Permis de construire hangar

Permis de construire hangar

Comment déclarer un projet de construction d’un hangar?

La construction d’un hangar agricole requiert la réalisation de différentes formalités administratives préalables. C’est notamment le cas si l’édifice se caractérise par une emprise au sol et une surface de plancher allant au-delà des 20m². Ainsi, si vous voulez monter un bon dossier et obtenir à coup sûr votre permis de construire, vous devez fournir certaines pièces justificatives spécifiques. Ces documents prouveront que vous êtes réellement capable d’exercer une activité agricole.

SOMMAIRE :

1-      Les obligations qui se rapportent à la construction de hangar agricole

2-      Préparer son permis de construire

3-      Pourquoi solliciter un architecte pour faire construire un hangar agricole ?

4-      Le coût de construction d’un hangar agricole

5-      Qu’est-ce qu’un hangar démontable ?

6-      Les réglementations relatives à la construction d’un hangar

7-      Les exigences supplémentaires

8-      Utilisations des hangars démontables

9-      Matériaux d’un hangar démontable

10-   Prix d’un hangar démontable

Les obligations qui se rapportent à la construction de hangar agricole

Comme tout autre agrément d’urbanisme, l’autorisation de construction de bâtiment agricole est soumise aux mêmes règles. Cela comprend le respect d’une surface limite de plancher, celui d’une hauteur maximale, etc.

Le recours à un architecte n’est pas obligatoire si la surface totale du plancher est inférieure à 800 m² pour les bâtiments agricoles. Toutefois, s’il s’agit de serres de production, celles-ci ne doivent pas dépasser 4 m de hauteur et une surface du plancher de 2 000 m².

Dès lors que le hangar agricole présente une surface de plancher et une emprise au sol supérieure à 20 m², sa construction nécessite un permis de construire. C’est le cas à moins qu’il ne soit édifié que de manière périodique, une durée n’excédant pas 3 mois. Vous pourrez obtenir un permis de construire pour un hangar en fonction de la destination et du caractère indispensable de l’accomplissement d’une activité agricole.

Préparer son permis de construire

Avant de mettre en place un projet d’installation ou d’édification d’un bâtiment agricole, il convient de maîtriser tous les aspects contribuant à sa réussite. Le dépôt d’un permis de construire quand il est imposé vous oblige à démontrer que votre projet est nécessaire et faisable. Il faut savoir que la réglementation pour un bâtiment agricole est relativement stricte et contraignante. Voici quelques conseils pour vous aider dans votre démarche :

  •         respecter le principe d’éloignement par rapport aux tiers, à la voirie, etc.,
  •         démontrer les moyens de luttes contre l’incendie (citernes, bassin d’eau, etc.),
  •         s’assurer de l’existence d’une viabilisation (eau, gaz et assainissement),
  •         être dans une zone destinée à l’agriculture (zone A au titre du PLU),
  •         démontrer qu’il s’agit bien de votre propriété ou que vous disposez d’un bail.

Permis de construire hangar

Cela vous permettra de garantir le bon déroulement du traitement de votre dossier de demande auprès de l’administration.

Pourquoi solliciter un architecte pour faire construire un hangar agricole ?

Avant de monter votre dossier, vous devez bien penser la conception de votre projet :

  • fonctionnalité, 
  • viabilité économique, 
  • respect des réglementations et des recommandations techniques, 
  • intégration paysagère, 
  • etc. 

Le recours à l’architecte est obligatoire pour les constructions à usage agricole lorsque la surface de plancher excède 800 m². En choisissant de confier la construction de votre hangar agricole à un professionnel, vous bénéficiez de nombreux avantages. Il peut s’agir de l’obtention du permis de construire sans problème et du respect des normes constructives pour chaque usage. Cette démarche vous permet aussi d’assurer la solidité de votre construction et la mise à disposition des matériels de manutention.

Le coût de construction d’un hangar agricole

Pour construire un hangar agricole, il est conseillé de faire appel à un spécialiste de ce type d’ouvrage. Le prix de sa construction va dépendre de la surface et des matériaux utilisés. En règle générale, le tarif varie entre 70 et 150 € le m², selon les prestations.

Ce prix dépend d’un certain nombre de variables :

  •         l’aménagement souhaité (bardage, ouvertures, cloisonnement, plancher, etc.),
  •         le modèle (hangar en kit ou sur mesure),
  •         le lieu d’habitation (le tarif de la main-d’œuvre et des matériaux est disparate).

Si vous choisissez de faire appel à une entreprise pour la construction de votre hangar agricole, il est judicieux de réaliser plusieurs devis. Les points importants à vérifier sont :

  •         les prestations comprises,
  •         la qualité des matériaux d’ossature, de bardage et de couverture,
  •         les délais de livraison,
  •         le prix,
  •         la garantie décennale du constructeur.

Un professionnel sera à même d’évaluer précisément le prix du bâti en fonction de vos préférences.

Qu’est-ce qu’un hangar démontable ?

Un hangar démontable représente une construction temporaire classée parmi les constructions modulaires en kit ou non et qui ne présente aucune fondation. Il est construit de manière à gagner plus d’espace sans les contraintes d’une construction traditionnelle. Son installation suppose en général un léger changement des sols. Cette transformation peut être le montage de la construction sur plots en béton, en métal et en bois ou la mise en place d’une dalle préfabriquée en béton.

Les réglementations qui se rapportent à la construction d’un hangar

Il est très important de bien distinguer les différentes caractéristiques des hangars démontables et qui pourraient engendrer des confusions vis-à-vis des réglementations d’urbanisme. Ces dernières ont pour but d’analyser, de préparer et de permettre la pérennité ainsi que la construction d’une structure.

