Quelle extension pour réduire les coûts de construction ?

Quelle extension pour réduire les coûts de construction ?

Vous avez envisagé sérieusement de faire une extension ? Après tout, avoir recours à un agrandissement offre des multiples avantages. Vous prévoyez d’étendre votre maison pour une nouvelle chambre, une véranda ou un garage ? Même avec un budget serré vous pouvez réaliser votre projet .Choisissez des extensions qui sont dans vos moyens et économisez en la construisant.

Les prix des travaux d’extension

En générale, le prix d’une extension varie selon le type de technique adopté pour la réalisation du projet. Pour une extension latérale la fourchette varie entre 500 € à 1500 € au mètre carré sans travaux d’aménagement, et avec c’est compris entre 1000€ à 2500€ au mètre carré. Et si votre projet concerne une excavation, les travaux peut environ s’élever jusqu’à 2000€ au mètre carré. Tandis que la surélévation varie entre 800€ et 3000€ le mètre carré, l’aménagement des comble peut descendre jusqu’à 50€. Évidemment ces tarifs peut changer, cela dépendent des professionnel que vous engagé.

Le cout des extensions dépendent principalement :

• des frais de la démarche administrative
• des frais de la mise en place des travaux
• des prix des matériaux
• des prix de la main d’œuvre
• de la superficie de l’extension
• de la nature de l’extension
• des finitions.

En effet, le prix de matériau a une ascendance importante sur le budget que vous allez dépenser en extension. Pour vous faire une idée, voici les prix des extensions dépendant des principaux matériaux utilisé dans ce genre de travaux :

• extension en bois peut couter en moyenne 850 € TTC par mètre carré.
• extension en parpaing, peut valoir environ 2500€ TTC le mètre carré
• extension en acier et en verre coute approximativement entre 1700€ et 3200€.

Ces prix sont estimatifs et provisoire, sachant que le budget dépend des critères précédemment cité.

Astuces pour réduire le cout de votre extension

 

Le meilleur moyen d’amoindrir le cout des travaux de construction, comme l’agrandissement d’une habitation est de s’investir le plus possible dans le projet. En effet, plus vous êtes impliquer, plus vous pouvez faire le suivi des travaux et remarquer si vous devrez réajuster certains paramètres. Avant de lancer un projet de cette envergure vous devrez tout planifier pour avoir la maitrise sur les travaux et économiser ainsi.

Pour limiter les dépenses lors de la construction, le plus simple et évident des technique à faire est d’élaborer une extension simple de conception. En effet, faire construire une extension qui ne demande pas beaucoup de prouesse technique conduira inévitablement à une baisse de prix des mains d’œuvres. Plus elle est simple à réaliser, plus les travaux seront amoindris, donc l’intervention d’ouvrier et de technicien en construction seront restreints. Par rapport à un ouvrage nécessitant des performances technique, un concept simple prendra moins de temps de travaux en plus de couter moins chère. Pour illustrer, vous pouvez faire simplement des travaux de rénovation de votre toiture et ce n’est qu’après que vous aménagez et en faire une extension proprement dite.

Pour faire baisser le montant de votre projet, vous pouvez aussi faire quelques travaux par vous-même surtout si vous avez une extension simple à réaliser. Et pour éviter des frais supplémentaire en achat de matériels et d’outil, vous pouvez en louez et emprunter.

Le choix des matériaux impacte beaucoup sur le budget, donc c’est logique d’opter pour des matériaux de prix modeste. Aussi vous pouvez réutiliser et recycler des matériaux d’occasion qui sont en bonne état et qui sont à des prix très abordable.

Engagez un architecte pour vous faciliter les travaux, il vous accompagnera dans toute la procédure et les suivis au chantier. Il vous aidera pour économiser sur la façon de réaliser le projet. Concernant sa rémunération, vous pouvez négocier un bon architecte avec ses atouts. Avoir recours à un architecte pour les grands travaux est un investissement rentable dans le but de mener à bien votre projet.

Ensuite, toujours dans l’optique de réduire les couts, vous devrez faire jouer la concurrence entre les entreprises de construction en procédant exactement comme tel :

comparer les devis
Accéder à plusieurs devis pour votre projet vous permet de choisir les entreprises qui font des offres avec des prix assez juste pour des travaux d’extension. En effet c’est essentiel de savoir le prix détaillé de chaque élément et étape des travaux donc privilégiez une entreprise qui vous permet d’avoir accès à ces données. Pour obtenir une transparence totale, demandez toujours un contrat qui met en option un accès au devis comme le contrat de maitrise d’œuvre par exemple.

Faire plusieurs appels d’offres
Comme les travaux de construction de bâtiment, certaine extension nécessite de faire appel à des entreprise spécialisé. Dans ce cas il faut avoir recours à un appel d’offres bien précis, énumérez bien les travaux à réaliser (maçonnerie, plomberies, isolation, étanchéité, menuiserie, charpente,…). Ensuite proposer cet appel à plusieurs entreprise au minimum 4 car il se peut que des entreprise ne répondent pas. C’est alors que vous passez à comparaison des services proposés et de leurs tarifs.

Ne pas se faire piéger
En effet, parfois quand vous engager un architecte celui-ci fait de la rétro-commission. IL ne fait appel qu’aux entreprise de sa connaissance et recevoir une commission en retour, ce qui évidemment s’ajoute aux frais que vous devez payer. D’autrefois les entreprises locale font un arrangement pour se départager le chantier et donc il n’y a pas de concurrence réel. De ce fait, éviter de lancer des appels d’offres dans le même secteur ou dans la même localité.

Pour avoir de la réduction sur la facture, contactez l’ANAH ou l’agence Nationale pour l’amélioration de l’habitat pour vous aider à financer votre projet. Pour ce faire l’ANAH étudie votre demande et choisi en fonction des envergures de vos travaux la prime qui vous est due. Vous serez subventionné en convenant par pourcentage du montant total de vos travaux ou en fixant un forfait établi.

Pour faciliter la réalisation de vos travaux d’extension, vous pouvez solliciter de l’aide en étant éligible auprès du Conseil Régional et du Conseil Général pour obtenir les soutiens collectifs. Vous pouvez aussi accéder au système de financement des travaux d’économie d’énergie offert par l’État en acquérant un CCE (Certificat d’économie d’énergie). N’hésitez surtout pas à vous renseigner sur les conditions d’éligibilité de ces subventions.