Construction de piscine : tout savoir avant de se lancer !

Construction de piscine : tout savoir avant de se lancer !

Construction de piscine

Les canicules de 2017 et 2018 ont incité de nombreux Français à construire une piscine sur leur lieu de résidence, si agréable pour se rafraîchir et profiter d’une bonne baignade en période estivale. D’ailleurs, cet été post-covid19 avec toutes ses incertitudes et ses restrictions encourage encore plus à construire sa propre piscine chez soi. Avant de se lancer, voici ce que vous devez absolument savoir.

La loi sur les piscines privatives

La construction d’une piscine est soumise à une loi relative à l’urbanisme et à la sécurité. Ainsi, dans le cas où vous envisageriez d’installer une piscine hors-sol de moins de 10m2, vous n’aurez pas besoin de faire une déclaration de travaux (en mairie), sauf si votre lieu de résidence se trouve sur une zone protégée.

Par contre, si votre projet vise une piscine enterrée de 10 m2 à 100 m2, ainsi qu’un abri supérieur à 1m80 de hauteur, une déclaration de travaux s’impose. En ce qui concerne la piscine extérieure de plus de 100 m2 avec un abri de piscine dépassant le mètre 80, là, vous devez déposer un permis de construire avec présentation de dossier technique.

Notez qu’à cela s’ajoutent d’autres obligations, à savoir :

Construction de piscine

Système d’entretien de la piscine : au sel ou au chlore ?

L’entretien d’une piscine est primordial. Si le chlore tenait la première place en tant que produit d’entretien, il reste dangereux à manipuler et présente des inconvénients qui n’inspirent pas confiance aux utilisateurs. Ce procédé chimique est notamment à l’origine de mauvaises odeurs, d’irritations de la peau et des voies respiratoires. Heureusement, il existe des systèmes d’entretien tout à fait écologiques et naturels vous permettant de désinfecter efficacement l’eau de votre piscine.

On retrouve par exemple l’électrolyse au sel, un processus qui emploie des produits non chimiques pour l’entretien de la piscine. Particulièrement performant, il est idéal pour le traitement de l’eau de sa piscine au quotidien. Vous pouvez trouver un électrolyseur sur PiscineShop, une méthodes moins toxique et moins coûteuse pour éliminer les bactéries, les algues, les champignons et autres déchets organiques de l’eau de piscine.

Ainsi, en optant pour ce système d’électrolyse au sel, vous pourrez disposer d’une baignade confortable et sécurisée pour les enfants, sans avoir à subir d’irritations des yeux, la peau desséchée ou encore des allergies. De plus, l’électrolyseur au sel a l’avantage de consommer moins d’énergie, en plus d’être facile à entretenir.

Une piscine intérieure ou extérieure ?

La piscine intérieure commence à intéresser de plus en plus de Français. Néanmoins, pour en installer une, seul un professionnel peut assurer la construction d’une piscine d’intérieur. En effet, ce genre de travaux nécessite le respect de nombreux critères et en particulier d’isolation. Autre point : une piscine intérieure devra être installée dans une pièce à part entière de la maison, où le plafond sera particulièrement élevé et où elle ne risquera pas de créer de l’humidité dans le reste de la maison.

La piscine extérieure hors-sol, quant à elle, reste de loin la préférée des Français. Ce fort engouement s’explique par ses multiples avantages, en particulier la facilité d’installation et l’absence de conditions d’isolation particulières, y compris pour la poser dans un jardin de location. À chaque modèle son prix, mais on peut estimer l’installation d’une piscine à partir de 7 000€, jusqu’à 30 000€ pour du sur-mesure.

La piscine hors-sol : pratique et moins coûteuse

Si vous recherchez un équipement pratique et facile à installer pour un petit budget familial, la piscine hors-sol dans le genre gonflable ou autoportante, vous conviendra à merveille. Il vous suffit de l’installer lors des beaux jours et de la remballer une fois l’été passé. Comme elle ne nécessite aucune déclaration, il est possible de la poser sur sa terrasse ou dans le jardin des grands-parents.

Vous avez également les piscines en kit, à la fois solides et plus esthétiques que les gonflables. On retrouve par exemple la piscine tubulaire, qui se caractérise par une armature métallique, la piscine en bois (particulièrement esthétique) et celle en acier pour une armature solide.

La piscine creusée ou enterrée

Ce modèle est de loin le préféré des Français. La piscine enterrée se caractérise par un aspect à la fois luxueux et discret. Notez que ce type de piscine nécessite une demande de permis de construire ainsi que l’intervention d’un pisciniste professionnel. Toutefois, quelques modèles sont aussi disponibles en kit. On trouve :

Construction de piscine

Si la piscine préfabriquée clés en main et sans travaux supplémentaires vous intéresse, la coque polyester sera le meilleur choix. Elle s’installe directement dans un terrassement. En revanche, l’accès au terrain doit être préétudié.

La piscine fabriquée à partir de panneaux industrialisés est, quant à elle, la plus accessible du marché, à condition d’être installée par le propriétaire. En effet, certains constructeurs vendent des modèles à réaliser soi-même avec un guide complet. Le service tout compris avec main-d’oeuvre professionnelle sera plus onéreux. La piscine en béton armé est la plus solide en matière de piscine creusée. Uniquement conçue sur mesure, elle s’adapte à tout type de terrain et s’accommode à toutes les formes de bassin : piscine lagon, piscine naturelle, formes originales, elle s’adapte aussi à toutes les envies. L’intervention de nombreux professionnels sera cependant nécessaire pour creuser, placer l’armature, couler le béton puis projeter l’acide sur ce type de piscine avant de pouvoir la remplir.

Quand faire créer sa piscine enterrée ?

Même si vous souhaitez profondément profiter d’un bon moment en famille ou entre amis dans votre piscine, sachez que ce projet nécessite une bonne anticipation, surtout pour les piscines creusées. Après avoir réglé tous les papiers administratifs liés à la construction de votre piscine, vous devrez compter quelques mois avant de réceptionner une piscine enterrée.

Idéalement, les travaux de construction doivent se faire pendant l’été, pour des raisons de séchage optimal du béton. Ainsi, vous serez sûr de profiter de bonnes baignades dans votre propre piscine, et ce, dès les premiers jours de printemps de l’année prochaine.