Isolation de rehaussement de maison individuelle : comment faire ?

Isolation de rehaussement de maison individuelle : comment faire ?

 isoler le rehaussement d’une maison individuelle

Afin de gagner quelques mètres carrés en plus, vous avez peut-être décidé de réaliser un rehaussement de maison. C’est une meilleure alternative au déménagement. Vous devez pourtant penser à bien isoler ce nouvel espace. Découvrez dans cet article quelques conseils pour optimiser le confort thermique dans votre rehaussement de maison.

Isoler un rehaussement de maison : les différentes méthodes

Pour isoler un rehaussement de maison, différentes options sont à disposition.

L’isolation du toit

Généralement, l’isolation thermique d’une maison d’habitation se porte essentiellement sur le haut du bâtiment. En effet, dans votre projet d’aménagement de combles, il est crucial d’optimiser le confort thermique dans votre maison en protégeant le grenier et le toit. Une mauvaise isolation dans ces secteurs laisse le froid pénétrer librement dans votre maison. L’air chaud peut stagner en espace pendant l’été. 

L’isolation des murs

Si vous voulez bien isoler vos hauteurs, commencez cette opération par les murs. Une paroi présente certains critères à ne pas négliger. Sans une isolation adaptée, elle provoque une perte de chaleur et entraîne un gaspillage de chauffage.

Pour y remédier, entreprenez une isolation par l’extérieur, un choix souvent prisé dans un projet d’ajout de mètres carrés. L’isolation par l’intérieur devient donc moins utilisée pour les murs existants.

L’isolation des ouvertures

Dans un bâtiment, pour préserver un meilleur confort thermique, il faut penser à bien isoler les ouvertures, telles que les fenêtres et les portes. Ces points sont notamment les principales sources de déperdition thermiques en hiver. Pour les isoler, utilisez un double vitrage.

Quel que soit le type d’isolation que vous souhaitez installer, n’oubliez pas d’en indiquer les détails dans votre dossier de demande de permis en vue d’un rehaussement de votre maison.

Rehaussement de maison : les matériaux d’isolation à utiliser

Les matériaux destinés à isoler un rehaussement de maison se déclinent en différents types. Ils sont à choisir en fonction de certains paramètres, comme l’impact environnemental, le prix et les caractéristiques techniques.

La laine de verre

Également appelée laine minérale ou laine de roche, la laine de verre constitue un isolant thermique dont le matériau de fabrication de base est la silice. Le taux de ce dernier est de 96 %. L’isolant est souvent proposé en rouleaux, en vrac et en panneaux rigides ou semi-rigides, et se place entre ossatures ou par soufflage. Elle peut également se dérouler sur le sol.

La laine de roche

Laine minérale cousine de la laine de verre, la laine de roche est en grande partie fabriquée avec le basalte (roche volcanique), et ce, avec un taux de 98 %. Présentée comme la laine de verre, elle se déroule aussi sur le sol, se place par soufflage ou entre ossatures.

De plus, ce type d’isolant est plus cher que la laine de verre, car à ses performances isolantes thermiques s’ajoutent des performances isolantes acoustiques.

Le chanvre et le lin

Ayant la particularité de proposer de grandes tiges, le chanvre est une plante cousine du cannabis. C’est également le cas du lin, une plante annuelle très utilisée dans l’industrie textile.

Également utilisées dans le domaine du bâtiment, ces deux plantes permettent d’isoler efficacement un rehaussement de maison. Les isolants ainsi fabriqués se présentent souvent sous forme de panneaux, de rouleaux ou par soufflage (en vrac). Ils peuvent être aussi mélangés au mortier ou au béton pour isoler les planchers.

 isoler le rehaussement d’une maison individuelle