D’abord, le Code de l’urbanisme démontre concrètement les cas de recours au dépôt d’un permis de construire ou d’une déclaration préalable. Sa consultation est nécessaire dans le cadre de la construction des hangars et structures démontables ou toute autre édification. Ce code montre notamment un cas générique pour lequel la réalisation d’une demande d’autorisation d’urbanisme est rendue obligatoire. « Quiconque désire entreprendre ou implanter une construction à usage d’habitation ou non, comportant ou pas de fondations, doit, au préalable, obtenir un permis de construire sous réserve…». Ce texte est extrait des articles L. 421-1 et L. 422-1 alinéas 1 et 2.

Même si vous vendez des structures démontables qui ne dépassent pas les requis de surface, vous devez engager les formalités administratives nécessaires. Cette démarche est similaire à celle effectuée dans le cadre de la vente d’un bâtiment. En effet, les structures démontables sont soumises à la même réglementation que tous les autres types de construction (Plan local d’urbanisme par exemple). La loi précise dans quel contexte et pour quelle destination vous devez faire une demande de permis de construire ou une déclaration préalable :

Aucun permis de construire exigé

Deux cas sont possibles pour que les constructions démontables ne nécessitent aucune formalité administrative. Le premier concerne d’abord les installations temporaires consacrées à la conduite des chantiers et/ou à la commercialisation d’un bâtiment au moment de son édification. Le second cas se concentre sur certains modèles de constructions mis en place dans un objectif d’exposition pour une durée déterminée.

Une déclaration de travaux obligatoire

Si vous avez prévu d’édifier des constructions modulaires temporaires à destination des écoles et établissements d’enseignement, les constructions ne doivent pas dépasser 150 m². L’objectif est de trouver une alternative aux insuffisances de volume et aux faibles capacités d’accueil. Par contre, si la surface totale des bâtiments est supérieure à cette indication, la déclaration préalable est obligatoire.

Les exigences supplémentaires

Outre les dispositions prévues par  le permis de construire, vous devez aussi tenir compte des notices d’accessibilité et de sécurité contre l’incendie. Cela est nécessaire lorsque vous décidez de construire des hangars démontables recevant du public.

La réglementation prévoit des contrôles et visites de réception des travaux. Une délégation viendra sur votre chantier afin de vérifier que celui-ci respecte les normes en vigueur et les éléments cités dans la notice de sécurité. Il peut s’agir d’un représentant de la mairie, d’un membre du service d’urbanisme, d’un agent de sapeurs-pompiers ou d’un agent de police. La notice de sécurité devra indiquer les équipements, les moyens de secours et les aménagements prévus dans l’exploitation.

L’installation d’un hangar est loin d’être une démarche anodine. Le locataire ou le propriétaire est soumis à une obligation d’éloignement, en fonction de la nature de l’activité et des dimensions de la structure. Un établissement, même temporaire, est considéré comme isolé des tiers lorsque la distance qui les séparant est supérieur à 8 m. Si cette distance est inférieure à ce seuil, vous allez devoir augmenter les qualités de résistance au feu des parois de votre construction. Le but est de limiter au maximum la propagation de feu en cas d’incendie. De même, si la structure est dédiée à des activités de stockage, les risques sont souvent considérés comme étant moyens ou importants. Dans les deux cas, vous devez vous renseigner sur la législation en vigueur pour éviter de commettre une infraction.

Permis de construire hangar

Utilisations des hangars démontables

Souvent considérés comme des structures à vocation industrielle, les hangars peuvent aussi servir à un autre emploi. En général, ce type de construction possède un volume opaque ou semi-opaque. Il peut aussi être découvert sur une partie ou totalité de sa surface. Vous pouvez ainsi utiliser un hangar industriel pour stocker des produits industriels, des équipements ou des matériels. Vous pouvez également vous en servir comme :

  • une plateforme logistique, 
  • un atelier de maintenance
  • un stand d’exposition pour un marché ou une foire. 

Enfin, en cas de sinistre ou d’expansion d’activité, il peut être utilisé comme dépôt et relais.

Matériaux d’un hangar démontable

Afin d’assurer une bonne résistance structurelle contre les éléments naturels ou les risques d’incendie, vous devez construire votre hangar en respectant les normes. Il sera donc nécessaire que vous adoptiez les bons procédés constructifs. Pour monter un hangar, vous avez le choix entre divers matériaux. Vous pouvez opter pour une ossature et une charpente en acier, un bardage métallique tôle laquée et des poteaux IPE. Vous pouvez également choisir une ossature en aluminium, un bardage acier et une couverture souple. Beaucoup de personnes se tournent aussi vers une ossature en acier et un bardage en textile fibreux haute résistance pour leurs hangars démontables. Une autre solution consiste toutefois à préférer le bois pour l’ossature de votre édifice. Il suffit que vous associiez cette ossature à un bardage composite et du bois lamellé-collé ou à une structure en acier.

Prix d’un hangar démontable

Deux principales raisons expliquent l’achat d’un hangar démontable : la location et la propriété. Si vous choisissez la première option, le prix dépendra du degré de finition de votre hangar, de sa localisation, de son état (existant ou neuf) et de ses dimensions. Le prix d’une location est généralement de 350 €/mois pour une superficie de 400 m² et de 5 000 €/mois pour près de 600 m² de surface. Le prix d’achat pour ce type de construction est cependant de 15 000 € TTC environ, pour une superficie de 100 m². Ce montant n’inclut pas le prix de la livraison et de l’installation (environ 5 000 €).

Enregistrer