Vendée, construire sur le littoral ou au cœur de la campagne ?

construire sur le littoral de Vendée

Vous êtes plutôt longues plages de sable fin ou prairies verdoyantes ? La Vendée est le territoire idéal pour tous les goûts ! Bien sûr, on pense aux côtes littorales vendéennes très prisées des visiteurs, mais le territoire vendéen recèle bien des trésors en son cœur. Pour un projet immobilier, il faut connaître les particularités de chaque paysage avant de se lancer dans la construction d’une Maisons dans le Marais !

Les beautés du littoral vendéen

Les stations balnéaires côtoient des plages sauvages sublimes et quelques côtes rocheuses découpées franches. Le littoral vendéen compte pas moins de 140 km de plages. Il fait bon vivre sur le littoral pour profiter des plaisirs du bord de mer. Mais pour construire, il est important de connaître les applications de la loi littoral datant de 1986. Elle est inscrite dans le code de l’urbanisme et vise à surveiller les aménagements et à protéger le littoral.

Le littoral vendéen est très apprécié pour sa douceur de vivre et son climat agréable. Mais on ne peut pas construire n’importe où et il faut aussi être conscient de l’exposition aux tempêtes et aux risques d’inondation. Le paysage littoral a beaucoup évolué avec le développement du tourisme. Au départ, les habitations se protégeaient derrière le cordon dunaire qui mettait les logements à l’abri des contraintes de la façade maritime. Puis les constructeurs ont gagné les dunes afin de se rapprocher de la plage et de bénéficier d’une vue agréable sur l’Océan Atlantique. Le Plan de Prévention des Risques d’Inondation ou le Plan de Prévention des Risques Littoraux offrent une vision très précise des règles à respecter et des risques encourus.

La maison balnéaire ou la maison du littoral

Sur le bord de mer, il existe deux types de maisons traditionnelles :

– La maison balnéaire : elle se dénote par son architecture reconnaissable et ses détails charmants. Chaque propriétaire exprime une passion, une envie ou une douce pensée en personnalisant cette maison de bord de mer.

construire sur le littoral de Vendée

– La maison du littoral : cet habitat plus sobre se démarque par une couleur claire de peinture ou de revêtement, contrastée par des volets bleus très présents sur toute la côte vendéenne.

Les avantages de vivre sur le littoral

Comme vous vous en doutez, nous ne pouvons éviter de parler de la proximité de la plage, mais le littoral possède également d’autres atouts :

  • Ne pas avoir à se déplacer pour aller admirer la mer
  • Une vie très dynamique grâce à l’attrait touristique
  • La possibilité de louer votre bien si vous le souhaitez
  • La pratique de nombreuses activités telles que la pêche à pied, les sports nautiques ou encore la voile
  • Des événements importants comme le Vendée Globe.

Les inconvénients d’un logement sur le bord de mer

Eh oui ! Il en existe :

  • Vous n’êtes pas libre de construire où vous le souhaitez et devez également respecter des règles dans le choix des matériaux, le design architectural de votre maison ou encore la position par rapport aux limites de construction
  • L’été est très chargé avec les touristes qui envahissent les plages et les villes vendéennes. Et au contraire, l’hiver est assez calme et peut décourager les personnes qui aiment une vie un peu active.
  • Les difficultés pour se garer et se déplacer à cause des embouteillages
  • Le prix des terrains ou des constructions, qui est souvent bien plus élevé qu’une habitation dans les terres de Vendée.

Le bocage secret et paisible de la Vendée

Quittons la vie fourmillante des stations balnéaires pour gagner la campagne vendéenne et ses marais uniques. La Vendée est, en effet, connue pour la richesse de ses marais et ses espaces naturels de grande qualité.

Bien loin de la pollution, le bocage est également un endroit idéal pour s’adonner à des activités naturelles. Le bocage est la principale partie de la Vendée. Il s’étend au centre avec le Bas-Bocage puis à l’est avec le Haut-Bocage. Ce territoire agricole est plat et accueille de nombreux villages au charme authentique. C’est le lieu parfait pour le tourisme vert et la détente. L’activité d’élevage prend sa force sur les prairies humides et la richesse de la biodiversité. La faune et la flore du bocage sont très riches.

La maison maraîchine

Elle est réalisée dans de la pierre locale comme du grès ou le gneiss. Le toit est recouvert de tuiles ou plus rarement d’ardoises. Souvent de plain pied, la maison maraîchine est petite, mais fonctionnelle. Très accueillante, elle est souvent construite sur un petit promontoire ou une île. Elle se marie harmonieusement avec le paysage.

Les avantages de vivre dans le bocage

Le bocage offre un tout autre type de vie que celui du littoral. Ses avantages sont :

  • Le calme et la chance de vivre dans un environnement préservé. Avec le bocage, vous subissez beaucoup moins les désagréments du tourisme en pleine saison.
  • La construction est moins soumise aux affres des mauvais jours du bord de mer
  • Si vous avez envie de vous rendre sur le bord de mer, vous y êtes toujours rapidement, car le bocage vendéen est vraiment proche de l’Océan.
  • Les prix sont plus attractifs, car la frange littorale est plus onéreuse que le territoire de bocage
  • Le bocage est sublimé par des richesses patrimoniales comme les forteresses médiévales, les anciens corps de ferme rénovés ou les abbayes préservées
  • N’oublions pas de parler de la proximité du Puy du Fou ! Ce parc a réussi à imposer le savoir-faire à la française partout dans le monde. Il est aussi porteur d’un dynamisme de la région et d’une manne pour les établissements hôteliers, gîtes ou campings du coin.

Les inconvénients du bocage

Le bocage vendéen est par essence proche des marais et donc assez humide. Il est donc conseillé d’utiliser des matériaux adaptés afin d’évacuer l’humidité des constructions.

Par ailleurs, si vous voulez vous rendre à l’Océan, vous devrez utiliser la voiture ou les transports en commun.

La Vendée est une région très dynamique et ne subit quasiment pas les désagréments du manque d’emploi. Elle a été classée parmi les territoires où il fait bon vivre et bénéficie d’un attrait aussi bien pour la passion de la randonnée que le plaisir de la gastronomie.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *