13, Rue René Laennec Coignieres 78310

0130492518

dao@dtah.fr

Construction d’une maison bioclimatique : avantages environnementaux

Construction d’une maison bioclimatique : avantages environnementaux

 

 

 

Construction d’une maison bioclimatique

Les maisons bioclimatiques, conçues pour maximiser l’efficacité énergétique et minimiser l’impact sur l’environnement, gagnent en popularité en France. Dans cet article, nous vous guiderons à travers le processus de construction d’une maison bioclimatique, de la planification à l’obtention des autorisations nécessaires, en passant par le choix des matériaux et des techniques.

La construction d’une maison bioclimatique requiert des connaissances techniques spécifiques, car elle doit être de haute qualité pour atteindre les objectifs fixés. Différents éléments sont à considérer, comme l’orientation du bien à édifier et les matériaux à utiliser. Sachez que ce type de projet présente des avantages énergétiques considérables.

Section 1 : Avantages des Maisons Bioclimatiques

Les maisons bioclimatiques représentent l’avenir de la construction durable, et elles offrent de nombreux avantages significatifs. Dans cette section, nous explorerons les principaux bénéfices associés à la construction et à la vie dans une maison bioclimatique.

1.1. Les Avantages Environnementaux

Les maisons bioclimatiques sont conçues pour minimiser leur impact sur l’environnement. Voici quelques-uns de leurs avantages environnementaux les plus notables :

  • Réduction de l’empreinte carbone : Les maisons bioclimatiques sont écoénergétiques, ce qui signifie qu’elles consomment moins d’énergie tout au long de leur cycle de vie. Moins d’énergie consommée équivaut à moins d’émissions de gaz à effet de serre.
  • Utilisation efficace des ressources naturelles : Ces maisons sont souvent construites avec des matériaux durables et recyclés. De plus, elles sont conçues pour maximiser l’utilisation de ressources naturelles telles que la lumière du jour et la chaleur solaire.

1.2. Les Avantages Économiques

Outre leurs avantages environnementaux, les maisons bioclimatiques offrent également des économies financières substantielles :

  • Économies à long terme sur les factures d’énergie : Les maisons bioclimatiques sont hautement efficaces sur le plan énergétique. Les propriétaires constatent souvent une réduction significative de leurs factures de chauffage, de refroidissement et d’électricité.
  • Valeur de revente accrue : En raison de leur efficacité énergétique et de leur respect de l’environnement, les maisons bioclimatiques ont tendance à avoir une valeur de revente plus élevée, ce qui peut être un atout financier précieux à long terme.

1.3. Les Avantages pour la Santé

Les avantages des maisons bioclimatiques ne se limitent pas à l’environnement et à l’économie. Ils ont également un impact positif sur la santé des occupants :

  • Confort thermique : Les maisons bioclimatiques sont conçues pour maintenir une température intérieure stable tout au long de l’année, ce qui crée un environnement intérieur plus confortable.
  • Qualité de l’air intérieur améliorée : Les systèmes de ventilation et les matériaux de construction non toxiques utilisés dans les maisons bioclimatiques contribuent à une meilleure qualité de l’air intérieur. Cela peut réduire les risques pour la santé liés à la mauvaise qualité de l’air.

En résumé, les maisons bioclimatiques offrent une multitude d’avantages, de la réduction de l’impact environnemental aux économies financières et aux améliorations de la santé. Le passage à une maison bioclimatique est un investissement rentable pour l’avenir, à la fois pour vous et pour la planète.

Section 2 : Types d’Autorisations maison bioclimatique Requises

La construction d’une maison bioclimatique nécessite souvent différentes autorisations, en fonction de la réglementation locale et de la nature du projet. Dans cette section, nous explorerons les principaux types d’autorisations nécessaires pour construire une maison bioclimatique.

