L’agrandissement d’une maison, quel document administratif disposer

L’agrandissement d’une maison, quel document administratif disposer

L’agrandissement d’une maison

Les enfants grandissent et souhaitent avoir leur intimité ? La famille va s’agrandir ? Vous avez besoin d’une pièce supplémentaire pour en faire un dressing, un atelier, un bureau, une salle de jeu ou une salle de cinéma ? Vous pouvez alors agrandir votre maison. Il est possible de faire une extension par les côté, une surélévation ou l’aménagement total des combles. La seule limite est le tour de votre propriété. Comme tous les travaux, il est essentiel de se renseigner sur les documents administratifs qui donnent droit à la réalisation des travaux. Pour la création d’une surface de plancher de plus de 40 m², le permis de construire est obligatoire. En deçà de cette surface, il vous faudra la déclaration de travaux pour agrandissement. Découvrez alors les démarches et les principes pour l’obtention de cette dernière.

 

La démarche d’obtention et les caractéristiques de la déclaration de travaux

La déclaration de travaux pour l’agrandissement d’une maison doit être sollicitée auprès de la mairie où la propriété est inscrite. Vous devez constituer un dossier comprenant une demande et des annexes qui justifient que le terrain vous appartient. La mairie va mettre 60 à 90 jours pour délivrer ou non le document officiel. Vous Plus le dossier est complet, plus la mairie va être favorable à l’acceptation de votre demande. Si la mairie ne vous donne pas de réponse au bout de 3 mois, c’est qu’elle a décliné votre demande. Dans le cas où vous l’obtenez, il est obligatoire de l’afficher sur l’entrée de votre propriété.

 

Les règles d’urbanisme pour l’agrandissement d’une maison

Pour agrandir votre maison en bon et due forme, il est obligatoire de respecter les règles d’urbanisme qui régissent votre commune. Pour les découvrir, vous pouvez vous rendre à la mairie pour tout renseignement ou même pour consulter les règles d’urbanisme. Mais avant cela, définissez votre projet, allez-vous procéder à :

– l’aménagement des combles ?

– la surélévation ?

– l’extension ?

– la création d’une terrasse ?

– la création d’un balcon ?

– la création d’une pergola ?

– la création d’un garage ?

– l’isolation intérieure ?

– l’isolation extérieure ?

L’agrandissement d’une maison

Il existe en effet des normes à respecter pour chaque nature de travaux. Concernant les combles par exemple, les travaux sont plus faciles lorsque vous bénéficiez d’une hauteur sous plafond de plus de 1,80 m. Il suffit d’aménager intérieurement la pièce sous toiture et de rajeunir l’isolation. Ce type de combles est appelé « combles aménageables ». Vous les reconnaitrez également si vous pouvez vous déplacer sur le 2/3 de la surface totale de la pièce sous toiture. Dans ce cas, les combles perdus ou non aménageables, les travaux sont plus conséquents. Ils ne disposent pas d’une hauteur sous toiture de plus de 1,80 m mais moins. Prévoyez alors la mise en place de divers éléments comme : le passage de l’électricité, la pose de fenêtres, la décoration, l’isolation, la pose du chauffage et la pose de cloisons.