Mon projet d’extension maison en 10 points

projet d’extension maison

Nombreuses sont les raisons qui poussent un ménage à agrandir sa maison. Une extension est le fait d’augmenter la surface habitable d’un lieu en créant de nouveaux espaces à vivre. Le but premier de celui-ci est d’offrir une ou plusieurs pièces en plus au sein de votre habitation. Le projet peut paraître simple. Voyons ce qu’il en est dans la réalisation. Voici 10 points essentiels pour vous aider dans votre futur projet de construction.

1- Définition des besoins

Faire le point sur vos besoins est une étape cruciale avant la réalisation de votre projet. Ceux-ci diffèrent d’un ménage à l’autre. De ce fait, il est important de savoir à quoi va servir la nouvelle pièce que vous allez créer. Celle-ci peut servir pour la création d’un nouveau bureau qui vous sera utile pour votre activité. D’autre part, elle peut servir de chambre supplémentaire ou de salle de jeux pour vos enfants. En outre, ce besoin d’agrandissement peut être dû au fait que vous voulez un plus grand espace pour votre salon. Si vous n’avez pas de garage pour mettre votre voiture, une extension peut être la solution pour pallier ce problème. Vous pouvez également faire des travaux d’extension pour construire un petit studio. Ce dernier sera idéal si vous n’avez pas de chambre d’ami ou si vous voulez procurer un peu plus d’intimité à votre ado.

2- Choisir le type d’extension

C’est en fonction de vos besoins que vous allez choisir le type d’extension que vous allez entreprendre. Vous aurez le choix entre différents types dont l’extension latérale ou verticale, une extension par le toit, une surélévation ou encore l’aménagement des combles. L’extension verticale ou horizontale est le prolongement de votre rez-de-chaussée. Celui-ci est faisable si vous avez suffisamment de terrain pour le faire. L’extension par le toit est conçue pour ceux dont le terrain n’est pas assez spacieux. De ce fait, ils sont obligés de faire une surélévation pour ajouter un étage de plus à leur maison. Ce type d’extension peut être total ou partiel. L’aménagement des combles ne nécessite pas de gros travaux et offre la possibilité d’occuper des espaces jusqu’ici inutilisés. Ce type d’extension n’est possible que si la construction de votre maison a été conçue pour que les combles soient aménagés.

3- Quels matériaux choisir ?

Les matériaux utilisés pour entreprendre votre extension sont choisis à partir de votre budget et des utilités. Vous pouvez opter pour le bois pour sa légèreté et sa rapidité d’installation. Ce type de matériel est idéal quel que soit le type d’extension que vous voulez entreprendre. D’autres matériaux sont encore à considérer, notamment le parpaing. Ce type de matériaux offre l’avantage d’être solide et durable. Vous pouvez également opter pour le métal. Recyclable, celui-ci offre une excellente isolation sonore.

4- Démarche administrative

Avant de vous lancer, il est nécessaire de faire une étude sur la faisabilité administrative de votre projet. C’est en effet, la première chose que vous devez faire avant de vous lancer. Il faut vous rendre auprès du service d’urbanisme de votre mairie pour connaître toutes les contraintes qui vous attendent. En effet, c’est cette administration qui va déterminer la zone de construction ainsi que son orientation. Quelques règles notamment limiter l’emprise au sol, la hauteur de l’extension ou encore son volume peuvent être imposées. La commune peut aussi imposer certaines restrictions comme le choix des matériaux ou encore celui de la couleur. D’ailleurs, si votre habitation se trouve sur une zone protégée, votre projet sera soumis à l’Architecte des Bâtiments de France.

5- Démarche technique

Avant de vous lancer dans l’exécution des travaux, il est nécessaire de faire quelques démarches techniques. Établissez un plan qui deviendra la base de votre projet d’agrandissement. Vous en aurez besoin quand vous irez à la municipalité pour faire approuver votre projet. L’étude de sol est aussi une démarche importante. En effet, elle sera nécessaire pour déterminer si le sol est capable de supporter une extension.

6- Les professionnels de la construction

Faire appel à un professionnel de la construction peut s’avérer être une bonne idée. Les avantages qu’offre celui-ci sont nombreux. En effet, il peut vous faire un devis pour que vous ayez une idée approximative de la somme que vous allez débourser. En outre, si vous n’arrivez pas à choisir entre une extension contemporaine ou traditionnelle, cet expert pourra vous guider et vous donner un avis objectif afin de vous créer une extension en harmonie avec votre maison. Il peut également vous indiquer les matériaux adaptés et vous aider à choisir le style d’architecture approprié. Il peut aussi faire en sorte de contourner d’éventuelles contraintes techniques et urbanistiques.

7- Prix d’une extension

Il faut savoir que le prix d’une extension de maison dépend essentiellement de différents points distincts. Il peut dépendre de votre type de maison, du matériau que vous voulez utiliser ou encore du degré de finition de votre maison. Demander une estimation est la meilleure façon de procéder. Il est à noter que ce prix dépendra également de votre degré d’application dans la réalisation de votre projet.

8- Déroulement des travaux

C’est l’étape nécessaire avant de jouir de votre nouvel espace de vie. C’est sûrement l’étape la plus exigeante. Vous devez surveiller le bon fonctionnement des travaux. En effet, vous devez vous assurer que le travail avance bien et qu’ils se déroulent conformément au contrat. Vous devez ensuite faire part à votre professionnel de construction si le déroulement se passe comme convenu.

9- Les pièges à éviter

Les pièges pour la bonne réalisation d’un projet d’extension sont nombreux. Pour les éviter, vous devez bien définir votre projet, bien assortir votre agrandissement avec votre maison et bien estimer votre budget. Vous pourrez aussi faire l’impasse sur les démarches administratives. Ce qui peut être une fausse bonne idée. Car cette étape est la plus importante pour que votre projet puisse voir le jour. Vous devez également faire le choix des matériaux appropriés pour votre extension.

10- Aménagement et décoration

Après la finition des travaux, vous devez signer l’attestation d’achèvement. Il est évident qu’avant de signer il vous faut faire une vérification des lieux afin d’assurer la conformité des travaux au contrat. Après toutes ses vérifications, il est temps de penser à l’aménagement de l’espace. Qu’il s’agisse de pièces de jeu, de bureau ou encore d’extension pour vos salons, vous devez vous poser une question. Est-ce que vous voulez un style différent ou choisir un style complètement différent ?

projet d’extension maison