2.1. Permis de Construire maison bioclimatique

Dans de nombreuses juridictions, la construction d’une maison bioclimatique nécessite un permis de construire. Ce type d’autorisation est généralement requis pour les nouveaux bâtiments ou les projets de grande envergure. Voici quelques points clés à considérer concernant le permis de construire :

  • Critères de taille : Les exigences varient selon la taille du projet. Dans certains cas, une maison bioclimatique peut être exemptée de permis si elle est en dessous d’une certaine superficie.
  • Examen de la conformité : Les autorités locales examineront les plans de construction pour s’assurer qu’ils respectent les normes de construction et les réglementations locales.

2.2. Déclaration de Travaux maison bioclimatique

Pour des projets de construction plus petits ou des modifications mineures sur des propriétés existantes, une déclaration de travaux peut être nécessaire. Voici ce que vous devez savoir sur ce type d’autorisation :

  • Travaux spécifiques : Les déclarations de travaux sont souvent utilisées pour des projets tels que l’ajout de panneaux solaires, la création de jardins d’hiver ou d’extensions mineures.
  • Procédure simplifiée : La procédure de déclaration de travaux est généralement plus simple et plus rapide que celle du permis de construire.

2.3. Autorisations Environnementales

Dans le cas des maisons bioclimatiques, il peut être nécessaire d’obtenir des autorisations spécifiques liées à l’impact environnemental. Cela peut inclure des permis pour la gestion de l’eau de pluie, l’utilisation de matériaux écologiques ou la gestion des déchets de construction.

2.4. Conformité à la Réglementation Thermique

Les maisons bioclimatiques sont souvent conçues pour être hautement écoénergétiques. Par conséquent, il peut être nécessaire de se conformer à des réglementations thermiques spécifiques. Cela peut impliquer des calculs de performance énergétique et des inspections pour s’assurer que la maison respecte ces normes.

2.5. Autorisations Locales Spécifiques

En fonction de votre emplacement géographique, des autorisations locales spécifiques peuvent également être nécessaires. Cela peut inclure des exigences liées aux zones inondables, à la préservation de la biodiversité ou à d’autres considérations environnementales.

 

Section 3 : Planification et Conception Bioclimatique

La planification et la conception d’une maison bioclimatique sont les premières étapes cruciales pour créer un environnement de vie à la fois durable, économe en énergie et confortable. Dans cette section, nous explorerons les principaux aspects de la planification et de la conception bioclimatique.

3.1. Analyse de l’Environnement

Avant de commencer la conception, il est essentiel de réaliser une analyse détaillée de l’environnement local. Cela inclut l’étude de la topographie, de la direction des vents dominants, de l’ensoleillement et de la pluviométrie. Ces données serviront de base pour orienter la conception bioclimatique.

3.2. Orientation et Implantation

L’orientation de la maison est un élément clé de la conception bioclimatique. En général, une exposition sud est privilégiée pour maximiser l’apport de chaleur solaire en hiver tout en minimisant la surchauffe en été. L’implantation de la maison sur le terrain est également réfléchie pour profiter au mieux de ces avantages naturels.

3.3. Isolation et Matériaux

L’isolation est essentielle pour réduire la consommation énergétique. Des matériaux d’isolation de haute qualité et des techniques d’étanchéité à l’air sont utilisés pour minimiser les pertes de chaleur. Les matériaux de construction sont sélectionnés en fonction de leur efficacité énergétique et de leur empreinte écologique.

3.4. Ventilation Naturelle

La ventilation naturelle est intégrée dans la conception pour favoriser la circulation de l’air frais et limiter la nécessité de la climatisation. Des fenêtres et des ouvertures stratégiquement placées permettent une ventilation croisée, tandis que des systèmes de récupération de chaleur sont parfois ajoutés pour préchauffer l’air entrant.

3.5. Utilisation de l’Énergie Solaire

Les maisons bioclimatiques maximisent l’utilisation de l’énergie solaire. Cela comprend l’installation de panneaux solaires photovoltaïques pour la production d’électricité et de capteurs solaires thermiques pour le chauffage de l’eau et de l’espace. L’énergie solaire passive est également exploitée grâce à des fenêtres à haut rendement énergétique.

