Conseils et astuces pour choisir le pro dans le cadre de la construction maison

En matière de construction vous pouvez faire du sur-mesure et garder la main sur la réalisation ou choisir sur catalogue et déléguer la gestion du chantier. Architecte, artisan et entrepreneur sont là pour vous conseiller. Une fois le terrain trouvé et le financement obtenu, vous pensiez avoir fait le plus gros. Mais c’est surtout au moment de choisir le professionnel que les choses se compliquent.

L’architecte, un professionnel diplômé

 

L’architecte est un professionnel qui a suivi au moins cinq ans d’études après le bac au sein d’une école d’architecture publique ou privée et qui a effectué un stage professionnel.

À l’issue de ces études, il obtient une « habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre » (Hamonp), un diplôme qui a succédé à l’ancienne mention « diplômé par le gouvernement » (DPLG). Cependant, l’architecte n’a le droit d’exercer qu’une fois inscrit au Conseil national de l’Ordre des architectes (CNOA), instance qui répertorie, régule et, parfois, sanctionne les membres de la profession en cas de faute professionnelle grave. Vous pouvez lui demander plusieurs missions distinctes : seulement la conception des plans ou la conception et le suivi du chantier.

Le maître d’œuvre, une confiance à bâtir

 

Pour piloter un projet de construction, il est possible de faire appel à un maître d’œuvre. Son rôle est de vous assister dans la conception et le suivi du chantier. Pour tout projet de moins de 170 m², recourir à un maître d’œuvre suffit. Au-delà, ce dernier devra faire concevoir les plans par un architecte diplômé. Car il ne faut pas confondre architecte et maître d’œuvre.

La relation personnelle est primordiale pour choisir le maître d’œuvre qui saura comprendre vos attentes, choisir les matériaux adaptés à votre budget et à votre projet.

Le promoteur-constructeur : un projet clé en main

 

Si vous optez pour la construction d’une maison standard, dont le chantier sera géré par un interlocuteur unique, vous aurez recours à un constructeur de maisons individuelles. Celui-ci peut  construire la maison choisie sur un catalogue de plans standard préétablis, plus ou moins personnalisables.

Le constructeur de maison individuelle propose un contrat type qui englobe toutes les prestations nécessaires au commencement du chantier (étude des sols, dépôt de permis de construire…) ainsi que les assurances et garanties obligatoires.

Recourir à ce type de professionnel permet d’avoir en face de soi un seul interlocuteur, qui fait signer un contrat forfaitaire global, le Contrat de construction de maison individuel ou CCMI.

L’architecteur : l’architecte-constructeur

 

Une catégorie particulière d’architectes se développe depuis quelques années : les architecteurs. Ces architectes diplômés fournissent une prestation globale, avec un contrat calqué sur les contrats de construction de maison individuelle (CCMI).

Les architecteurs proposent un contrat clés en main à prix et délai garantis, avec une obligation de résultat, exactement comme un promoteur de construction individuelle. Le contrat passé inclut les honoraires de conception et de suivi, mais aussi les assurances, le coût des matériaux et des travaux. Il peut aussi inclure la réalisation des démarches qui se rapportent à la demande de permis de construire maison.

Avec cette option, vous allez pouvoir combiner le bénéfice d’un interlocuteur unique, à la fois garant et responsable de la totalité de la prestation, avec le « plus créatif » du recours à un véritable architecte.