Quel type d’agrandissement pour une maison individuelle ?

Quel type d’agrandissement pour une maison individuelle ?

Vous vous sentez à l’étroit dans votre maison, vous rêvez de gagner quelques mètres carrés supplémentaires ? Pourquoi ne pas envisager un agrandissement de maison ? Mais quel type d’extension pouvez-vous prévoir pour votre construction ? En effet, il existe différents types d’agrandissement possible pour une maison individuelle. Toutes les informations dans cet article.

Aménager des parties existantes

Si vous souhaitez augmenter la surface habitable de la maison, en limitant au maximum les travaux – et leurs coûts, la technique la plus simple est sans doute l’aménagement de parties déjà existantes. Cela permet d’étendre la partie habitée de la maison, sans empiéter sur le jardin ni surélever la toiture (voir pages suivantes). Les combles, souvent délaissées ou utilisées comme grenier, peuvent ainsi être aménagées, après avoir été convenablement isolées, le cas échéant. C’est une solution idéale pour les maisons anciennes, dont les charpentes sont souvent solides et esthétiques, faisant des combles un bel espace. Un garage, peu ou pas utilisé représente aussi une source d’espace insoupçonnées. Il deviendra une chambre d’adolescent ou un bureau grâce à une bonne isolation et quelques aménagements intérieurs malins. Vous pourrez également modifier un sous-sol non aménagé ou une cave pour leur donner une nouvelle vie. Pourquoi ne pas y installer un spa, si la surface le permet, ou encore une salle de cinéma particulière ?

Construire une extension attenante à la maison

Pas de combles, pas de garage, vous manquez réellement de surface à aménager. Si l’espace disponible sur le terrain le permet, vous pouvez agrandir votre maison avec une extension sur toute sa hauteur. C’est une solution idéale si la façade de la bâtisse a besoin d’une rénovation, ou encore si cette partie de la maison est déstructurée, avec par exemple un escalier extérieur. Une solution plus simple, mais qui nécessite d’empiéter sur une plus grande partie du terrain, est la construction d’une aile supplémentaire. Comme une seconde maison, communiquant avec la première par une partie charnière, comme une pièce supplémentaire, directement accolée à la bâtisse d’origine, ou encore comme un cube en lévitation, formant une terrasse couverte… Toutes les configurations sont possibles. Vous aurez la possibilité d’imaginer une extension dans la continuité de la maison, en utilisant les mêmes matériaux. Mais nombreux sont les architectes qui optent pour une rupture avec l’existant : actuellement très à la mode, la construction d’une extension en bois, un matériau très apprécié pour sa facilité de mise en place.

Surélévation du toit de la maison

La surélévation est une autre option à envisager pour augmenter la surface habitable de votre maison individuelle. Cette technique vous permettra de gagner en volume et en surface habitable, sans rogner sur la taille de votre terrain. Cependant, avant de lancer les travaux, vous devrez vous renseigner auprès de la mairie afin de savoir si une telle extension est possible, et jusqu’à quelle hauteur. Vous ne pouvez donc pas ouvrir le chantier sans avoir obtenu une autorisation pour faire une extension de maison.