3.6. Gestion de l’Eau

La gestion de l’eau est un aspect crucial de la conception bioclimatique. Les systèmes de collecte des eaux de pluie sont couramment utilisés pour l’irrigation et les besoins non potables. De plus, des dispositifs d’économie d’eau tels que les toilettes à faible débit et les pommes de douche à débit réduit sont intégrés.

3.7. Confort Thermique et Lumineux

La conception bioclimatique vise à créer un confort thermique optimal tout au long de l’année. Cela implique souvent l’utilisation de techniques telles que la masse thermique pour stocker la chaleur solaire en hiver et le refroidissement passif pour éviter la surchauffe en été. L’éclairage naturel est maximisé pour réduire la dépendance à l’éclairage artificiel.

3.8. Conception Paysagère

L’aménagement paysager est également pris en compte dans la planification bioclimatique. Les arbres et la végétation sont utilisés pour fournir de l’ombre en été et permettre un ensoleillement en hiver. Les jardins potagers peuvent également être intégrés pour une alimentation locale et durable.

3.9. Conformité aux Normes et Réglementations

Tout au long de la conception, il est essentiel de se conformer aux normes et réglementations locales en matière de construction et d’environnement. Les architectes et les ingénieurs spécialisés dans la conception bioclimatique sont souvent nécessaires pour garantir cette conformité.

3.10. Simulation et Modélisation

La technologie de simulation et de modélisation est largement utilisée pour évaluer les performances thermiques de la conception bioclimatique. Cela permet d’ajuster et d’optimiser la conception pour atteindre les objectifs d’efficacité énergétique.

La planification et la conception bioclimatique sont essentielles pour créer une maison à la fois écologique et économique sur le plan énergétique. En suivant ces principes, vous pouvez contribuer à réduire l’empreinte carbone de votre maison tout en créant un espace confortable et durable.

 

Section 4 : Le Processus de Construction

La construction d’une maison bioclimatique est un processus méticuleux qui allie une conception innovante à des considérations environnementales et thermiques. Dans cette section, nous allons plonger dans le processus de construction d’une maison bioclimatique, étape par étape.

4.1. Conception Préliminaire

Avant même de poser la première pierre, le processus de construction commence par une phase de conception préliminaire. Cela implique la création de plans architecturaux détaillés qui intègrent des éléments bioclimatiques tels que l’orientation solaire, la ventilation naturelle et l’isolation thermique. Cette étape est cruciale pour garantir que la maison fonctionne de manière optimale du point de vue énergétique et environnemental.

4.2. Obtention des Autorisations

Comme mentionné dans la section précédente, obtenir les autorisations nécessaires est une étape essentielle. Avant de commencer la construction, assurez-vous d’avoir obtenu tous les permis de construire, déclarations de travaux et autorisations environnementales requises.

4.3. Préparation du Terrain

La première étape physique de la construction consiste à préparer le terrain. Cela peut inclure le nivellement du sol, la préparation des fondations et la mise en place des infrastructures nécessaires telles que l’approvisionnement en eau et l’électricité.

4.4. Construction de l’Enveloppe

L’enveloppe de la maison, comprenant les murs, le toit et les fenêtres, est construite en suivant les spécifications du plan architectural. L’isolation thermique est une préoccupation majeure à cette étape pour garantir l’efficacité énergétique de la maison.

4.5. Intégration des Éléments Bioclimatiques

Pendant la construction de l’enveloppe, des éléments bioclimatiques tels que les systèmes de récupération de chaleur, les capteurs solaires thermiques et photovoltaïques, ainsi que les systèmes de ventilation naturelle, sont intégrés. Ces éléments sont conçus pour tirer parti de l’environnement naturel et minimiser la consommation d’énergie.

4.6. Aménagement Intérieur

Après l’achèvement de la structure, l’attention se tourne vers l’aménagement intérieur. Les matériaux de finition respectueux de l’environnement sont souvent privilégiés, et l’agencement intérieur est conçu pour maximiser la luminosité naturelle et l’efficacité de l’espace.

