Tout sur la maison semi-enterrée

Opter pour la construction d’une maison semi enterré est une solution pour habiter dans un logement à la fois responsable et original. C’est désormais un style en vogue qui plaît à de plus en plus aux ménages. Intégré complètement à l’environnement, ce type de bâtiment est écologique. Celui-ci comporte quelques spécificités qu’il convient de considérer avant de lancer le projet.

Comment appelle-t-on une maison sous terre ?

Contrairement aux styles de maisons classiques qui sont établies entièrement sur terre, celles qui sont de type semi-enterré comprennent une partie sous terre. Ce sont des structures qui s’intègrent complètement à l’environnement qui les entoure. Elles sont en parfait accord avec la nature. Ces conditions font qu’une maison semi-enterrée fait partie des logements écologiques et responsables. Elles répondent aux besoins actuels et sont fortement convoitées en ce moment. De plus, elles permettent de réaliser les styles les plus originaux.

Sachez qu’une maison est dite « semi-enterrée » uniquement si elle comporte des pièces à vivre implantées sous terre. Un logement doté d’un sous-sol n’en fait donc pas partie. Une telle maison fonctionne d’une manière différente d’une habitation classique. Tout d’abord, l’accès principal est au niveau du sol.

Une maison semi-enterrée peut aussi être verticale ou horizontale. Lorsqu’elle est verticale, le logement a particularité de se fondre dans le décor naturel du terrain. La plupart du temps, ce type de maison possède un toit naturel. Cela veut dire que c’est le sol existant sur le terrain qui lui sert de couverture. Les maisons horizontales quant à elles comportent une partie en hauteur. Elles offrent une jolie vue sur la nature qui l’entoure. Le modèle vertical ne possède d’un niveau tandis que celui qui est horizontal comprend au moins deux.

Qu’est-ce-que c’est une maison bioclimatique ? Maison enterrée bioclimatique

Souvent, une maison semi-enterrée est aussi bioclimatique. En effet, c’est une structure qui tire parti de l’environnement qui l’entoure. Dans la plupart des cas, elle a été construite à partir de matériaux naturels et accessibles localement. Son architecture a été conçue pour s’adapter à la nature du site où elle est installée. Une telle maison possède une toiture végétalisée.

Le principal privilège d’une maison semi-enterrée bioclimatique est sa capacité à économiser de l’énergie. Les parois des murs sont assez épaisses pour procurer une température ambiance à l’intérieur des parties enterrées. Hiver comme été, l’atmosphère reste agréable. La terre possède en plus une forte capacité en matière d’isolation thermique. Par conséquent, il est possible de réaliser une bonne économie d’énergie. Par ailleurs, l’usage réduit d’énergie est une manière de participer à la protection de la planète.

En outre, rien de tel que d’habiter dans un logement semi-enterré pour être tranquille en cas de catastrophe naturelle. Une telle maison reste imperturbable face au vent, aux tornades ou aux grêlons. Elle peut être un parfait refuge face à d’éventuelles explosions. C’est également le type de logement indiqué pour prévenir le cambriolage.

Comment construire une maison semi-enterrée ? Maison sous sol semi-enterrée

Si vous êtes décidé à construire votre maison semi-enterrée, il est préférable de vous poser quelques questions avant de vous lancer.

Pour commencer, assurez-vous que le terrain concerné convienne pour ce genre de construction. Il vaut mieux faire appel à des professionnels pour examiner l’état de votre chantier. La plupart du temps, un terrain en pente est plus adapté. Pour ce qui est de l’agencement, plusieurs solutions sont possibles. Une maison semi-enterrée peut être en béton armé, en acier ou en bois.

En optant pour la création d’une maison semi-enterrée, vous profitez naturellement d’une maison écologique. Votre logement vous fait bénéficier d’une parfaite inertie thermique. C’est une bonne condition pour apporter un bon confort intérieur à votre future maison.

Pensez à limiter l’humidité au sein de votre logement semi-enterré. Pour cela, vous pouvez utiliser quelques astuces.

L’humidité peut être réduite en aérant régulièrement chaque pièce. Tous les matins, ouvrez les fenêtres durant près de 10 minutes pour laisser entrer l’air. Enlevez les eaux stagnantes à l’intérieur des pots de fleurs. Vous pouvez également limiter l’utilisation du sèche-linge. L’appareil est susceptible de proliférer l’humidité dans vos pièces.

Cas d’une maison semi-enterrée terrain en pente

Un terrain en pente est idéal pour accueillir une maison semi-enterrée. Il faut toutefois calculer le pourcentage de la pente pour savoir quel est le type de construction requis. C’est une étape incontournable avant d’élaborer le plan de la prochaine maison. Pour obtenir ce calcul, il faut diviser le dénivelé par la distance horizontale du terrain. Multipliez ensuite ce résultat par 100.

Le terrain en pente privilégie surtout la construction de maisons semi-enterrées. Il s’agit d’une mise en œuvre encastrée. Le plus souvent, c’est en région montagneuse que ce type d’édifice s’établit. Il est possible de mettre en place la technique en paliers pour construire votre maison semi-enterrée. La procédure permet la création de niveaux qui épouserait la pente du terrain. Ces niveaux vont ensuite favoriser l’arrivée de la lumière naturelle dans le logement.

Pour finir, il est aussi possible de construire une maison sur pilotis au-dessus d’une habitation semi-enterrée sur un terrain en pente.

