Quelles ponceuses pour quels travaux ? Les spécificités d’une ponceuse escalier

ponceuse

Quelles ponceuses pour quels travaux ? Les spécificités d’une ponceuse escalier

ponceuse

Pour tout bricoleur qui se respecte, la ponceuse est un outil indispensable. Que ce soit pour poncer, pour polir ou pour décaper. La praticité de cet outil pour les petits et les grands travaux de ponçage est indéniable. L’utilisation d’une ponceuse sur un meuble, un mur, un volet, un parquet, un escalier permet un rendu de qualité. Cet appareil existe en différents modèles. Mais, il serait judicieux de choisir la ponceuse idéale en fonction de vos besoins.

Quel type de ponceuse pour quel usage ?

Le choix d’une ponceuse à utiliser dépend entièrement des travaux que vous allez entreprendre. Chaque modèle dispose d’un avantage considérable. Découvrez les spécificités qui différencient une ponceuse d’une autre.

La ponceuse vibrante pour une finition optimale

La ponceuse vibrante est souvent l’outil le plus utilisé par les bricoleurs amateurs. Suffisamment légère et dotée d’une puissance raisonnable. Ce type de ponceuse est facile à manier. Elle est constituée d’un plateau oscillant sur lequel est fixé un abrasif de la forme du plateau. À noter que ce dernier peut être triangulaire, carré ou rectangulaire. Une came oscillante se charge de l’oscillation pour changer le mouvement rotatif du moteur.

Cet appareil convient particulièrement aux travaux de finitions. Une ponceuse vibrante avec un plateau rectangulaire convient aux ponçages des grandes surfaces comme les volets ou les portes. Pour les angles, l’idéal serait de se tourner vers un modèle doté d’un plateau triangulaire. L’abondance de cet outil sur le marché nécessite la consultation des guides et tests de ponceuses afin d’éviter les contrefaçons.

La ponceuse excentrique, polyvalente et puissante

La ponceuse excentrique aussi appelée ponceuse orbitale est un outil de ponçage muni d’un plateau rond. Ce dernier servira de support pour les disques abrasifs. Par rapport à d’autres types de ponceuses, ce modèle s’avère être polyvalent et puissant. Le moteur présente un mouvement rotatif. En plus, vous aurez la possibilité de fixer une mousse de polissage sur le plateau. Cette mousse aura pour fonction l’astiquage de tout type de surface. La ponceuse excentrique est pratique dans tous les travaux réalisés sur des surfaces en métal ou en bois. Ce type de ponceuse s’avère être une clé en main pour parfaire le déroulement de vos travaux.

La ponceuse girafe, pour une rénovation réussie

La ponceuse girafe est l’outil inséparable aux bricoleurs dans les travaux de rénovation. Pratique, celle-ci est en mesure de poncer en hauteur et sur toutes les surfaces verticales. En effet, ce modèle vous évitera de recourir à une échelle ou un escabeau. Cette ponceuse excentrique, dotée d’un bras télescopique, poncera des joints, des arches entre deux pièces. De par son long cou et sa forme de manche, ce type de ponceuse est pratique. De plus, cet outil dispose d’une légèreté rendant sa manipulation facile. Cet appareil est idéal pour les murs et les plafonds. Polyvalente, la ponceuse girafe sera parfaite pour les matériaux en béton, en bois, en plâtre et en crépi.

Cas particulier : le ponçage d’escalier

Dans une maison, l’escalier assure la fonction de circulation et de passage d’un étage à un autre. De nos jours, les architectes et designers mettent en exergue le rôle pratique et esthétique de ce colimaçon. Toutefois, un rendu de qualité s’acquiert en fonction du type de ponceuse déployée pour un escalier spécifique.

Quelle ponceuse utilisée pour un escalier ? Le choix d’une ponceuse métabo avec aspirateur pour escalier

Pour le retapage de votre escalier, choisissez entre une ponceuse à bande et celle dite excentrique. Cette dernière est recommandée pour sa légèreté, sa maniabilité et sa capacité à poncer les surfaces planes et courbées. Cependant, la ponceuse vibrante reste un choix à privilégier pour les travaux de ponçage d’un escalier.

