Pourquoi faire une surélévation de maison en bois ?

Pourquoi faire une surélévation de maison en bois ?

une surélévation de maison en bois

Une extension maison sous-entend l’augmentation de la surface. Elle se décline en deux types, à savoir l’extension horizontale et l’extension verticale.

Si vous n’avez pas assez de terrain pour construire, optez pour l’extension à la verticale ou la surélévation. Dans ce cas, différents matériaux sont à utiliser, comme l’acier et le béton. Cependant, dans l’extension maison, le bois est le plus choisi. En plus d’être léger, il ne présente aucune menace sur la structure de la maison concernée par le projet. Découvrez dans cet article ce que vous devez savoir pour réaliser la surélévation en bois de votre maison.

Surélévation en bois : c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, une surélévation en bois consiste à utiliser le bois pour procéder à une extension permettant d’apporter de l’espace en plus à la maison. Elle requiert des modifications au niveau de la toiture de la maison. Les travaux à réaliser dans cette option consistent à ajouter un ou plusieurs étages sur la structure existante du bâtiment. Voici les étapes du déroulement de la construction :

Il existe aussi d’autres travaux à prévoir, par exemple la pose d’un nouvel escalier afin d’accéder au nouvel espace venant d’être créé, la pose de nouvelles fenêtres et l’aménagement intérieur de celles-ci.

Surélévation en bois : les avantages

La surélévation en bois d’une maison présente plusieurs avantages. Elle est adaptée à tous types de construction. Elle est parfaite pour gagner de l’espace supplémentaire dans les maisons en dur ou dans celles qui sont en bois.

De plus, en utilisant ce matériau léger (le bois), le poids de la charpente et de la poutre sera considérablement réduit. Le charme apporté n’est pas en reste. La finition en bardage naturel rend, par exemple, unique le rendu de votre habitation.

En outre, avec ce type d’extension, vous pouvez continuer à occuper votre maison, même durant la réalisation de travaux. Vous n’avez donc pas besoin de déménager.

Enfin, facile à installer, le bois fait accélérer la réalisation de travaux de surélévation. Il est également très performant en termes d’isolation thermique et acoustique.

Surélévation en bois : les inconvénients

La surélévation en bois ne présente que de moindres inconvénients. Conduisant à l’augmentation de la surface totale de la maison, elle implique donc la hausse de la taxe foncière. De plus, ce type d’extension peut être complexe et revenir plus cher que celui effectué avec d’autres matériaux. Son installation peut aussi nécessiter l’intervention d’un professionnel engendrant un coût supplémentaire. Une moindre erreur peut provoquer des conséquences plus graves que celles qui pourraient se passer avec le béton. Enfin, l’utilisation du bois implique des frais supplémentaires sur les traitements contre les champignons et les insectes.

Surélévation en bois : quelle démarche administrative entreprendre ?

Des autorisations sont nécessaires pour réaliser un projet de surélévation en bois afin d’éviter les sanctions, comme le paiement d’amendes ou la démolition de la construction. Ainsi, une demande de permis de construire est nécessaire si la surface à créer dépasse les 40 m2 en zone urbaine et les 20 m2 hors zone urbaine. Cette démarche intervient également dans le cas où la surface totale de l’habitation concernée par le projet dépasse les 150 m2.

Si votre projet ne remplit pas toutes ces conditions, vous devez procéder à la déclaration préalable de travaux auprès de la mairie.

L’administration donne sa réponse dans un délai de 1 mois après la date de dépôt de votre dossier de déclaration préalable, et 2 mois pour la demande de permis de construire. Le délai d’attente pour l’obtention de ce deuxième type d’autorisation être porté à 3 à 6 mois si votre projet est si complexe que son instruction nécessite beaucoup plus de temps.

Surélévation en bois : est-ce nécessaire de faire appel à un professionnel ?

Dans un projet de surélévation de maison en bois, faire appel à un professionnel est la solution idéale. Cette option est même obligatoire dans certaines situations. C’est le cas, par exemple, si votre projet fait plus de 150 m2 (intervention d’un architecte).

Pour vous aider à choisir le professionnel à engager, faites jouer la concurrence. Vous devez en effet demander des devis afin de dénicher celui qui propose l’offre la plus intéressante présentant un meilleur rapport qualité-prix.

Surélévation en bois : les éléments influant sur le coût du projet

Plusieurs facteurs peuvent influer sur le coût d’un projet de surélévation en bois. Voici quelques éléments à savoir pour vous aider à établir votre budget :

Surélévation de maison en bois : quel budget prévoir ?

Prévoir un budget constitue la première étape à faire pour réaliser un projet de surélévation de maison en bois. Certains points sont à prendre en compte, à savoir l’étude de faisabilité du projet, pouvant s’élever jusqu’à 5000 euros. Faisant par exemple appel à un architecte, vous serez facturé de 8 à 15 % du coût total des travaux à réaliser.

Quant au coût total du projet de surélévation en bois, celui-ci peut être très élevé si vous l’effectuez avec aménagement. Le prix peut être de 2 000 € à 5 000 € par mètre carré. En revanche, comptez 500 € à 2 000 €/m2 si le projet n’est pas aménagé.

une surélévation de maison en bois