4.7. Systèmes de Contrôle et de Gestion

Les systèmes de contrôle et de gestion de l’environnement sont installés pour surveiller et réguler les performances de la maison bioclimatique. Cela peut inclure des systèmes de domotique avancés pour le chauffage, la climatisation, l’éclairage et la gestion de l’eau.

 

Section 5 : Économies et Aides Financières

La décision de construire une maison bioclimatique peut être motivée par divers facteurs, dont les économies à long terme et les aides financières disponibles. Dans cette section, nous explorerons les avantages financiers associés à la construction de maisons bioclimatiques.

5.1. Économies à Long Terme

L’une des principales motivations pour la construction d’une maison bioclimatique est la perspective d’économies à long terme. Ces économies sont réalisées grâce à une réduction significative des coûts énergétiques. Voici comment elles se manifestent :

  • Réduction des factures d’énergie : Les maisons bioclimatiques sont conçues pour être très économes en énergie. Une isolation de qualité, une ventilation efficace et l’utilisation d’énergies renouvelables réduisent considérablement les factures d’électricité et de chauffage.
  • Maintenance réduite : Grâce à une conception bien pensée et à l’utilisation de matériaux de qualité, les besoins de maintenance sont réduits, ce qui permet d’économiser sur les coûts de réparation et d’entretien.
  • Longévité : Les maisons bioclimatiques sont souvent construites avec des matériaux durables et de haute qualité, ce qui augmente leur durée de vie. Cela signifie moins de coûts de rénovation et de remplacement à long terme.
  • Plus-value immobilière : Les maisons bioclimatiques sont généralement plus attrayantes sur le marché immobilier. Elles peuvent donc avoir une plus grande valeur de revente, offrant ainsi un potentiel de profit.

5.2. Aides Financières et Incitations

De nombreuses incitations financières sont disponibles pour encourager la construction de maisons bioclimatiques. Ces incitations peuvent varier en fonction de la région et du pays, mais elles incluent généralement :

  • Crédits d’impôt : Certains gouvernements offrent des crédits d’impôt pour les propriétaires qui investissent dans des équipements et des systèmes écoénergétiques, tels que les panneaux solaires.
  • Subventions gouvernementales : Des subventions directes peuvent être disponibles pour soutenir les projets de construction durable, notamment la construction de maisons bioclimatiques.
  • Prêts à taux préférentiels : Certains programmes de prêts gouvernementaux proposent des taux d’intérêt réduits pour les projets de construction durable.
  • Certification énergétique : Dans certains pays, l’obtention d’une certification énergétique élevée pour votre maison peut vous donner droit à des réductions fiscales ou à d’autres avantages financiers.
  • Programmes locaux : Les municipalités et les gouvernements locaux peuvent proposer leurs propres incitations financières pour encourager la construction de maisons bioclimatiques.

5.3. Rentabilité de l’Investissement

La rentabilité de l’investissement dans une maison bioclimatique dépend de plusieurs facteurs, notamment le coût initial de la construction, les économies réalisées au fil du temps et les incitations financières obtenues. Il est important de réaliser une analyse financière approfondie pour évaluer la rentabilité de votre projet.

5.4. Conseils pour Maximiser les Économies

Pour maximiser les économies liées à la construction d’une maison bioclimatique, voici quelques conseils pratiques :

  • Utilisez des matériaux et des systèmes économes en énergie : Investissez dans des matériaux de haute qualité et des systèmes écoénergétiques pour réduire les coûts énergétiques à long terme.
  • Explorez toutes les incitations financières : Recherchez les incitations locales, nationales et régionales qui pourraient être disponibles pour votre projet.
  • Consultez un professionnel : Engagez un architecte ou un consultant en construction durable pour concevoir votre maison de manière optimale du point de vue énergétique.
  • Planifiez à long terme : Pensez aux coûts et aux économies sur une période de plusieurs années pour évaluer la rentabilité de votre investissement.

 

Section 7 : Performance Chiffrée des Maisons Bioclimatiques

La performance chiffrée est un aspect crucial de la construction d’une maison bioclimatique. Dans cette section, nous examinons en détail les chiffres et les données qui démontrent l’efficacité énergétique et les avantages économiques de ces maisons écologiques.

