Focus sur la réalisation d’un projet de construction de garage

Si vous prévoyez de construire un garage, vous devez bien préparer votre projet avant de vous jeter à l’eau. Il s’agit d’un chantier qu’il ne faut pas prendre à la légère car plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Vous devez commencer par réaliser les démarches administratives relatives à la construction d’un garage. Vous devez aussi  penser à l’utilisation de votre futur garage sans négliger les détails et les finitions. Voici un guide pratique qui vous permettra d’en apprendre davantage sur les points à voir avant de construire un garage.

Les démarches administratives avant la construction d’un garage

Si lorsque vous avez construit votre maison vous n’avez pas pensé à construire un garage, sachez qu’il est tout à fait possible de le faire à condition de bien respecter les formalités et les démarches qui découlent d’un tel projet. Si la construction de votre garage inclut un chantier supérieur à 20m², vous devez impérativement demander un permis de construire garage. Si votre garage est accolé à la maison, ce seuil peut être porté à 40 m². Toutefois, il est impératif que la zone dans laquelle vous vivez soit couverte par un plan local d’urbanisme (PLU) ou un document assimilé, tel qu’un plan d’occupation des sols (POS).

Miser sur les détails et les finitions

Lorsque vous aurez finit de déterminer l’utilisation et l’aménagement de votre garage, il est temps de penser aux petits détails qui sont parfois d’une grande importance. Tout d’abord, pensez particulièrement aux divers matériaux envisageables pour la porte. Pour faire votre choix, réfléchissez à l’usage que vous ferez de votre garage et bien-sûr, à votre budget. Mais pensez également au style de votre maison : il serait dommage que ce garage ne soit pas en accord avec celui de votre maison, essayez donc de faire en sorte que les deux soient de même style.

Le choix des matériaux

Selon vos envies, vous avez le choix entre une porte en bois qui est très élégant et c’est un excellent isolant. Cependant il a l’inconvénient de coûter plus cher et il nécessite un traitement particulier afin de l’entretenir. Tournez-vous vers ce matériau si vous comptez stocker des objets fragiles dont la conservation vous importe. L’acier est une autre option à envisager. C’est un matériau très résistant aux chocs et aux intempéries, en revanche ce n’est pas un bon isolant du tout. Vous pouvez choisir une porte en acier si vous comptez éventuellement stocker des objets qui ont une certaine valeur, mais pas des objets fragiles, sensibles aux variations de températures. Enfin, le PVC représente le matériau bon marché par excellence. Son prix est à la portée de tous. Cependant, vous devez savoir qu’il  n’est pas très résistant aux chocs et aux intempéries.

Veillez aussi à bien choisir le type d’ouverture de votre maison. Soit vous optez pour le système d’ouverture par le haut qui a l’avantage d’être peu encombrant comme la porte basculante en un seul tenant ou une porte à enroulement qui fonctionne à la manière d’un volet roulant. Soit vous misez sur le système d’ouverture sur le côté. Il s’agit d’une ouverture généralement réservé aux sous-sols dont le plafond est trop bas pour pouvoir accueillir un système d’ouverture par le haut. Dans ce cas, la porte se déplace sur le côté, le long d’un rail.