Combien coûte la construction d’une piscine

la construction d’une piscine

Combien coûte la construction d’une piscine

 la construction d’une piscine

Pour la construction d’une piscine, plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour pouvoir déterminer le budget nécessaire. Justement dans cet article, nous allons vous donner toutes les indications essentielles.

Le budget pour la construction

Pour construire votre piscine, le budget est large. Les travaux peuvent vous coûter environ 2 000 à 50 000 euros selon la taille et la forme de la piscine ainsi que des choix techniques ou budgétaires. Ainsi, pour la construction d’une piscine hors-sol, il faudra compter entre 1 500 et 7 000 euros. Ce type de projet ne requiert aucun ou peu de travaux de terrassement. Une piscine enterrée ou semi-enterrée en kit coûte entre 5 000 et 15 000 euros. Une piscine monocoque en polyester nécessitera l’intervention d’un professionnel et son prix est estimé à 10 000 ou 20 000 euros. Quant à une piscine en béton maçonné, elle est de 20 000 à 30 000 euros, terrassement et remblai inclus. Au-delà de ces valeurs chiffrées, c’est le domaine des piscines haut de gamme, par leur conception (ex : piscine à débordements), par leur taille ou leur forme, par leurs équipements (ex : volet roulant automatique ou abri haut ou fond mobile qui se transforment en terrasse), ou par les systèmes de filtration.

Le budget pour le fonctionnement

Le coût de fonctionnement d’une piscine est très souvent surestimé. 5 postes de dépenses sont à considérer, notamment l’électricité, faire tourner la pompe de 10 à 12 h par jour en saison qui reviendra à environ 250 euros. Pour ce qui est de l’eau d’appoint, comptez chaque année 10 % à 15 % du volume de la piscine, soit environ 5 mètres cubes pour une piscine de dimension classique. Quant aux produits de désinfection, il faudra compter environ 100 euros. Si, par contre, vous vous absentez 3 semaines, et qu’à votre retour vous ne voyez pas le fond de la piscine parce que les algues ont proliféré suite à un arrêt accidentel de la pompe, ce budget peut rapidement être multiplié par 3 ou 4. Pour le remplacement du matériel qui s’use, prévoyez sur une moyenne annuelle de 200 euros. Le surplus d’impôt foncier est aussi un poste de dépense à ne pas négliger. 

Bref, le coût de fonctionnement annuel d’une piscine sera de 500 à 1 000 euros.

La taxe d’aménagement

Si votre projet est soumis à une demande de permis de construire piscine, vous allez devoir vous acquitter d’une taxe d’aménagement. Celle-ci est due une fois et dépend de la surface de la piscine et des taux d’appel de la taxe fixés par le département et la commune. En général, elle s’élève au total entre 300 et 700 euros pour une piscine dans les standards habituellement pratiqués.

La taxe foncière et la taxe d’habitation

À condition que votre piscine soit démontable, vous devrez payer la taxe foncière. Cela parce que la présence d’une piscine en dur augmente la valeur du bien (impact sur la taxe foncière) et sa valeur locative (impact sur la taxe d’habitation). Sachez que si vous déclarez la piscine au service des impôts dans les 90 jours qui suivent la fin de la construction, vous profiterez d’une exonération de 2 ans de taxe foncière.

 la construction d’une piscine

 

Mots clés

Partager cet article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on telegram
Share on whatsapp