7.1. Consommation Énergétique Réduite

Les maisons bioclimatiques se distinguent par leur capacité à réduire considérablement la consommation d’énergie. Voici quelques-uns des chiffres clés associés à cette réduction :

  • Consommation d’énergie inférieure : En moyenne, une maison bioclimatique consomme jusqu’à 50 % moins d’énergie pour le chauffage, la climatisation et l’éclairage par rapport à une maison conventionnelle.
  • Économies sur les factures : Les propriétaires de maisons bioclimatiques peuvent économiser des centaines, voire des milliers d’euros chaque année sur leurs factures d’énergie.
  • Réduction des émissions de carbone : Une maison bioclimatique peut réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre, contribuant ainsi à la lutte contre le changement climatique.

7.2. Données sur le Confort Intérieur

La performance chiffrée ne se limite pas à la consommation d’énergie, mais englobe également le confort des occupants. Voici des données importantes à considérer :

  • Température intérieure stable : Les maisons bioclimatiques maintiennent une température intérieure plus stable tout au long de l’année, avec moins de variations de chaleur ou de froid.
  • Amélioration de la qualité de l’air : Les systèmes de ventilation efficaces garantissent une meilleure qualité de l’air intérieur, ce qui peut avoir un impact positif sur la santé des habitants.

7.3. Retour sur Investissement (ROI)

La performance chiffrée inclut également le retour sur investissement, un élément clé pour les propriétaires soucieux de leurs finances :

  • Période de récupération : La période de récupération de l’investissement initial dans une maison bioclimatique est généralement plus courte en raison des économies d’énergie substantielles.
  • Augmentation de la valeur : Les maisons bioclimatiques ont tendance à maintenir ou à augmenter leur valeur au fil du temps, offrant ainsi un retour sur investissement potentiellement supérieur.

 

Section 8 : Les Matériaux et Techniques Clés des Maisons Bioclimatiques

La construction d’une maison bioclimatique repose sur l’utilisation de matériaux et de techniques spécifiques visant à optimiser l’efficacité énergétique et le confort tout en réduisant l’impact environnemental. Dans cette section, nous explorerons en détail les éléments clés qui font de ces maisons des exemples d’habitations durables et responsables.

8.1. Isolation Thermique de Haute Performance

L’isolation thermique est essentielle pour maintenir une température intérieure stable. Nous examinerons les matériaux d’isolation modernes, tels que la laine de roche, la ouate de cellulose et les panneaux d’isolation, ainsi que les techniques d’installation pour minimiser les pertes de chaleur.

8.2. Fenêtres et Portes Haute Performance

Les fenêtres et les portes jouent un rôle crucial dans l’efficacité énergétique d’une maison bioclimatique. Nous discuterons des fenêtres à double vitrage, des fenêtres à isolation thermique renforcée (ITR), des portes étanches à l’air et des solutions de vitrage intelligent.

8.3. Systèmes de Ventilation Contrôlée

Pour garantir une qualité de l’air intérieur optimale, il est nécessaire d’intégrer des systèmes de ventilation contrôlée. Nous présenterons des techniques telles que la ventilation double flux avec récupération de chaleur, les puits canadiens et les puits provençaux.

8.4. Captage et Utilisation de l’Énergie Solaire

L’énergie solaire est l’une des principales sources d’énergie pour les maisons bioclimatiques. Nous aborderons les panneaux solaires photovoltaïques, les capteurs solaires thermiques et les systèmes de stockage d’énergie.

8.5. Toits Végétalisés et Murs Végétaux

Les toits végétalisés et les murs végétaux sont des éléments de conception emblématiques des maisons bioclimatiques. Nous expliquerons comment ces caractéristiques contribuent à l’efficacité énergétique, à l’isolation acoustique et à la réduction de l’empreinte carbone.

