Comment isoler le rehaussement d’une maison individuelle ?


Dans le domaine de la construction, on privilégie toujours l’isolation de votre maison. Ne négligez pas l’isolation de votre rehaussement, soyez informer sur les points essentielles de l’isolation.

 

Rehaussement d’une maison

Pourquoi isoler votre rehaussement ?

Pour commencer, faire un rehaussement de votre maison peut vous coûter une petite fortune, pourtant si vous rénovez et améliorez votre isolation vous pouvez obtenir des subventions. En effet l’État reconnait l’impact positif de l’isolation sur l’environnement. Et donc des organismes comme L’ANAH ou agence internationale pour l’amélioration de l’habitation ou Conseil régional vous offrent des aides financières pour vos travaux d’isolation. Parfois des crédits impôt et une baisse de la TVA seront mise en votre intérêt pour votre projet. Vous pouvez aussi procurer des prêt à 0% de taux avec notamment les éco-prêt à taux zéro pour financer votre isolation.

La raison principale pour faire isoler votre maison, c’est pour faire baisser votre facture en énergétique. D’après des statistique, vote consommation en énergie augmente de 7% à 11% pour chaque degré ajouté au thermostat, alors plus l’hiver se fera froid, plus vos dépense augmenteront. Investir dans l’isolation est un investissement rentable à long termes. Étant donné que le prix de l’énergie ne fait qu’augmenter, une alternative qui présente une économie considérable de celle-ci est un bon placement financière. Notez aussi que si vos combles et vos toits sont mal isolés, vos perditions énergétiques peuvent atteindre plus de 30%. Si vous ajouté à ça les ouvertures vous pouvez atteindre plus 40% d’énergie perdue, en conséquence vous perdez aussi de l’argent.

D’un autre côte si votre maison dispose d’une bonne isolation thermique il en résulte que la valeur de celle-ci s’accroit subjectivement. De plus une parfaite isolation vous permet de réduire votre empreinte carbone, donc ce qui constitue un geste important pour l’avenir de notre planète. Il ne faut pas négliger les conséquences de notre comportement sur les enjeux environnementaux surtout à notre ère où l’écologie prend une importance primordiale.

D’ailleurs l’isolation est une contrainte règlementaire. Précédemment on a vu l’importance sur une économie d’énergie et son impact écologique. Ce qui place l’isolation comme une norme à respecter et la règlementation thermique confirme la bonne installation de ce dernier en tant qu’une obligation.
Vous avez toutes les bonnes raison du monde à faire l’isolation de votre rehaussement, n’hésitez plus à choisir quelle isolation installer dans votre isolation.

 

Quelles solutions pour isoler votre surélévation ?

Pour isoler vos rehaussements multiples alternatifs s’offrent à vous. Vous pouvez choisir d’isoler de l’intérieur ou de l’extérieure.

Pour votre surélévation, l’ITE (isolation thermique par l’extérieure) semble être une technique extrêmement recommandé pour divers raisons. À vrai dire les performances offertes par l’ITE répondent parfaitement aux normes RT2012 et BBC. Ce qui lui a valu d’entre utilisé fréquemment lors des constructions de bâtiment à basse consommation énergétique. De plus elle assure une étanchéité de qualité et une protection acoustique efficace pour vous préserver du brouhaha de l’extérieure. L’isolation par l’extérieure n’empiète pas sur l’espace de votre surélévation donc vous gardez plus de volume et de surface pour votre aménagement. Il existe différent méthode pour isoler de l’extérieure :

• isolation avec le Sarking

La technique du sparking consiste à utiliser une ou plusieurs couches d’isolant rigide qui seront fixés sur la volige pleine lié directement sur les chevrons. Les isolants fréquemment utilisé sont le polystyrène extrudé, la laine minérale en haute densité et la fibre de bois. Cette technique est sollicitée par son multiple choix de finition de couverture et sa capacité d’isolation efficace.

• isolation par caissons chevronnés :

Un caisson chevronné est un panneau portant isolé soit par de la mousse polyuréthane, soit par du polystyrène expansé ou encore du polystyrène extrudé, soit par de la laine de roche.

Les caissons sont posés à l’avancement et sont fixé au niveau des chevrons et des charpentes. Tout comme le sparking l’utilisation des caissons permet d’avoir un rendu décoratif au plafond en plus de s’imposer comme une isolation performante et sert de support de couverture.

• isolation intégra RENO :

C’est une isolation qui utilise trois matières principales qui sont très performant en termes d’isolation. Elle comprenne l’installation d’une membrane étanche à l’air et relié à des panneaux de laine en verre puis d’un écran de sous-toiture. Cette manière d’isoler arrête la diffusion de vapeur d’eau et en été ne permet aucune condensation .Puis l’isolation thermique et acoustique sont de haut niveau par rapport aux autres technique.

• isolation extérieure des murs : consiste à créer un manteau de matière isolant pour limiter les déperditions thermique à travers les murs.

Vous pouvez aussi choisir d’isoler de l’intérieure, l’isolation thermique par l’intérieure ou ITI consiste à mettre un isolant contre les murs intérieurs. Cette technique très répandue en France est très pratique spécialement en rénovation. Pour votre rehaussement un ITI est simple mettre en place donc plus économique.

Vous pouvez toutefois aussi procéder à un ITI de la toiture, qui comprend de poser des isolants par différent technique et sur différent endroit pour isoler le toit. On peut notamment citer l’isolation sous toiture et l’isolation sous rampants.

 

Rehaussement d’une maison 1

Comment faire son isolation ?

La première étape pour réussir une bonne isolation sera de déterminer les critères de performance thermique. Les exigences en matière de performance sont fixées par la règlementation thermique RT2012, il est dit que la résistance thermique R doit être égale à 8m2 .K/W. Cependant, pour l’aménagent des combles vous devrez respecter les critères imposer par le crédit d’impôt qui fixe R=7m2.K/W. En respectant ces critères vous pouvez être éligible à des crédits d’impôt.

La seconde étape serait de faire diagnostiquer votre rehaussement afin de déterminer vos besoins en isolation. En effet, une étude doit être mené afin de voir quel genre d’isolation est requise pour faire le maximal d’économie d’énergie.

La troisième étape consiste à choisir la technique d’isolation qui correspond à votre rehaussement permettant à celle-ci le respect des normes de performance thermique. Le choix des techniques implique logiquement designer les matériaux que vous allez utiliser pour votre isolation. Il faut que les matériaux favorisent la conformité de la règlementation thermique. Pour se faire privilégiez des matériaux de qualités supérieures avec des bonnes réputations en tant qu’isolant. Aussi pour installer votre isolation faites appel à des professionnels car une isolation mal faite revient à ne pas en avoir du tout. De plus certain installation nécessite des savoir-faire spécifique et afin d’avoir une isolation optimale, il fortement conseillé d’engager des spécialistes de l’isolation. Renseignez-vous sur les différentes entreprises locales pour vous faire des idées sur le budget dont vous aurez besoin pour votre isolation.


Préférences de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut affecter votre expérience sur notre site Web et les services que nous proposons.