Quelle autorisation pour des travaux de garage ?

Quelle autorisation pour des travaux de garage ?

autorisation de travaux pour garage

Lors d’une construction de maison, l’intégration d’un garage est essentielle pour garantir la sécurité et la protection de votre véhicule. En plus de mettre à l’abri votre voiture contre les intempéries, le garage permet d’échapper aux infractions. C’est aussi un projet d’extension qui ajoute de la valeur à votre bien immobilier. Pour s’offrir un résultat de qualité, la construction de votre garage est à soumettre à un professionnel. 

Aperçu sur les nombreux atouts d’un garage

Le garage représente la protection idéale pour le véhicule. À l’intérieur, votre voiture reste à l’abri de la pluie, de l’humidité, des rayons solaires et du froid qui peuvent l’altérer. Posséder un garage permet ainsi d’économiser sur l’entretien et la réparation. 

Hiver comme été, cet élément offre un bon confort au quotidien. Il permet d’éviter d’être confronté à un siège brûlant, car la voiture a dû rester longtemps sous le soleil. Vous n’aurez plus à vous servir de vos gants pour conduire. Ce serait le cas si votre véhicule restait dehors en temps de gel. 

Par ailleurs, sa mise en place représente un agrandissement pour un logement déjà existant. Le propriétaire profite d’un espace en plus qui valorise la maison. Il peut s’en servir pour le stockage d’effets permettant de gagner de la place supplémentaire au sein de l’habitation. Plus tard, un garage peut aussi se transformer en une nouvelle pièce de vie. Il peut être aménagé en chambre ou en bureau suivant vos besoins. 

Une autorisation préalable pour autoriser les travaux : explications !

Avant de construire un garage, il est préférable de se rendre auprès des services administratifs pour savoir quel formulaire il faudra remplir pour autoriser les travaux. Le dossier à constituer dépend de la surface à construire. La structure peut aussi influencer sur le type d’autorisation à faire. 

Si la conception de votre garage implique la création d’une emprise au sol inférieure à 20 m2, il faut une déclaration préalable pour démarrer les travaux. 2 exemplaires du dossier sont à fournir lors de la demande. Généralement, le délai d’instruction de la mairie est de 1 mois à compter du dépôt du dossier. Si votre demande est accordée, vous obtenez votre autorisation dont la validité est de 3 ans.  

Une déclaration préalable de travaux va servir à la mairie pour connaître tous les aspects de votre projet. Une demande est constituée de plusieurs documents informatifs concernant les travaux. Elle comprend le formulaire cerfa n° 13703*06 que vous devez minutieusement remplir.

Un permis de construire pour commencer la construction de garage

Lors d’un projet de construction de garage, le permis de construire est exigé pour des travaux de grande ampleur. C’est le dossier à constituer si le garage va créer une emprise au sol supérieure à 20 m2. Tout comme la déclaration préalable, il donne la possibilité à l’administration de contrôler la conformité des travaux avec les règles d’urbanisme en vigueur. Le dossier est à remettre à la mairie en 4 exemplaires. Le délai d’instruction est compris entre 2 et 3 mois après le dépôt du dossier. Il inclut le formulaire cerfa n° 13406*06 à remplir. La validité d’un permis de construire est aussi de 3 ans.

Sachez qu’un garage sans permis et possible si sa surface reste inférieure à 5 m2. Le recours à un architecte est obligatoire s’il s’agit de créer une surface de plancher de plus de 150 m2.

Quel type de garage choisir ? 

Un garage peut être conçu de nombreuses manières. Différents matériaux peuvent être utilisés. Plusieurs solutions s’offrent à vous suivant vos exigences.

Un garage indépendant se place loin du logement. Il est parfait pour venir à bout des odeurs d’essence et du bruit de voiture. Un élément accolé quant à lui offre un accès pratique depuis votre habitation. C’est aussi la structure idéale si vous décidez d’utiliser un coin de votre garage en buanderie. Accédez ainsi facilement à votre lave-linge et à votre table de repassage. Si votre parcelle de terrain présente un nivelé, un garage enterré ou semi-enterré sera conseillé. 

Côté matériaux, le choix peut dépendre du type de garage et du coût que vous avez estimé pour le construire. Si vous comptez économiser, il est préférable d’opter pour une structure en bois ou en métal. Le tarif peut être d’environ 2000 € seulement. Une construction en dur est indiquée pour bénéficier d’un rendu durable. Il est aussi possible de s’offrir un garage préfabriqué pour une mise en œuvre rapide. Dans ce cas, un budget entre 5000 € et 15 000 € est à préparer. 

Construires.fr est une vraie référence si vous êtes décidé à construire un garage dans les normes. Sur le sire se retrouvent toutes les indications, nos experts vous mettent au courant sur l’autorisation qui vous convient suivant votre projet.

autorisation de travaux pour garage