8.6. Utilisation de Matériaux Écologiques

Les matériaux de construction écologiques, tels que le bois durable, le béton bas carbone, et les revêtements de sol respectueux de l’environnement, joueront un rôle central dans la construction de maisons bioclimatiques. Nous mettrons en évidence les avantages de ces choix.

8.7. Techniques de Conception Bioclimatique

La conception bioclimatique implique une planification minutieuse de l’orientation de la maison, de l’agencement des pièces, de l’ombrage naturel et de l’utilisation intelligente de la lumière naturelle. Nous décrirons les techniques clés pour tirer parti du climat local.

8.8. Approches Innovantes de Construction

Les maisons bioclimatiques font souvent appel à des méthodes de construction innovantes, telles que la construction en ossature bois, la construction passive, et l’utilisation de matériaux recyclés. Nous discuterons de ces approches et de leurs avantages.

8.9. Maintenance et Durabilité à Long Terme

Enfin, nous expliquerons comment entretenir et assurer la durabilité à long terme des maisons bioclimatiques. Cela comprend la gestion des déchets de construction, l’entretien des équipements et la gestion de l’eau de pluie.

8.10. Coûts et Retour sur Investissement

Chaque élément de construction éco-responsable a un coût initial, mais nous montrerons comment ces investissements se traduisent par des économies à long terme en matière d’énergie et de maintenance, et comment ils peuvent améliorer la valeur de la maison

Section 9 : Questions Fréquentes sur les Maisons Bioclimatiques

Dans cette section, nous aborderons les questions les plus courantes que se posent les personnes intéressées par la construction de maisons bioclimatiques. Ces questions couvrent un large éventail de sujets, de la conception à la durabilité, en passant par les coûts et les avantages. Voici les réponses aux questions fréquemment posées :

9.1. Qu’est-ce qu’une maison bioclimatique ?

Une maison bioclimatique est une habitation conçue pour tirer parti des conditions climatiques locales afin de maximiser le confort intérieur tout en minimisant la consommation d’énergie.

9.2. Quels sont les avantages d’une maison bioclimatique ?

Les avantages incluent des factures d’énergie plus basses, un meilleur confort thermique, une empreinte carbone réduite et une meilleure qualité de l’air intérieur.

9.3. Les maisons bioclimatiques sont-elles plus chères à construire ?

Initialement, la construction d’une maison bioclimatique peut être légèrement plus coûteuse en raison de l’utilisation de matériaux et de techniques spécifiques. Cependant, les économies à long terme sur les coûts énergétiques compensent souvent cette dépense initiale.

9.4. Quelles sont les principales caractéristiques de conception bioclimatique ?

Une bonne conception bioclimatique comprend une orientation optimale de la maison, une isolation thermique de haute qualité, des systèmes de ventilation contrôlée, et l’utilisation de sources d’énergie renouvelable.

9.5. Les maisons bioclimatiques sont-elles compatibles avec les climats froids ?

Oui, les maisons bioclimatiques peuvent être conçues pour être efficaces dans tous les types de climats, y compris les climats froids. L’isolation renforcée et les systèmes de chauffage appropriés sont essentiels dans ces régions.

9.6. Les maisons bioclimatiques sont-elles plus résistantes aux intempéries ?

En utilisant des matériaux de haute qualité et en concevant la maison pour résister aux intempéries, les maisons bioclimatiques peuvent être aussi résistantes, voire plus, que les maisons traditionnelles.

9.7. Y a-t-il des incitations fiscales pour les maisons bioclimatiques ?

Dans de nombreuses régions, il existe des incitations fiscales, des subventions et des crédits d’impôt pour encourager la construction de maisons bioclimatiques en raison de leurs avantages environnementaux.

9.8. Comment puis-je entretenir ma maison bioclimatique ?

L’entretien d’une maison bioclimatique est similaire à celui d’une maison traditionnelle. Cependant, vous devrez peut-être surveiller régulièrement les systèmes d’énergie renouvelable, tels que les panneaux solaires, pour vous assurer qu’ils fonctionnent correctement.

