Quelles dimensions standards pour votre piscine ou bassin naturel ?

Découvrez ici les réglementations pour l’installation d’une piscine ou d’un bassin naturel

Désormais, l’installation d’une piscine n’est plus seulement réservée aux grands jardins. Les piscines naturelles peuvent être construites selon la surface disponible dans votre enceinte. Même si la construction du bassin n’est pas très compliquée, elle est tout de même régie par certaines règles. Celles-ci dépendent notamment de la dimension (longueur, largeur, diamètre et profondeur) de votre bassin naturel.

Les dimensions d’une piscine naturelle

Du côté écologique, l’installation d’une piscine naturelle apporte suffisamment d’avantage. D’un point de vue pratique, son aménagement demande certains espaces. Avant tout, une piscine biologique est un type de bassin de baignade divisé en plusieurs zones. Elle comprend généralement d’une zone de baignade, une zone de végétation et une zone de régénération (facultative). Grâce à ces phénomènes biologiques, l’eau des bassins naturels n’a pas besoin d’être traitée régulièrement.

Si vous prévoyez une installation de baignade naturelle, il faut considérer préalablement la surface disponible et la configuration de votre jardin. Il est conseillé que la taille de la zone de végétation soit équivalente à celle de la zone de baignade. Prévoyez alors une surface entre 80 à 90 m2 pour la dimension d’un bassin naturel moyen. En revanche, si vous possédez un petit jardin, vous pouvez opter pour une piscine biologique de 40 à 45 m2. En ce qui concerne la profondeur, elle dépend de votre utilisation ainsi que des baigneurs qui vont l’utiliser. Pour une piscine naturelle qui va accueillir des enfants, une profondeur de 1 à 1,50 m est recommandée.

Les démarches à suivre

Avant de vous lancer dans la construction de votre piscine naturelle, il existe quelques démarches administratives à effectuer. De toute évidence, toutes ces réglementations dépendent de la dimension de votre installation.

Etude de faisabilité du projet

Avant la construction de votre piscine biologique, il faut vous assurer de la faisabilité du projet. Pour ce faire, vous devez vous rendre à la mairie ou à la préfecture pour récupérer le Plan local d’urbanisme (PLU). Ce plan vous permet de connaître si votre terrain est constructible ou non. De même, il est recommandé de vous renseigner sur les réglementations relatives à la sauvegarde du patrimoine de la mairie.

La déclaration de travaux

Une piscine naturelle inférieure à 10 m2 avec abri d’une hauteur inférieure à 1,80 m n’a besoin d’aucune autorisation. Par contre, toute construction supérieure ou égale à 10 m2 avec abri d’une hauteur inférieure à 1,80 m demande une déclaration de travaux obligatoire. De même, toute construction de piscines naturelles de 10 à 100 m2 de surface et de plus de 2 m de profondeur nécessite la demande d’un permis de construire. Tous les dossiers à fournir pour ces demandes sont à déposer auprès de votre mairie.

Le système de sécurité

Selon le décret 2004-499 du Code de l’urbanisme, les piscines classiques sont soumises à des règles de sécurité stricte. En revanche, ces règles ne sont pas valables pour les piscines naturelles. Ce qui veut dire que pour les bassins naturels, il n’existe pas de contraintes particulières de sécurité. De toute façon, rien ne vous empêche d’installer un dispositif de sécurité. Vous pouvez installer une alarme ou une barrière de protection aux alentours de votre piscine pour bien garder les enfants. Quant aux normes d’hygiènes, le bassin n’est pas non plus soumis aux contrôles sanitaires. Ainsi, vous êtes libres de faire votre entretien comme bon vous semble. Mais pour préserver la santé de chaque baigneur, il est primordial que l’eau soit saine et propre.

L’usage d’une piscine naturelle

Les dimensions d’un bassin naturel dépendent également de l’usage que vous allez en faire. Si vous allez implanter une piscine naturelle pour rendre votre extérieur plus agréable, préférez une baignade de petite dimension. Avec les végétaux aux alentours, elle crée un espace en harmonie avec l’environnement.

Si vous avez des enfants, vous aurez besoin d’une piscine de plus grande dimension pour satisfaire toute la famille. Aussi, il existe une bonne idée consistant à installer une piscine naturelle rectangulaire, comprenant un petit bain et un grand bain doté de la même profondeur. C’est une option très pratique et idéale pour toute la famille. En plus, avec les faunes et flores, la piscine naturelle présente plus de fraîcheur et d’esthétisme pour les yeux.

Le bassin biologique n’utilise aucun produit chimique, notamment le chlore, ce qui est vraiment idéal pour la santé. Généralement, ce type de piscine ne nécessite aucun entretien. Les plantes de la piscine naturelle aident particulièrement à conserver la qualité de l’eau tout au long de l’année. Elles serviront d’une filtration naturelle. Quant à l’aménagement, les frais de conception et de construction sont très réduits.

Découvrez ici les réglementations pour l’installation d’une piscine ou d’un bassin naturel