Créer un abri de jardin avec quelle autorisation ?

Créer un abri de jardin avec quelle autorisation ?

un abri de jardin

 Installer un abri de jardin, c’est une pratique tendance. Cet élément peut avoir de multiples fonctions. Installé dans le jardin, il apporte du cachet à l’aspect extérieur d’une maison. Avant d’entreprendre le projet, vous devez considérer les autorisations requises. Connaître leurs contenus, à l’avance, est une étape in contournable avant les travaux. 

Un abri de jardin, un élément utile et esthétique 

La mise en place d’un abri de jardin est un projet intéressant qui offre de nombreux intérêts aux habitants d’un logement. 

Si vous aimez jardiner, un abri de jardin peut vous être d’un grand intérêt. C’est un lieu de stockage idéal pour placer les différents outils comme la tondeuse à gazon ou la brouette, par exemple. Il peut devenir un parfait espace de rangement. Il met vos affaires à l’abri des intempéries. Cet endroit se transforme facilement en une bibliothèque, en un atelier, en un bureau ou en un lieu de détente. Il peut être personnalisé en y ajoutant une terrasse. Il peut être habillé par divers éléments décoratifs. Bien aménagé, l’abri de jardin apporte de la valeur ajoutée à votre domicile. 

De plus, un tel élément est souvent réalisé en bois, il coûte moins cher comparé à une conception en dur. Par ailleurs, la construction d’un abri de jardin peut être une bonne occasion pour aménager une toiture végétalisée. 

Installation d’abri de jardin : sans quels cas il faut une déclaration préalable ?

Une déclaration préalable est l’autorisation qu’il faut si la surface à créer est comprise entre 5 m2 et 20 m2 si le projet se trouve dans une zone encadrée par un PLU ou plan local d’urbanisme. Dans la cadre d’un projet non soumis au PLU, la surface maximale doit être inférieure à 40 ° pour que la déclaration soit la pièce administrative demandée. 

Le dossier est formé de plusieurs documents dont le formulaire Cerfa n° 13703*06 que vous devez remplir. Il indique quelques précisions sur le projet comme la structure de l’abri, la couleur, les équipements utilisés pour la réalisation. 

Quand faut-il une demande de permis de construire ?

Le permis de construire s’apparente à une déclaration préalable. Il est nécessaire pour des travaux de plus grande ampleur. Ce dossier administratif servira à l’administration à analyser la compatibilité du projet avec les règles d’urbanisme. Il est nécessaire avant de débuter les travaux pour la création d’une surface au sol de plus de 20 m° ou de 40 m° s’ils sont soumis à un PLU. Il est à remettre à la mairie en 4 exemplaires. Notez que ce dossier s’établit également lorsque la zone concernée se trouve près d’une zone protégée. Pour un permis de construire, le formulaire à remplir est le cerfa n° 13406*06.

Contenu d’un dossier pour une demande de permis de construire

Pour effectuer une demande de permis de construire, il faut procurer divers renseignements. 

Le demandeur doit indiquer son identité, ses coordonnées, l’endroit où se trouve le terrain, les caractéristiques du projet. Ici, pensez à fournir un tableau des surfaces. Ce document va servir à calculer la surface totale après les travaux. 

Par ailleurs, vous devez intégrer d’autres pièces jointes dont les plans de masse, de situation, un plan en coupe, une notice d’explication, un plan précis sur les façades et la toiture, des clichés du terrain sur son environnement et dans le paysage.

Un plan de situation situe le terrain à bâtir dans la commune. Il permet de définir les règles du PLU à respecter pour le projet. Le plan de masse montre la future construction avec tout ce qui l’entoure. Il indique les constructions existantes situées à proximité. La présence d’éventuels arbres y est aussi précisée. Un plan de coupe dévoile l’état du terrain avant et après les travaux. Il offre des précisions sur les volumes. Une notice descriptive explique globalement la situation actuelle du terrain. 

Une fois le dossier déposé, vous devez attendre 15 jours environ avant d’obtenir votre autorisation.

Points à considérer avant la création d’un abri de jardin

Il faut savoir que des règlements aussi à prendre en compte vis-à-vis du voisinage avant le lancement d’un projet de conception d’abri de jardin. 

Si vous optez pour un emplacement contre le mur, un espace de 5,5 centimètres doit être pris en compte. Il faut aussi garantir le fonctionnement de l’écoulement des eaux. Si l’élément n’est pas contre le mur, une distance limite de 3 mètres est à considérer entre l’abri et le mur mitoyen. 

L’entreprise Construires.fr est qualifiée pour vous guider lors de votre demande d’autorisation pour le lancement de vos travaux de construction d’un abri de jardin. Consultez-nous vite !

un abri de jardin