Comment savoir si vous avez décroché le bon taux immobilier


661Vous vous lancez dans l’achat d’un bien immobilier, vous avez reçu plusieurs offres de taux d’intérêt de la part des banques mais vous êtes perdus.. Comment savoir si on vous propose le bon taux immobilier ? Comment être sûr que vous n’auriez pas pu mieux négocier votre taux ? Pour être sur d’avoir un bon prêt immobilier vous devez faire un travail de comparaison des taux.

 

Tout d’abord vous devez prendre en compte qu’un bon prêt ne dépend pas que du taux immobiliers mais aussi des conditions liées à l’offre de prêt. Maintenant que vous savez ça votre première démarche sera d’étudier différentes propositions de prêt, vous vous pencherez sur le taux que l’on vous propose mais aussi sur les conditions que l’on vous offre.

 

Pour vous aider dans l’analyse de l’offre de prêt, nous vous détaillons l’offre de prêt que vous allez recevoir par une ou plusieurs banques. Dans cet offre vous trouverez le nom de l’emprunteur ainsi que celui de l’organisme prêteur. Vous pourrez aussi voir les conditions de l’assurance emprunteur. Puis l’offre explique la nature du prêt, son objet et ses modalités. C’est-à-dire les mensualités que vous allez payer et les éventuelles conditions liées à ces mensualités par exemple si vous avez négocié le report d’échéance en cas d’incidents.

L’offre décrit ensuite les données liées au coût du crédit tels que le montant du crédit, les intérêts que vous allez rembourser. Dans ces informations vous trouverez aussi les conditions de votre assurance emprunteur ainsi que les garanties

 

Pour calculer combien vous coûte votre crédit vous pouvez utiliser plusieurs indicateurs.

Le taux annuel effectif global est utile pour connaître le coût total de votre crédit. En effet ce taux récapitule tous les coûts liés à votre prêt et déduit au taux nominal de votre emprunt le coût du financement. Cela vous facilite la tâche puisque pour savoir quelle est la meilleure offre de prêt vous n’avez plus qu’à voir quel est le meilleur TAEG.

 

Lorsque l’on mentionne les coûts liés à votre prêt qui sont visibles dans le TAEG cela inclut les frais de dossier, l’assurance emprunteur, le coût de l’intermédiaire bancaire, la garantie…etc

Hors si vous passez par un courtier en crédit immobilier comme Pretto vous pouvez considérablement réduire votre TAEG puisque vous n’aurez pas à payer les frais de dossier et de courtage. Cependant ayez bien en tête que si vous vous tournez d’abord vers la banque et que celle-ci vous fait une offre, selon la loi nous ne pourrons vous aider car nous ne serons pas rémunéré par la banque puisque celle-ci vous a déjà fait une offre. En résumé faites d’abord une simulation sur notre site avant d’aller faire vos démarches auprès des banques.

 

En plus des taux immobiliers il y a de nombreux autres facteurs à négocier, notamment les conditions de remboursement. N’oubliez pas que même si aujourd’hui vous avez l’impression que votre situation est stable et que vous n’aurez aucun mal à rembourser votre prêt, un incident est vite arrivé. Heureusement il est possible de se prémunir contre ses risques en négociant bien.

N’hésitez pas à passer par un courtier immobilier qui sont des professionnels et qui connaissent parfaitement les conditions que vous obtenir en fonction de votre dossier et de votre situation. Les courtiers vous conseillent aussi sur le montant de l’apport personnel que vous allez mettre dans votre prêt, en effet un apport personnel élevé est une garantie pour les banquiers, ils seront donc plus enclins à faire un effort sur le taux. Cependant vous devez prévoir d’avoir des frais dans le futur.

 

Les courtiers savent négocier des prêts adaptés à chaque profils. Prenons l’exemple des profils libérales qui ont souvent du mal à prouver que leur situation est stable car les pièces exigées par les banquiers ne sont pas adaptées à leur profil. Vous pouvez faire un prêt à paliers avec lequel vous pouvez calquer le montant de vos mensualités sur les revenus anticipés. Les courtiers sont là pour vous proposer ce type de prêt, pour analyser votre dossier et le mettre en valeur. Chez Pretto, tous ces services sont gratuits !

 

Pensez aux frais bancaire

Bankin a récemment mis en valeur que en 2016, les français ont payé en moyenne 229€ de frais bancaires. Hors vous devez vous demander en quoi cela impacte votre prêt puisque c’est une somme que vous allez payer une seule fois au début. Détrompez vous ! Si les prêts immobiliers sont si attractifs pour les banques c’est parce que une fois que vous avez fait votre emprunt, la banque va vous proposer durant toutes la durée de l’emprunt (de nombreuses années !) d’acheter d’autres produits bancaires qui peuvent coûter cher. Pensez donc à établir des comparaisons des frais bancaires en fonction des banques.

 

En effet réaliser un emprunt dans une certaine banque cela revient à domicilier ses revenus dans cette banque et à prendre une assurance emprunteur. Ce sont déjà des frais en plus que vous allez payer. C’est pourquoi il est aussi important de vérifier auprès des banques le coût de leurs autres produits financier ou de vous économiser de temps et demander à un courtier en crédit immobilier de s’en charger gratuitement pour vous !