4. Le montant de la mise en œuvre

 

Sachant que le prix de la construction prend les 60% de votre budget, le montant de la mise en œuvre est d’une importance capitale. Vous pouvez facilement calculer le prix des travaux et l’honoraire de la main d’œuvre grâce à un appel d’offre à un entreprise. Il vous proposera le prix de différent ouvrage d’une construction qui passe par les gros œuvre puis les second œuvre, ensuite la pose de la charpente et enfin celle de la toiture.

La structure architecturale et le type de maison jouent un rôle déterminant dans la mise en œuvre d’un projet de construction.
Mais en générale les gros œuvres s’élève à 1000 € par m2 en moyenne, cela dépend en autre de l’envergure du projet.

Tandis que le prix du second œuvre dépende des variables suivantes :

• l’isolation thermique et phonique,
• les revêtements extérieurs
• les cloisons intérieures
• les menuiseries intérieures
• l’escalier
• l’électricité et installation électrique,
• les sanitaires et la plomberie
• le chauffage
• la climatisation

Donc pour estimer les couts exacte vous devrez vous renseignez sur le prix individuel de ces variables. Cependant en moyenne, le prix d’un second ouvrage varie de 300 à 1200 € par m2.

Le prix de charpente dépend en générale de la matière et de la manière dont elle est faite. Le prix de la charpente seule se présente entre 40 et 120€ par m2. Et son installation peut est comprise entre 60 et 100€/m2.

Le prix de la toiture dépendent principalement de la matière dont elle sera constitué (PVC, zinc, bois, verre…). La fourchette de prix d’installation est comprise entre 50 et 1500€ par m2.

 

5. Les frais supplémentaires

 

Plus les frais de construction vous devez aussi prendre en comptes les frais annexe comme les taxes. En effet lorsque vous avez acquis un terrain vous devez payer des frais de mutation aussi appelé frais de notaire. Ces sont des impôts et des taxes qui varient selon le vendeur, si c’est particulier ils sont estimés à 8% du prix d’achat. Tans disque si c’est à un professionnelle que vous avez acheté le terrain les frais de notaire représentent les 2% à 3% du prix de vente.

Si le terrain que vous avez acquis est terrain en diffus, vous devrez faire un bornage et une viabilisation. Le bornage en soi vaut entre 1000 et 1500.Alors que les différents raccordements pour viabiliser le terrain représentent 10 % à 20% de la valeur de la parcelle.

Si vous envisager de financer la construction de votre maison en faisant un emprunt. Vous devrez noter les frais de dossier, frais d’assurance décès-invalidité et frais garanties, pour être éligible aux crédits.

Vous ne devez pas négliger la taxe d’aménagement qui dépend de la surface valeur forfaitaire et du taux fixé par la collectivité territoriale. C’est le substitut de la taxe locale d’équipement à partir de mars 2012. A tout cela s’ajoute l’assurance dommage-ouvrage qui coute environ 2% ou 3% des frais des travaux sur le chantier.

Avec la technologie d’aujourd’hui vous pouvez faire des simulations de devis en ligne ou sur logiciel. Vous pouvez comparer et vérifier votre budget final avec les données fait par ces programmes.