Prix travaux de charpente

Travaux changement de charpente : quel bois privilégiez ?

Le bois est un matériau noble et léger qui possède de très bonne résistance mécanique, tout en étant un matériau naturel et renouvelable, pour une démarche écologique. La charpente en bois propose de nombreux avantages non négligeables. En plus d’être très esthétique, ce type de charpente donne à votre maison une impression de solidité. Par ailleurs, le bois vous permet de disposer d’une certaine flexibilité quant à la conception de la charpente. Si vous êtes propriétaire d’une ancienne bâtisse ou heureux occupant d’un bien ancien, vous aurez surement besoin de changer la charpente du bien. Cependant, ce type de travaux ne doit pas se faire à l’aveuglette, car vous devez prendre en compte plusieurs paramètres. Commencez d’abord par obtenir une déclaration travaux bâtiment. Il s’agit d’une étape essentielle, voire obligatoire. C’est seulement une fois votre demande acceptée que vous pourrez commencer les travaux. Pour évite tout type de problème, prenez le temps de bien planifier chaque étape en commençant par faire le bon choix du type de bois à privilégier pour assurer le changement de votre charpente.

Les différents types de bois pour un changement de charpente

Dans le cadre d’un projet de changement de charpente, il ne faut pas choisir n’importe quel bois. Pour ce type de projet, plusieurs types de bois s’offrent à vous :

– Les bois issus de résineux

Les résineux possèdent de très bonnes caractéristiques en qualité de bois de charpente. Une large sélection s’offre à vous. Du pin maritime, du pin sylvestre, du pin des Landes ou encore de l’épicéa, sont autant d’essences facilement accessibles. De plus, elles présentent toutes une très bonne résistance en compression et en flexion. Toutefois, vous devez une attention particulière aux traitements de ce type de bois, car il est très vulnérable aux attaques de champignons et autres parasites.

– Les bois issus de feuillus

Le chêne est aussi un excellent choix pour la construction d’une charpente. Il s’agit d’un bois acide et tanique qui allie une grande résistance mécanique et une forte densité. Cette essence est à la fois très résistante et facilement disponible sur le marché. Elle est toutefois d’un prix très onéreux.

Le châtaignier est aussi un autre bois issu de feuillus que vous pourrez utiliser pour votre charpente. Il s’agit d’un bois d’une faible rétractabilité qui résiste bien aux flexions. Malheureusement, sous l’effet de la chaleur, il se dessèche et peut alors présenter un retrait plus ou moins grand.

Vous pouvez aussi opter pour le hêtre. C’est un type de bois rétractable, tout en étant stable et très résistant à la compression. Néanmoins, il est d’une faible durabilité. Gardez aussi en tête que son transport vous coûtera assez cher.

Il existe aussi d’autres essences de feuillis que les gens utilisent, sans le savoir pour la construction d’une charpente comme le peuplier, le frêne et l’aulne entre autres. Pourtant, ces types d’essences ne sont pas très recommandés pour ce genre d’ouvrage. Le mieux c’est de les réserver aux menuiseries intérieures.

Les commentaires pour cette publication sont clos.