fbpx

Etude de sol : une étape importante avant construction

La construction d’une maison est jalonnée d’étapes importantes qui peuvent susciter de nombreux questionnements pour les particuliers. Parmi les premières étapes, l’étude de terrain est un passage nécessaire à faire réaliser par les professionnels compétents, des géotechniciens spécialisés. Les travaux de viabilisation sont une étape nécessaire pour rendre le logement habitable et nécessitent de nombreuses démarches. Retours sur les principales interrogations liées à ces démarches. L’étude de terrain permet d’orienter les méthodes de construction. À ne pas confondre avec les travaux de la viabilisation qui permettent de rendre habitable votre maison. Comment et par qui faire réaliser ces travaux ? Qui doit les payer ? Quelques infos importantes pour bien réaliser ces deux étapes cruciales.

Étude de sol : pourquoi la réaliser ?

Lorsque nous parlons d’une étude de sol ou “étude géologique”, il s’agit d’une démarche visant à prévenir les éventuels risques liés au manque de stabilité d’une construction. Ces risques naturels, plus fréquents dans certaines régions que dans d’autres, peuvent être dangereux pour les futurs habitants. L’étude de sol permet d’évaluer les risques de glissements de terrain, d’inondations, et autres chutes de bloc.

Cette démarche permet de mettre à jour tout événement naturel pouvant mettre en péril la qualité ou l’état de votre habitation. Une fois réalisée, elle aidera le professionnel à évaluer les dimensions des travaux à réaliser pour les fondations. L’étude de terrain estimera le niveau de protection qu’il faut mettre en place pour assurer la pérennité d’un logement à court comme à long terme. Cette démarche a pour objectif de prévenir les événements qui pourraient mettre votre sécurité en péril. Des fissures murales aux remontées d’eau, en passant par l’effondrement de la construction… une étude poussée limite les risques de voir apparaître des défauts après la remise des clés.

Bien qu’elle soit facultative, l’étude géologique préconise des solutions pratiques que les professionnels pourront réaliser en fonction des besoins. Elle permet aussi de mieux désigner les dépenses impératives durant la construction, et d’engager des travaux qui pourront s’adapter à la nature du terrain. Faire appel à un géotechnicien vous assure d’obtenir une analyse détaillée à partir d’un plan de masse ou d’une carte géologique. Les conseils géotechniques retenus prennent en compte les possibles déformations enregistrées par votre terrain dans les années à venir.

etude de sol

Le principe de l’étude de sol

L’étude de sol géotechnique vise à connaître la nature, mais aussi la composition d’un terrain. Le géotechnicien sera en mesure de vous dire si votre sol est majoritairement composé de calcaire, d’argile, ou encore de sable. Il pourra aussi vous dire si le terrain est compact, ou s’il a des risques de devenir plus meuble. Ces informations sont indispensables pour établir un plan d’action viable sur votre terrain, et lancer des constructions entièrement sécurisées. Il sera aussi en charge de réaliser une étude de présence d’eau à niveau ou à l’intérieur du sol.

Ces éléments offriront une base à vos architectes, afin qu’ils puissent coordonner l’ensemble des ouvrages. La qualité du chantier et du livrable dépendra, en grande partie, de la quantité d’informations récoltées par le professionnel. Elles offriront aussi aux exécutants les données dont ils ont besoin pour remplir leurs tâches.

Ces études ne sont pas seulement réservées aux terrains dits “à risques”, mais également aux sols couramment choisis pour accueillir des structures plus importantes qu’une habitation. Tous les types de terrain peuvent être soumis à une étude, dès le moment où ils sont destinés à accueillir une construction. Elle reste ainsi indispensable, même pour les propriétaires ayant un budget limité. Moins onéreuse que des réparations à entreprendre à intervalles réguliers, elle constitue une précaution recommandée par les artisans, les maîtres d’oeuvre, les architectes, parfois les assureurs.

Quels avantages pour les propriétaires/constructeurs ?

Si l’étude de sol géotechnique met à jour les problématiques liées à la nature d’un terrain, elle offre aussi des informations utiles aux propriétaires. En plus de les renseigner sur les précautions à prendre, les détails à prendre en compte ou les choses à éviter, elle vous permettra aussi de définir le champ des possibles. Ces données sont notamment utiles pour définir précisément le dimensionnement des fondations, ou les types de matériaux à privilégier sur le chantier.

Les résultats d’analyse permettent d’adapter les différentes étapes ou éléments du projet afin d’en assurer la solidité. Bien que les futurs propriétaires soient nombreux à ignorer l’importance de cette étape, le besoin de stabilité est vital pour se prémunir d’éventuels accidents. Dans la plupart des cas, l’étude de sol géotechnique est préconisée pour évaluer les risques d’affaissement du bâtiment. Plus largement, elle permet d’identifier des risques dont les particuliers peuvent ignorer l’existence. Ses résultats auront un impact sur l’estimation du poids des différents matériaux, sur le calcul des dimensions des murs, ou encore sur l’estimation du squelette du bâtiment.

Dans l’ensemble, la démarche vise à faciliter les réalisations, et en garantit le niveau de sécurité.

etude-de-solÀ quel moment la réaliser ?

Il est préférable de prendre rendez-vous avec le géotechnicien dès le moment où vous songez à lancer un chantier. L’étude doit être réalisée avant que vos ouvriers ne planifient des travaux ou n’achètent les premiers matériaux. L’étude de sol est recommandée pour la construction d’une maison individuelle, mais aussi pour celle d’un bâtiment comprenant des étages, pour des locaux professionnels, ou encore pour la construction d’une piscine.

Certains décideront de lancer la démarche dès l’acquisition d’un terrain, surtout lorsque ce dernier se trouve dans une zone sensible. La réaliser au plus tôt vous permet de savoir si le sol peut s’adapter aux différents types de constructions immobilières auxquelles vous le destinez. Contrairement une idée répandue, cette démarche ne comporte aucun risque pour votre terrain. L’étude de sol est réalisée grâce à un échantillon prélevé au moyen d’une foreuse.

Notons qu’une absence d’étude géotechnique impacte aussi votre assurance dommages et ouvrages. La présence de ce document couvre une partie des sinistres, et permet à votre assurance de mieux considérer votre dossier. Elle peut aussi être conseillée aux lotisseurs ayant besoin d’offrir une garantie de qualité et de durabilité sur les biens qu’ils proposent. En règle générale, l’étude de sol représente environ 1% du coût final de la construction.

Préférences de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut affecter votre expérience sur notre site Web et les services que nous proposons.