Comment faire une maison sur pilotis ? Urbanisme maison enterrée

Aujourd’hui, la maison sur pilotis est un style tout à fait atypique. Elle plaît par son caractère original.

Pour ce qui est de la mise en place d’une maison sur pilotis, le bois reste le matériau le plus plébiscité. L’avantage du bois réside dans sa légèreté et son esthétique. C’est un matériau facile à manipuler. Il dispose d’une bonne capacité de conservation face à l’humidité.

Une maison en pilotis peut aussi être conçue en acier. L’atout de ce dernier face au bois est sa durabilité. L’acier est un matériau robuste, il est capable de supporter de lourdes charges.

Le pilotis en béton est aussi très fréquent pour rattraper le dénivelé créé par un terrain en pente. Les travaux de coffrage sont à prévoir en optant pour l’usage de ce matériau.

Maison enterrée en kit

Vous rêvez d’une maison semi-enterrée et vivre comme un hobbit comme dans le fameux film « Le Seigneur des Anneaux » ? Vous pouvez le réaliser rapidement en vous le procurant en kit. Vous avez le choix entre plusieurs tarifs en fonction de la surface que vous souhaitez. Attendez-vous à posséder une jolie maison préfabriquée adaptée à vos attentes. En quelques jours, vous pouvez disposer d’une habitation résistante avec une excellente isolation. Si vous êtes bricoleur, les maisons en kit sont faciles à monter. Vous pouvez installer vous-même votre jolie maison enterrée proposée en kit. Pour ce qui est d’un logement préfabriqué en kit, un large panel de choix peut être présenté.

Concernant les maisons en kit, les modèles enterrés les plus en vogue est le style Novablok. Pour ce type de maison, vous avez accès à plusieurs dimensions. Généralement, elle est composée d’une ossature en bois. Son revêtement est également fabriqué avec ce même matériau. Le logement est isolé par de la laine de bois compressée. Sur le revêtement extérieur, le bois est protégé par la technique de la carbonisation. Ici, votre maison en kit peut être livrée hors d’eau et hors d’air. Vous pouvez alors la personnaliser selon vos désirs. Une formule aves l’installation de réseaux électriques et des sanitaires est aussi possible. Enfin, une livraison clé en main est à réserver pour bénéficier d’une formule complète.

Plan maison semi-enterrée

Comme pour tous types de constructions, la création d’une maison semi-enterrée est soumise au plan local d’urbanisme ou PLU existant.

Le plan est totalement à l’inverse de celui d’un logement classique. Tout d’abord, l’accès au logement ce se trouver dans la partie en hauteur. Ce qui n’est pas le cas pour une habitation habituelle où l’entrée principale se situe généralement au rez-de-chaussée. Les pièces de vie peuvent s’implanter au niveau supérieur pour un logement semi-enterré. Les chambres sont placées en bas.

Si elle est dotée d’une terrasse, la maison enterrée est à mettre en évidence sur le pante pour bénéficier d’une vue imprenable sur la colline.

Un plan de maison semi-enterré présente des caractéristiques spécifiques. La plupart du temps, la surface est de près de 115 m² sur un terrain mesurant au moins 6 000 m². Une forme triangulaire est requise pour cette catégorie de logement. Le modèle le plus courant est souvent contemporain. Ce type de maison est de plain-pied. Il comporte rarement des étages. Côté aménagement, la principale particularité d’une maison enterrée réside dans son caractère écologique. La plupart du temps, l’extérieur est doté d’une piscine ou d’une jolie terrasse. A l’intérieur se découvre une cuisine ouverte au cœur du salon.

Sur ce style d’habitation, les concepteurs ont repris les modèles de type Anglo-saxons. La façade nord est contre le talus, elle est complètement fermée. La façade sud doit se trouver face au soleil.

Maison container enterrée

Pour jouir d’un tarif abordable sur la construction d’une maison semi-enterrée, le container peut être une bonne option.

La conception n’est pas tellement différente d’une maison semi-enterrée ordinaire. Sur ce genre de projet, il est possible d’ajouter un sous-sol à votre futur logement. La mise en place d’un système de ventilation est à prévoir pour éviter la condensation de l’air qui pourrait nuire à la santé des résidents. Pensez aussi à faire une étude des sols avant de mettre en place une maison container enterrée. Préparez-vous à réaliser des travaux de terrassement face à un terrain trop rocheux. Ne pas oublier la mise en place d’un réseau d’eau via la nappe phréatique. Toutes ces tâches pourront augmenter les frais.

Si vous avez choisi ce type d’agencement sur un terrain en pente, le dénivelé pourra être exploité pour établir un sous-sol.

Maison enterrée prix

Avant de vous décider à accomplir votre projet de construire une maison enterrée, il vaut mieux vous renseigner à l’avance sur le prix.

En moyenne, le prix d’une maison enterrée se décline entre 700 € et 1500 € le m². S’il faut compter l’ajout d’un garage, un surplus entre 650 € et 850 € est à préparer. Le coût d’une telle maison peut dépendre de plusieurs éléments dont voici les plus importants :

–         L’état de l’environnement où se trouve la future construction peut être un facteur de changement sur le coût. Une éventuelle préparation du chantier peut faire monter le prix.

–         Les caractéristiques du logement influencent également sur le tarif. Un modèle en kit peut être moins cher.

–         Plus l’architecture sera complexe, plus le prix de la maison va monter.

–         Le coût peut également varier suivant les installations. La mise en place d’un système de climatisation va élever le montant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *