Les paramètres à prendre en compte avant d’aménager les combles

Les paramètres à prendre en compte avant d’aménager les combles

Votre maison comprend des combles ? Sachez qu’il s’agit d’une particularité qui, grâce à un aménagement bien conçu, peut se transformer en espace de vie supplémentaire bourré de charme et participer à une meilleure performance énergétique de votre logement. Cependant, avant de vous lancer, vous devez impérativement obtenir un permis aménagement combles. Pour vous aider à bien utiliser cet espace, nous avons décidé de vous énumérer les paramètres essentiels à prendre en compte dans ce type de projet.

La hauteur sous plafond et l’inclinaison de la pente

Avant de prendre la décision d’aménager vos combles, vous devez tout d’abord penser à une question essentielle : mes combles sont-ils aménageables ? Pour cela, vous devez commencer par la vérification de la pente du toit et de la hauteur sous plafond de vos combles. Assurez-vous qu’ils dégagent un espace suffisant pour être habitable. On considère généralement que des combles sont aménageables lorsque la pente est supérieure à 35°. En deçà, il vous faudra envisager des travaux plus contraignants pour modifier votre charpente. Cependant, la surface habitable dépend en réalité largement de la hauteur en pied de pente (au niveau de la jonction entre la toiture et le plancher) dont vous disposez. Par exemple, si la hauteur du pied de pente est déjà de 1,2 m, alors même une faible pente de toit peut permettre un aménagement de combles intéressant.  Enfin, quelle que soit la situation, assurez-vous bien que la surface créée possède une hauteur sous-plafond d’au moins 1m80 pour que celle-ci soit considérée comme habitable.

La charpente

Avant de vous lancer, assurez-vous que la charpente permette ce projet d’aménagement de combles. En effet, la nature elle-même de votre charpente est fondamentale. Si celle-ci est dite traditionnelle, elle offre en général un espace apte à l’aménagement. Par contre si elle est dite industrielle, tout dépend du type de fermettes utilisé. Pour des fermettes prévues pour un aménagement de combles (forme en « A »), il n’y aura certainement aucun problème. Sinon, il faudra reprendre la toiture – et en profiter au passage pour isoler en sarking – et/ou surélever.

Le plancher

Pour que l’aménagement soit réussi, il faut que le plancher des combles soit suffisamment porteur pour pouvoir supporter le poids de l’aménagement : matériaux d’isolation, cloisons, ameublement… Il sera peut-être nécessaire de le renforcer, sans oublier la sous-couche acoustique, placée sous le revêtement de sol, qui vous garantira le meilleur confort phonique possible.

L’isolation

L’isolation est un autre point à ne pas négliger. Pour que vos combles soient agréables à vivre, il faut que vous misiez sur une isolation performante. Assurez-vous qu’il y fera chaud en hiver et frais en été. Pour ce faire, vous devez essentiellement vous donner les moyens d’une isolation optimale, qui améliorera la performance énergétique globale de votre logement. Vous pouvez opter pour une isolation par l’intérieur qui représente la solution la plus courante à condition d’avoir une toiture en bon état. Elle est plus facile à mettre en œuvre, mais possède l’inconvénient de réduire légèrement le volume de l’espace. En revanche, l’isolation par l’extérieur demande plus de travaux et un budget conséquent, mais elle permet d’optimiser fortement ce dernier si vous devez reprendre votre toiture. A la clé, une isolation optimale du toit, et la conservation de tout votre espace habitable, ainsi que celle des éléments apparents de votre charpente.