TARIFS DES CHAUDIÈRES GAZ À CONDENSATION EN 2019


Le chauffage est l’un des plus gros postes de dépense des foyers. Que ce dernier fonctionne à l’électricité, au fioul ou au gaz, il représente près des trois-quarts des factures d’énergie des Français. C’est pour cette raison que des solutions plus économes et plus respectueuses de l’environnement sont constamment recherchées par les fabricants. Et leurs investigations n’ont pas été vaines puisque les années 2000 ont vu apparaître les chaudières gaz à condensation, et 2010 les chaudières hybrides, s’imposant comme un moyen de chauffage à la fois économique et écologique. Mais quels sont les tarifs d’un tel dispositif ? La chaudière gaz à condensation représente-t-elle un investissement rentable sur le long terme ? Comment faut-il la choisir ?

ImageComment fonctionne la chaudière gaz à condensation ?

Avant de parler des prix dans le secteur de la chaudière gaz à condensation, il est essentiel de rappeler comment ce système de chauffage fonctionne. Alors que la chaudière gaz classique rejette les gaz de combustion présents dans la vapeur à l’extérieur du logement, la chaudière gaz à condensation, elle, utilise et récupère les calories de la vapeur d’eau et évite ainsi toute perte d’énergie.

L’avantage de cette nouvelle technologie est que certains modèles sont aussi bien compatibles avec un plancher chauffant qu’avec des radiateurs classiques. La chaudière gaz à condensation peut également chauffer l’eau sanitaire d’un foyer.

La chaudière gaz à condensation s’installe relativement facilement et est compatible avec tous les foyers équipés d’un circuit de chauffage central. Raccordée au réseau de gaz ou à une citerne individuelle, elle ne nécessite pas d’entrée d’air dans le local où elle est installée mais un conduit ventouse jouant le rôle d’aspiration et d’évacuation sera mis en place lors de la pose.

Quels sont les tarifs de la chaudière gaz à condensation ?

Du fait de ses performances remarquables et de ses technologies assez récentes, la chaudière gaz à condensation est plus chère à l’achat que les chaudières classiques au fuel ou au gaz. L’équipement disposant d’un système plus complexe et plus performant, son coût est lui aussi plus élevé. Il varie de 2 000 € à plus de 15 000 € pour l’équipement seul. Une fourchette assez large qui s’explique par les différentes possibilités offertes. La chaudière gaz à condensation au sol, par exemple, est plus chère à l’achat que la chaudière gaz à condensation murale. La puissance, la surface du logement et la présence ou non d’un ballon d’eau chaude auront également une influence directe sur le coût d’une chaudière hybride. Au prix du matériel, il faut ensuite ajouter le coût de l’installation par un professionnel agréé, qui varie en moyenne de 800 à 1200 €.

Saunier Duval propose par exemple des chaudières gaz à condensation avec chauffage et production d’eau chaude dont le tarif se situe entre 3200 € et 5000 € hors main d’œuvre. La Twineo de la marque De Dietrich est une chaudière au sol sans ballon d’eau chaude vendue à partir de 2700 € pour l’équipement seul. D’autres marques comme Chappée, Atlantic ou encore Viessmann se sont également lancées sur le créneau et proposent des chaudières gaz à condensation dont les prix vont de 2000 € à 7000 € en moyenne.

Mais pour un équipement fiable, économique et confortable au quotidien, la chaudière thermodynamique Boostheat.20, imaginée et conçue en France, est une nouveauté incontournable. Il s’agit de la chaudière la moins énergivore au monde*. Cette pompe à chaleur gaz hybride utilise un compresseur thermique fonctionnant avec une combustion au gaz, plutôt qu’à l’électricité.

Résultats :

  • un entretien modéré et l’absence d’usure
  • une utilisation du CO2 en fluide frigorigène 2 000 fois moins polluant que les fluides conventionnels – la part chaudière gaz à condensation qui prend le relais de la PAC par grand froid pour être plus écologique
  • une énergie exploitée moins chère que l’électricité et qui ne dépend pas du nucléaire, mais aussi une énergie verte en devenir grâce au développement de la filière Biogaz issue des déchets agricoles et du Power To Gaz.

Sa garantie optionnelle de 10 ans associée à sa réparabilité de 20 ans assurent une excellente rentabilité sur le long terme. Disponible à partir de 15 000 € pour l’équipement seul, elle combine les avantages des chaudières gaz à condensation à ceux des pompes à chaleur. A noter qu’il existe de nombreuses aides à l’achat.

* estimation Société à partir des rapports de tests des laboratoires externes (CETIAT et Gaz.be) – données au 31 décembre 2018.

Les aides pour l’achat et l’installation d’une chaudière gaz à condensation

La chaudière gaz à condensation – et en particulier la chaudière hybride – étant un équipement écologique, elle participe naturellement à la rénovation énergétique d’un logement et entre donc dans les critères des dispositifs d’aide à l’achat et à l’installation mis en place par le gouvernement. Pour vous aider à faire des économies d’énergie tout en vous permettant de réduire vos émissions de gaz à effet de serre, les pouvoirs publics proposent différents types d’aides qui viendront alléger le prix de votre chaudière gaz à condensation labellisée Très Haute Performance Energétique (THPE) :

  • Un prêt à taux 0 pouvant aller jusqu’à 10 000 € sans condition de ressources.
  • Un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) représentant 30% du prix TTC de la chaudière pour un plafond de dépense maximal fixé à 3 350 € pour les chaudières gaz à condensation (n’utilisant donc pas le fioul) par logement.
  • Une prime « Coup de Pouce », ou « Prime Energie », dont le montant varie de 2 500€ à 4 000€

en fonction des revenus du ménage.

  • L’Aide Habiter Mieux Agilité, de l’ANAH, propose de financer de 35 à 50% l’installation d’une chaudière gaz à condensation pour les foyers Cette aide financière est réservée aux maisons individuelles de plus de 15 ans.

Des économies au quotidien avec la chaudière gaz à condensation

Image2Pour reprendre l’exemple de la chaudière hybride Boostheat.20, celle-ci fonctionne à une température de moins de 60° C, ce qui lui permet d’atteindre un coefficient de performance largement au-dessus des chaudières classiques. Résultat : elle offre un rendement jusqu’à 200% comparé à ces dernières pour une qualité de chauffe égale. En moyenne, par an et par foyer, la pompe à chaleur gaz hybride permet donc de réaliser une diminution de 50% du coût énergétique du logement, soit de réduire sa facture d’énergie par deux. En fonction des aides auxquelles vous pourrez prétendre et du coût total de votre installation, votre équipement pourra donc être amorti en quelques années seulement.

Pour le respect des nouvelles normes thermiques des maisons neuves ou anciennes, pour remplacer un système de chauffage obsolète et trop énergivore, pour faire des économies d’énergie tout en réalisant un geste important pour la préservation de l’environnement, ou encore pour faciliter la revente du logement plus tard, la chaudière gaz à condensation prend le relais. Performances, coût, entretien minime, diminution des émissions de gaz à effet de serre… Les avantages d’un tel dispositif sont nombreux et vous contribuez à préserver la planète.