Déclaration travaux d’abri de jardin

un abri de jardin

Déclaration travaux d’abri de jardin

un abri de jardin

Installer un abri de jardin est une pratique tendance. Cet élément peut avoir de multiples fonctions. Installé dans le jardin, ce chalet apporte du cachet à l’aspect extérieur d’une maison. Avant d’entreprendre le projet, vous devez considérer les autorisations requises. Connaître les contenus de ces dernières constitue une étape incontournable avant les travaux.

Un abri de jardin : un élément utile et esthétique

La mise en place d’un abri de jardin est un projet intéressant qui offre de nombreux intérêts aux habitants d’un logement. Si vous aimez jardiner, un abri de jardin peut vous être d’un grand intérêt. C’est un lieu de stockage idéal pour placer les différents outils comme la tondeuse à gazon ou la brouette, par exemple. Ce cabanon peut devenir un parfait espace de rangement. Celui-ci met vos affaires à l’abri des intempéries. Cet endroit peut se transformer facilement en bibliothèque, en atelier, en bureau ou en lieu de détente.

Un abri de jardin peut être personnalisé en y ajoutant une terrasse. Vous pouvez aussi l’habiller avec divers éléments décoratifs. Bien aménagé, le chalet apporte de la valeur ajoutée à votre domicile. De plus, un tel élément est souvent réalisé en bois qui coûte moins cher comparé à une conception en dur. Par ailleurs, la construction d’une maisonnette offre une bonne occasion pour aménager une toiture végétalisée.

Législation / Réglementation ou loi pour abri de jardin en 2022

Les autorisations concernant la construction d’un abri de jardin dépendent strictement de sa surface au sol. Les règles d’urbanisme qui régissent l’installation d’un toit de jardin sont établies en fonction de deux notions. Ces dernières concernent l’emprise au sol et la surface de plancher de cabanon à construire. La taille de ce dernier détermine le type de demande à effectuer auprès de la mairie. Il s’agit soit d’un permis de construire soit d’une déclaration préalable des travaux. Une petite précision s’impose par rapport aux règlements selon les différents cas de figure. En bois, en métal ou en résine, un cabanon de jardin de moins de 5 m2 est exempté de toute formalité auprès de la mairie.

Un chalet comportant une surface de plancher entre 5 m2 et 20 m2 nécessite une autorisation de construire en mairie. Le cabanon impliquant une surface de plancher et une emprise au sol comprise entre 5 m2et 20 m2 exige une déclaration préalable des travaux auprès de votre mairie. La loi applicable au montage d’un abri de jardin plus de 20 m2, impose une demande de permis de construire. De ce fait, opter pour un abri de jardin moins de 20 m2,constitue une alternative afin d’éviter les longues et fastidieuses démarches administratives. Ce type de chalet ne nécessite que d’une déclaration préalable de travaux en mairie.

Contenu d’un dossier pour une demande de permis de construire

Pour effectuer une demande de permis de construire, il faut procurer divers renseignements. Le demandeur doit indiquer son identité, ses coordonnées, l’endroit où se trouve le terrain, les caractéristiques du projet. Ici, pensez à fournir un tableau des surfaces. Ce document  sert à calculer la surface totale après les travaux. Par ailleurs, vous devez intégrer d’autres pièces jointes dont les plans de masse, de situation, un plan en coupe, une notice d’explication. Aussi, vous devez fournir un plan précis sur les façades et la toiture, des clichés du terrain sur son environnement et dans le paysage.

Un plan de situation situe le terrain à bâtir dans la commune. Cette pièce permet de définir les règles du PLU à respecter pour le projet. Le plan de masse montre la future construction avec tout ce qui l’entoure. Le plan de masse indique les constructions existantes situées à proximité. La présence d’éventuels arbres y est aussi précisée. Un plan de coupe dévoile l’état du terrain avant et après les travaux. Une notice descriptive explique globalement la situation actuelle du terrain. Une fois le dossier déposé, vous devez attendre 15 jours environ avant d’obtenir votre autorisation.

Points à considérer avant la création d’un abri de jardin

Vis-à-vis du voisinage, des règlements entrent en compte avant le lancement d’un projet de conception d’abri de jardin. Si vous optez pour un emplacement contre le mur, un espace de 5,5 centimètres doit être pris en compte. Vous devez aussi garantir le fonctionnement de l’écoulement des eaux. Si l’élément n’est pas contre le mur, une distance limite de 3 mètres est à considérer entre l’abri et le mur mitoyen.

Contactez vite l’entreprise qualifiée Construires.fr pour vous guider lors de votre demande d’autorisation. Et ce,  pour le lancement de vos travaux de construction d’un abri de jardin.

Les différents matériaux pour construire un abri de jardin

Pour construire un abri de jardin, vous avez le choix entre différents types de matériaux. Donc pour faire le bon choix, vous devez prendre en compte de nombreux critères comme le climat, l’environnement et le budget alloué. Ce guide complet vous donne toutes les informations sur les différents matériaux pour construire un abri de jardin.

– Le PVC

Réservé à de petits abris, le PVC est simple à installer et à entretenir. Peu onéreux, ce matériau est souvent peu esthétique et a une durée de vie limitée. Un abri en PVC existe dans une large gamme de prix allant de 200 € à 1000 €.

Matériau naturel et vivant se prêtant à tous les usages, le bois est esthétique et représente un bon isolant thermique. Un abri en bois demande un entretien régulier. Coûtant entre 700 € et 2000 €, le bois demeure le matériau le plus onéreux. Toutefois, ce coût est largement compensé par les nombreux avantages de cet élément.

– La résine

Robuste et doté d’un style contemporain, un abri en résine ne nécessite pas d’entretien. Allant de 600 € à 1000 €, le prix d’une gite en résine varie en fonction du style. L’évaluation du coût de ce type de construction implique une définition au préalable de la taille et du style de votre future maisonnette.

– Le composite

Le bois composite est un matériau innovant et écologique offrant une bonne résistance ainsi qu’une bonne durabilité. Représentant le haut de gamme des abris en résine, son esthétique se rapproche du bois. Le prix d’un chalet en composite peut s’élever de 500 € à 1500 €. Ne demandant qu’un faible entretien, l’abri en métal galvanisé est aussi léger que résistant. Inadapté aux zones exposées aux vents violents et en bord de mer, l’abri en composite est destiné au rangement et au stockage. Le prix d’un cabanon en métal galvanisé se situe entre 300 € et 1500 €.

Constituant des salons d’extérieurs chaleureux et ombragés, certains types d’abris en toile sont tendance et esthétiques. Pouvant être ouverts et sans murs, ces derniers ne conviennent pas au stockage de matériel. Ce type de chalet sert plutôt à abriter un camping-car, une moto ou une voiture. Dépendant de la structure, le prix d’un abri en toile est difficile à déterminer. Le budget à prévoir est directement lié aux propriétés et à la qualité de la toile. Pour la construction de votre abri de jardin, vous pouvez choisir le type de matériau répondant à vos besoins et attentes.

un abri de jardin

Mots clés

Partager cet article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on telegram
Share on whatsapp