la question de la ventilation industrielle doit être confiée aux experts en la matière. Ils connaissent parfaitement les domaines d’application de chaque appareil, ainsi que les différentes normes et réglementations en vigueur.