Installer une véranda sur sa maison

Votre maison n’est pas assez spacieuse à votre goût ? Vous ne serez pas contre l’idée de l’agrandir afin de pouvoir profiter d’une pièce en plus ? En bonus, vous voulez bénéficier d’une optimisation de la luminosité ? La véranda est la réponse à vos problèmes. Toutefois, afin que votre architecte puisse vous construire la véranda de vos rêves, penser à  élaborer plusieurs plans veranda.

Pourquoi se faire construire une véranda ?

La majorité des ménages opte pour la construction d’une véranda en raison d’un manque d’espace à vivre. Mais certaine fois, le recours à ce type de travaux est motivé par d’autres raisons. Au cas où vous ne l’auriez jamais entendu, la pose d’une veranda assure l’ajout d’une plus-value financière et esthétique à votre maison. En cas de vente, vous en tirerez, donc un prix alléchant. En plus de donner du cachet à votre habitat, la véranda vous réconciliera aussi avec l’environnement. En effet, vous aurez une vue plus sublime et plus rapprochée de votre jardin. Par ailleurs, différents modèles sont disponibles sur le marché et ils conviennent tant pour la saison hivernale que pour les journées chaudes de l’été.

Pour quelle matière trancher ?

Plusieurs paramètres sont à prendre en considération quand il s’agit de choisir la matière à partir de laquelle votre véranda sera construite.  Votre choix doit dépendre de vos envies, de vos besoins, du style de votre maison et de votre propre style. On vous présente toutefois les avantages et les inconvénients des différents matériaux proposés sur le marché afin de vous aider dans cette tâche :

L’aluminium, prisé par les professionnels, mais également par les particuliers, cette matière présente l’avantage d’être économique. En outre, elle se décline sous différentes formes et couleurs de sorte à répondre à l’attente de différents cibles. Mais encore, l’aluminium n’exige aucun entretien particulier.

Le bois de son côté, se présente comme une matière solide. Petit bémol : il ne s’harmonise parfaitement qu’avec les maisons à ossature en bois. Par ailleurs, il demande beaucoup d’entretien et les petites interventions nécessaires peuvent s’avérer chères.

Le PVC : en l’espace de quelque temps, le PVC est devenue une matière de choix dans le domaine du bâtiment. Son plus grand atout ? Son coût abordable qui bat de plein fouet celui de l’aluminium. Question entretien, il n’y a pas plus facile, car un chiffon imbibé d’eau savonneuse suffit à nettoyer cette matière. Notons aussi qu’en termes d’isolation thermique, le PVC redoutable, car il ne figure pas parmi les conducteurs thermiques. Le revers de la médaille ? Lorsqu’il subit l’effet de l’usure, il est difficile de le rénover et il ne supporte pas également les grands volumes.

Mais quelle que soit  la matière de votre choix, sachez qu’il est indispensable de solliciter les services d’un professionnel de la construction d’une veranda. Vous aurez le choix entre les artisans menuisiers, les vérandalistes ou encore les fabricants industriels. Et avant d’engager quelqu’un, pensez à lui demander de vous montrer sa certification Qualibat et la garantie décennale qui lui est imposée par le Code.