Surélévation maison : l’essentiel à savoir

Surélévation maison

Surélévation maison : l’essentiel à savoir

Surélévation maison

La famille s’agrandit et la maison devient trop petite ? Il n’est pas toujours évident de procéder à une extension ou bien de déménager. De plus, en ville, lorsque le terrain est réduit, impossible de créer une nouvelle pièce à vivre. Face à ces contraintes, la surélévation représente une solution intéressante. Mais comment se lancer dans ce type de projet sans faire d’erreurs? Voici quelques indications qui pourront vous aider si vous comptez réaliser une surélévation de maison.

Une surélévation, qu’est-ce que c’est ?

Surélever une maison est un gros projet qui mérite réflexion avant de se lancer. Chaque étape est à étudier pour assurer la réussite des travaux. La surélévation consiste à apporter à un bâtiment existant une charge supplémentaire. Le procédé engendre l’augmentation du poids de la structure. Pour bien réussir les tâches, il faut le recours à un bureau d’études. Ce dernier vérifie la capacité de la structure existante à supporter le poids de la nouvelle charge.

Vous devrez prévoir des démarches administratives et techniques préalables avant le début des travaux. Commencez par une étude de faisabilité avec un calcul de descente de charge pour s’assurer que la surélévation de la maison est possible.

Les démarches à effectuer avant travaux

Pour effectuer les travaux, faut d’abord s’assurer que vous disposiez des autorisations requises. Les plans locaux d’urbanisme (PLU) sont à consulter pour savoir, notamment, la hauteur maximale autorisée. Les réglementations changent suivant le quartier ou ville concernée. Ensuite, deux études doivent être mises en œuvre pour vérifier que votre construction va pouvoir accueillir la surélévation. Une étude des fondations est à programmer pour vérifier la qualité des matériaux utilisés dans les murs et les fondations. Puis, il vous faut réaliser une étude des murs porteurs, pour mesurer la résistance et la qualité des matériaux utilisés. Une fois ces deux études validées, il ne vous reste plus qu’à déposer votre dossier d’autorisation de travaux surélévation.

La réglementation à respecter pour réaliser une surélévation de maison

Avant le dépôt d’une demande de permis de construire, vous devez donc vous rendre à la mairie pour examiner le Plan Local d’Urbanisme et vous assurer que votre projet est bien dans les normes. Les prescriptions concernent en particulier la hauteur du bâtiment, l’aspect de façade, le vis-à-vis, la forme de la toiture, l’alignement des façades (dans le cas d’une surélévation qui déborde de la maison existante) et le gabarit (ligne entre le sol et le point le plus élevé de la maison).

Sachez que si votre maison est située dans le périmètre d’un monument historique, l’avis d’un architecte des Bâtiments de France sera indispensable. De plus, vous devez savoir que le recours à un architecte est obligatoire pour les bâtiments d’une surface supérieure à 150 m2 (surface totale de la maison).

Surtout, veillez à vous informer au préalable à la mairie concernée avant d’entreprendre les travaux liés à la surélévation d’une maison au risque d’une pénalité et d’une suspension du chantier. Toutes les démarches sont donc à réaliser comme il faut.

Surélévation maison

 

 

Mots clés

Partager cet article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on telegram
Share on whatsapp