Les obligations réglementaires et le budget nécessaire à l’aménagement de combles

Les obligations réglementaires et le budget nécessaire à l’aménagement de combles

L’aménagement de vos combles est un projet réglementé qui ne doit pas être entrepris sur un coup de tête. Il est essentiel que vous preniez le temps de bien étudier vos besoins, vos envies et surtout votre budget. Vous devez aussi respecter les obligations réglementaires pour ce type de projet. Vous souhaitez en apprendre davantage, suivez le guide.

Aménagement de combles : les obligations réglementaires

 

Si vous envisagez d’aménager vos combles, sachez qu’il y a des démarches à effectuer au préalable. Dans ce cas, il va falloir que vous entriez en contact avec plusieurs interlocuteurs. Rendez-vous tout d’abord auprès de votre mairie et renseignez-vous sur le plan d’urbanisme local et sur la nécessité de demander un permis de construire ou une autorisation de travaux. Par exemple, si vous créez une surface habitable de moins de 20 m² (40 m² si la commune est dotée d’un Plan Local d’Urbanisme) ou que vous réalisez des ouvertures, vous devrez déposer une déclaration de travaux aménagement de combles. Si la surface habitable créée est supérieure à 20 m² (40 m² si la commune est dotée d’un PLU), ou si vous habitez à moins de 500 m d’un site historique et que vous modifiez l’aspect de votre toiture ou de vos ouvertures, il vous faudra un permis de construire.

Vous devez ensuite faire appel aux services d’un architecte. Sachez qu’il s’agit d’une étape obligatoire lorsque la surface habitable totale de votre maison dépasse 150 m² après aménagement des combles.

Par ailleurs, vous allez devoir l’augmentation de votre surface habitable dans les 90 jours qui suivent la réalisation des travaux. En effet, ce changement peut impacter votre taxe d’habitation et votre taxe foncière.

Enfin, vous devez tenir informer votre assureur quant à votre projet d’aménagement de combles. Votre assurance pourra ainsi procéder à une mise à jour de votre contrat.  

Aménagement de combles : quel budget prévoir ?

Le coût de vos travaux d’aménagement peut vite grimper si vous touchez à la toiture. Pour un aménagement « modéré », avec isolation de la toiture par l’intérieur et aucune intervention sur la toiture, comptez entre 400 à 600 € par m² de plancher créé. A rajouter : les travaux de raccordement, le rajout éventuel d’un escalier, le mode de chauffage…

Dans le cas d’un aménagement de combles impliquant la surélévation de la toiture et la création d’une pièce d’eau (par exemple, 3 chambres et une salle de bains), partez sur un coût compris entre 1 200 et 1 500 € du m².

Vous pouvez bénéficier d’aides et de crédits d’impôts pour réaliser vos travaux dans certaines conditions, si ceux-ci participent à une meilleure performance énergétique. Crédit d’impôt Transition Energétique, Certificats d’Economies d’Energie, TVA à 5,5 % sur les lots énergétiques : ne passez pas à côté des outils à votre disposition.