Qu’est ce qu’un Parc Naturel Régional ?

PNR et permis de construire

 

Le PNR n’est pas habilité à délivrer des permis de construire ou sur les autorisations y afférentes concernant les travaux immobiliers. Cette compétence revient aux communes et aux communautés qui ont établi d’autres réglementations en matière d’urbanisme.

Qu’est ce qu’un Parc Naturel Régional ?

 

Un Parc naturel régional (dit PNR) est créé en vue de la protection et de la mise en valeur des espaces ruraux habités. Selon la Fédération des Parcs naturels régionaux : On entend par parc naturel régional « un territoire à dominante rurale dont les paysages, les milieux naturels et le patrimoine culturel sont de grande qualité, mais dont l’équilibre est fragile. » Ledit territoire doit bénéficier d’une renommée nationale et internationale.

 

Ainsi, un Parc doit avoir comme objectif majeur la préservation et la valorisation des les ressources naturelles et paysagères du territoire dans lequel il figure.  Le maintien de la diversité biologique, animale et végétale des différents milieux qui s’y trouvent est également de mise.

 

Dans la perspective d’une dynamisation du patrimoine, le PNR est conçu pour animer et c coordonner les actions économiques et sociales. Ces démarches visent à garantir une qualité de vie optimale et à garantir un développement respectueux de l’environnement. Cela se fait avec la participation de tous les acteurs concernés. Le PNR sert également à définir les divers projets liés à l’aménagement du territoire. Il concerne également le volet touristique et élabore des activités éducatives, culturelles et touristiques.

 

Sachez également que le Parc est un territoire qui sert à effectuer des expérimentations qui entrent dans les études et recherches sur le plan national et international.

 

 

Une marque déposée et réglementée

 

La dénomination « Parc naturel régional » est une marque déposée, de ce implique que son utilisation est soumise à diverses recommandations. Le classement d’un parc se fait généralement par l’intermédiaire d’un décret. Chaque logo de parc est Di mais le dénominateur commun réside dans l’idéogramme en forme d’étoile (+ photo) et une charte graphique que tous les logos doivent appliquer. .

 

Un parc est géré par un syndicat mixte d’aménagement tandis que la totalité des PNR est sous la responsabilité de la Fédération des Parcs naturels régionaux, association de loi 1901. Cet organisme le représente lors de rencontres au niveau national et international. Elle veille également au respect de la charte établie qui définit toutes les règles à adopter lors des projets à entreprendre sur ces zones.

 

Pour aller plus loin dans la valorisation et le développement des entreprises sur le territoire des Parcs, la marque « Valeurs Parc naturel régional » a été lancée en 2016 en vue d’inciter les sociétés dans les démarches collectives et solidaires qui visent à instaurer une politique de développement durable.  Ces démarches peuvent se décliner sous forme de produits et services. Ils sont surtout élaborés pour promouvoir la région

 

Des espaces attrayants et des espèces animales et végétales préservées. Etant donné que ces parcs se trouvent dans un environnement naturel, ils assurent non seulement le bon développement de la faune et de la flore, mais également à leur préservation. Parmi les 51 parcs nationaux, une bonne vingtaine fait partie du Patrimoine Mondial de l’Unesco. On peut citer la réserve naturelle de Scandola en Corse ou les bords de la Loire dans le Parc Loire-Anjou-Touraine ?

 

Les PNR, qui se trouvent sur l’ensemble du territoire de France métropolitaine et d’Outre-Mer, sont dotés de diverses variétés de paysages. Pour le citer que les forêts, les zones cultivées en par les bocages habitats marins. Ainsi, la forêt s‘étend forme 37% de la superficie totale des PNR, et 40% des terres agricoles.  Les zones construites s’étendent sur seulement 1,9% des PNR.

 

Le plus grand parc, celui des Volcans d’Auvergne, compte à lui seul 395.000 hectares tandis que le Parc naturel régional de Haute Vallée de Chevreuse, fait 24.500 hectares. Ce dernier est le plus petit.

 

Parmi les espèces emblématiques qui contribuent à la renommée des PNR, on trouve la Loutre d’Europe, le Grand Tétras, la Chevêche d’Athéna, la Grue cendrée ou encore le Butor étoilé, Les végétaux emblématiques tels que les orchidées ne sont pas en reste.

 

Le fonctionnement d’un PNR est-il le même partout, les objectifs sont-ils les mêmes ?

 

Les Parcs possèdent leurs propres caractéristiques. Cela découle des contraintes locales qui diffèrent d’une commune à une autre.  Cependant le PNR couvre 5 principales missions sur tout le territoire :

 

  • Protection et valorisation des patrimoines naturels et culturels
  • Contribution active au développement économique et social, culturel et à la qualité la vie
  • Contribution à l’aménagement du territoire
  • Accueil, éducation et informations des diverses catégories de publics
  • Expérimentation, innovation, exemplarité

 

En général le PNR s’étend sur plusieurs années et les objectifs peuvent être :

 

 

 

 

 

 

  • La préservation des patrimoines naturels, paysagers et culturels et la gestion des milieux et des ressources
  • La gestion des problèmes liés à l’urbanisme, aux mobilités, et à la ressource en eau
  • La valorisation touristique du territoire qui doit aller de pair avec avec la préservation des patrimoines et le changement climatique
  • Le soutien et le développement de l’économie agricole et sylvicole. Cela doit se faire conformément aux contraintes naturelles et du changement climatique ;

 

PNR et réglementation de la circulation des véhicules à moteur sur le territoire

 

La réglementation de la circulation est régie par « L’article L. 362-1 alinéa 2 du Code de l’Environnement, stipule que la charte de Parc naturel régional définit des orientations ou prévoit des mesures relatives à la circulation des véhicules à moteur visant à protéger les espaces à enjeux identifiés sur le plan de charte du parc naturel régional, pour des motifs de préservation des paysages et du patrimoine naturel et culturel.»