9.9. Puis-je rénover ma maison existante pour la rendre bioclimatique ?

Oui, il est possible de rénover une maison existante pour la rendre plus bioclimatique en améliorant son isolation, en installant des systèmes de chauffage efficaces et en optimisant la conception.

9.10. Les maisons bioclimatiques sont-elles l’avenir de la construction ?

Alors que la sensibilisation à l’importance de la durabilité et de l’efficacité énergétique augmente, les maisons bioclimatiques deviennent de plus en plus populaires et pourraient bien représenter l’avenir de la construction.

 

Conclusion : Construire une maison bioclimatique en France peut sembler complexe, mais les avantages sont nombreux. Une approche soignée de la planification, de la conception et de la construction vous permettra de profiter d’une maison écologique, économe en énergie et confortable. Les maisons bioclimatiques sont l’avenir de la construction, offrant des avantages à la fois pour l’environnement et pour les propriétaires.

 

Sources d’Information Importantes :

  • Ministère de la Transition Écologique
  • Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME)
  • Organismes de certification environnementale (HQE, BREEAM, LEED)

maison 44

Bien choisir l’orientation de sa maison

Souhaitant construire une maison bioclimatique, vous devez connaître différentes règles et techniques. Ainsi, il faut bien choisir l’orientation de l’édifice. Vous devez faire en sorte que la façade sud soit la plus ensoleillée possible. Durant la saison estivale, celles ouest et est recevront presque en permanence la lumière solaire.

La recherche de la bonne orientation aura des répercussions sur la répartition des pièces constituant l’immeuble. Vous pouvez entre autres implanter les pièces à vivre collectives au sud, comme la salle à manger, le salon et la cuisine. C’est donc au nord que vous allez installer la salle de bains, la buanderie et les WC, tandis que les chambres à l’ouest ou à l’est.

Aussi, pensez à bien chauffer votre maison en hiver. Pour cela, vous pouvez faire construire une véranda du côté sud. Dans cette partie, mettez en place une circulation d’air optimisant le chauffage de votre habitat durant la saison froide. Cependant, pensez au confort de l’intérieur pendant l’été en prévoyant des auvents. Ce qui vous permettra d’atténuer la chaleur apportée par le soleil.

Des professionnels de construction proposent même d’embellir vos façades d’une végétation. C’est une astuce pour renforcer l’isolation thermique. Au sud, vous pouvez par exemple laisser pousser le long des murs des feuilles caduques (glycine ou vigne vierge) et, à l’est, des feuilles persistantes (par exemple du lierre). Vos murs ainsi embellis seront protégés du soleil pendant l’été et du froid durant l’hiver.

Utiliser des matériaux écologiques

L’orientation n’est pas la seule règle à considérer pour construire une maison bio. Vous devez aussi penser à utiliser des matériaux naturels qui sont spécialement très performants en matière d’isolation thermique. Votre choix est large, entre autres le bois, la brique, le chanvre ou la terre.

Quant à la toiture, elle doit être parfaitement isolée afin d’optimiser le confort de l’intérieur aussi bien en hiver qu’en été. Pour cela, optez pour l’ouate de cellulose, réputée comme isolant le plus écologique.

Les ouvertures doivent être aussi mises en place de manière à optimiser l’isolation thermique de votre maison dans toutes les saisons. Il existe différentes techniques à disposition pour ce faire. Un double vitrage au niveau de fenêtres fera par exemple l’affaire. Si vous avez même assez de moyens pour y installer un triple virage, c’est encore plus efficace.

Utiliser les sources d’énergie naturelles

Les modes de production d’électricité écologiques constituent le summum d’une maison bioclimatique. Vous allez donc utiliser le dispositif approprié dont le choix est large. Vous pouvez entre autres opter pour l’énergie solaire, éolienne ou hydraulique.

Tous ces modes de production nécessitent pourtant une étude sérieuse, car la possibilité varie d’un endroit à un autre. Différents paramètres sont à prendre en compte, comme le coût, le lieu et la rentabilité.

Construction d’une maison bioclimatique

Articles similaires

Contact

dao@dtah.fr

Agences