La ponceuse vibrante métabo garantit un résultat parfait, sans marques circulaires ni rayures. Le résultat optimal est assuré par le système d’oscillation innovant et le fonctionnement silencieux. Cet appareil est équipé d’une plaque de ponçage à fixation auto- agrippante et d’un système de serrage. Ces avantages permettent d’utiliser simultanément des feuilles abrasives auto-agrippantes et du papier de ponçage.

Sachez qu’un aspirateur de poussière est intégré dans ce genre d’outil. La cassette de collecte de poussières évitera un chantier poussiéreux. Outre cela, le ponçage métabo propose une large sélection de papiers de ponçage adaptés à toutes les dimensions. Pour le ponçage des peintures et des vernis, cet appareil offre une gamme complète de feuilles abrasives auto-agrippantes jusqu’à une granulométrie P320.

Comment bien poncer un escalier en bois ?

L’usure est l’une des causes principales du retapage d’un escalier en bois. Le ponçage est une option idéale pour redonner vie à vos marches. Pour ce faire, deux procédés s’offrent à vous, le ponçage manuel ou celui à l’aide d’équipements spécifiques. À noter que la rénovation d’un escalier en bois s’effectue en trois étapes. La première consiste à préparer le chantier. Précisément, tâchez de couvrir les meubles dans toutes les pièces et d’ouvrir les portes. En effet, poncer un escalier engendre une quantité considérable de poussières.

La deuxième étape vise à poncer l’escalier en fonction de son état. Pour un escalier présentant un dégât considérable, le ponçage électrique serait le mieux adapté. Le ponçage facile d’un escalier spacieux s’exécute avec une ponceuse à bande. Pour les zones difficilement accessibles, la ponceuse d’angle ou triangulaire est la mieux recommandée.

Soulignons que débuter le ponçage avec de l’abrasif permet d’affiner le résultat. En règle générale, appliquez en premier l’abrasif à grain moyen (G 80 à 120). Puis, continuez avec un abrasif à grain fin (G 180 à 320). Pour un rendu homogène, veillez à poncer les marches, les rebords, les contremarches, la rampe, la rambarde.

La troisième étape est consacrée à la finalisation. Dépoussiérez le chantier à l’aide d’un aspirateur et terminez par un chiffon doux. Procédez à l’application d’une peinture, de la cire ou du vernis afin de parfaire le retapage de votre colimaçon. À part cela, le recours au kit rénovation pour escalier est envisageable. Les bandes adhésives permettent le camouflage des imperfections et procurent un look design à votre escalier.

Comment utiliser une ponceuse à bande escalier ?

La ponceuse à bande est un outil électroportatif indispensable dans tous les travaux de rénovation. Le principal avantage en sa faveur est son efficacité à dégrossir les grandes surfaces. Facile à utiliser, ce type de ponceuse est compatible avec le bois et le métal. La manipulation de ce genre d’outils ne nécessite pas de savoir-faire particulier.

Les gestes simples à réaliser consistent à brancher la machine et la mettre en marche. Puis, il est essentiel de tenir fermement l’appareil et de le diriger vers une direction donnée. Aussi, cet outil dispose d’un variateur électronique vous permettant de modifier la vitesse de ponçage à votre guise. À titre indicatif, la vitesse lente est requise pour les matériaux sensibles. Par contre, privilégiez la vitesse rapide pour les bois durs.

Contactez-nous pour réaliser un ponçage soigné.

L’utilité du ponçage parquet escalier

Le ponçage du parquet est essentiel afin de garantir une surface propre et lisse. Ce procédé consiste à éliminer les tâches, les cires, les peintures ou l’ancien parquet. Dans l’optique d’une rénovation, le ponçage du parquet est une étape incontournable. Le ponçage à blanc est indispensable pour changer une lame de parquet abîmée ou changer de finition.

Sur un parquet brut, le recours à un abrasif à grains serrés ou grains fins 120 serait judicieux. Puis, nettoyez soigneusement le chantier et passez une serpillière légèrement humide afin d’enlever complètement les résidus de sciure. Pour la mise à nu du parquet présentant déjà une finition, poncez à l’aide d’un abrasif à grains espacés- gros grain 40 puis 60. Afin d’obtenir une belle finition, polissez avec des abrasifs « à grains serrés » – grains fins 100.

Mots clés

Partager cet article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on telegram
Share on whatsapp