 

Face à cette réglementation les communes sont tenues d’établir des arrêtés municipaux qui visent à  la  mise en œuvre de toutes les décisions et mesures prises  sir les zones concernées. Les réglementations inhérentes à la circulation des véhicules dans les parcs nationaux sont valables pour 3 ans.

 

Ces diverses réglementations sont établies par certains acteurs principaux tels que les équipes du parc ainsi que les qui sont représentés dans une « commission des usagers de la nature ». Ces protagonistes prendront les mesures nécessaires tout en tenant compte des différentes données établies par les experts.

 

Le PNR contribue-t-il à la création d’emplois ?

 

C’est un des objectifs majeurs ! Quelques emplois directs seront créés mais assez peu (une dizaine au bout de 15 ans) au niveau de l’équipe du Syndicat Mixte de gestion du PNR. Cependant, le PNR s’efforcera de soutenir des actions de développement économique durable dans les divers secteurs d’activité tels que l’agriculture, le tourisme, l’artisanat, les entreprises innovantes, etc. Le PNR se met toujours dans une perspective de créer des emplois pour les résidents.

 

PNR et permis de construire

 

Le PNR n’est pas habilité à délivrer des permis de construire ou sur les autorisations y afférentes concernant les travaux immobiliers. Cette compétence revient aux communes et aux communautés qui ont établi d’autres réglementations en matière d’urbanisme. Par ailleurs, les villages peuvent entreprendre des travaux d’agrandissement et d’extension.

 

Ce qui n’est cependant pas le cas de commerces qui doivent se conformer à la Charte du PNR. Cette dernière fait office de contrat et ces derniers sont tenus de respecter les réglementations en matière d’urbanisme. Ils ne doivent pas altérer les milieux naturels. Cette règle est valable surtout sur le parc possède le label « Parc naturel régional ». En outre, les documents d’urbanisme (SCOT, PLUi, PLU, cartes communales) doivent s’accorder avec la Charte (L132-7 :  Association des Parcs naturels régionaux à l’élaboration des documents d’urbanisme). L’équipe du Parc assure des mesures d’accompagnement au niveau des communes dans la perspective de l’atteinte des divers objectifs.

 

Quelles sont les 10 mesures phares du PNR ?

  • Préservation des milieux naturels remarquables et les espèces emblématiques
  • Assurer la fonctionnalité écologique des milieux naturels
  • Gestion durable des ressources en eaux souterraines et superficielles
  • Promotion d’une architecture de qualité, en gardant un équilibre entre tradition et modernité
  • Pérennisation et promotion de la qualité des paysages
  • Préservation du territoire par une urbanisation con excessive
  • Revitalisation des centres des villes et villages et requalification des zones d’activités économiques
  • Accroissement de la sobriété et de l’efficacité énergétique du territoire
  • Diversification des activités agricoles et développement des circuits de proximité
  • Accroissement de la structuration de la filière bois et favoriser l’innovation et l’excellence

 

PNR et tourisme

Sur le territoire, chaque Parc naturel régional a la possibilité de définir la politique de communication qui lui convient.  Cela leur donne la possibilité de fournir les informations adéquates au public sur ses activités et son territoire.  Ces supports de communication se déclinent généralement en :

 

  • Dépliant de présentation, calendrier des manifestations, guides et topo-guides, cartographie, documents ayant trait au le patrimoine local,
  • Participation et présence lots des fêtes et manifestations locales ;
  • Information par le biais de la presse locale ;
  • Vitrine internet où sont exposées toutes les informations.

 

Au niveau national, la Fédération des Parcs naturels régionaux de France est la garante de la circulation des informations concernant sur les Parcs naturels régionaux à tous les acteurs ou personnes intéressées.  Pour ce faire, elle se sert des certains supports d’informations tels que :

 

  • des notes d’orientation qui donnent plus de précisions sur les positions du réseau des Parcs sur les grandes lignes directives de leur politique,
  • le magazine « PARCS » qui est dédiée aux partenaires institutionnels des Parcs. Il les informe sur l’actualité sur leurs territoires. Des actions entreprises sont également mises en évidence dans les dossiers.

 

Pour le public, l’organisme met à disposition :

 

  • Le site internet de la Fédération – www.parcs-naturels-regionaux.fr qui fait office de vitrine pour tous les sites web des PNR.
  • Une page sur les principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Flicker);

Autres articles

Vendée, construire sur le littoral ou au cœur de la campagne ?

Vendée, construire sur le littoral ou au

Lire la suite