Les précautions à prendre pour réussir la construction de sa maison

Les précautions à prendre pour réussir la construction de sa maison

Avant de vous lancer dans la construction de votre future maison, prenez le temps de bien étudier votre projet. Vous devez planifier chaque détail et prendre le temps de bien organiser chacune des étapes sans oublier de demander un permis de construire maison. Il est donc essentiel que vous preniez quelques petites précautions. Suivez le guide.

Choisir le constructeur de votre maison

Si vous êtes à la recherche d’un artisan à qui confier la construction de votre maison, ne vous inquiétez pas dans ce secteur d’activité, les offres sont abondantes. Le choix de l’entrepreneur qui assurera le bon déroulement des travaux est une étape primordiale à ne pas négliger. Pour faire le bon choix, vous devez tenir compte de deux critères essentiels. Le premier c’est de vérifier que l’entreprise est souscrite à une assurance responsabilité civile professionnelle. Le deuxième critère consiste à s’assurer que l’entreprise soit souscrite à l’assurance décennale, qui vous protège de toute éventuelle malfaçon, durant 10 ans.

Le bouche à oreille est un autre critère plutôt fiable pour votre prise de décision, car généralement, les sociétés qui réalisent un travail de qualité sont reconnues et recommandées.

Contracter une assurance dommage-ouvrage

L’assurance dommage-ouvrage est obligatoire étant donné qu’elle vous couvre en cas de préjudice. Toutefois, les propriétaires sont nombreux à omettre la souscription à une assurance dommage-ouvrage, alors qu’elle est obligatoire. Certes, cette garantie entraîne un surcoût de 2 % à 5 % du montant total des travaux, mais en cas de préjudice, vous pourrez profiter d’une prise en charge et d’une indemnisation, qui valent bien ce surcoût. Si par exemple votre chantier est abandonné avant même la réalisation des travaux, vous pourrez être couvert par l’assurance dommage-ouvrage et vous pourrez prétendre à des indemnités compensatoires.

Réceptionner les travaux dans les règles de l’art

La réception marque, en théorie, la dernière étape de votre chantier, et vous étiez impatient que ce jour n’arrive. Cependant, vous devez rester bien attentif lorsque vous passez cette étape. Cela parce que vous allez devoir étudier tous les recoins de votre maison afin de vous assurer que le travail a été dûment effectué. Si vous remarquez que certains éléments méritent d’être peaufinés ou terminés, n’hésitez pas à les relever sur le procès-verbal. L’entrepreneur sera dans l’obligation de tenir compte de vos remarques et de remettre en état tout ce que vous lui avez signalé, afin de lever ce que l’on appelle les réserves.

Consigner jusqu’à 5% du montant des travaux

Si vous avez relevé des éléments inachevés que vous avez reportés dans le procès-verbal, sachez que vous avez la possibilité de consigner jusqu’à 5 % du montant des travaux prévu à la signature du contrat. Pour cela, il faudra que vous vous adressiez à la Caisse des dépôts et consignations (CDC), qui est l’organisme habilité à recevoir les sommes consignées. Il faudra que vous rassembliez plusieurs documents en rapport avec les travaux, ainsi que le montant que vous comptez retenir sur la rémunération de l’entrepreneur.

Une fois les réserves levées, vous serez dans l’obligation de rendre cette somme à l’entrepreneur. Pensez donc à bien vérifier que les éventuelles réparations que vous avez demandées ont bien été effectuées.