Article 2

Prêt travaux : comment le renégocier ou le faire racheter ?

Afin de bénéficier d’un taux d’intérêt plus intéressant, les ménages peuvent recourir à la renégociation de leur prêt travaux. Autrement, il est possible de le faire racheter pour réajuster efficacement les modalités de remboursement. Dans tous les cas, certaines démarches doivent être respectées pour gagner de précieux euros sur l’acquittement de son emprunt.

Renégociation ou rachat de crédit immobilier : quelle différence ?

On distingue deux types de crédits travaux, à savoir :

  • Le crédit à la consommation : moins de 75 000 euros
  • Le crédit immobilier : plus de 75 000 euros

Bien qu’ils permettent tout deux de financer des travaux, dans le neuf comme dans l’ancien, seul le prêt immobilier peut faire l’objet d’une renégociation.

Crédit travaux : peut-on le renégocier ?

Beaucoup d’entre nous ont tendance à confondre les termes « renégociation » et « rachat » de crédits travaux. La législation sur le crédit immobilier définit clairement le prêt travaux comme étant un crédit à la consommation. Il est donc non renégociable, car cette opération concerne uniquement le prêt à l’habitat. En revanche, si le crédit travaux ne peut pas être renégocié, on peut parfaitement le faire racheter par un organisme financier.

Principe du rachat de crédit travaux

Le rachat de prêt travaux permet de réajuster les conditions de remboursement de l’emprunt en allongeant sa durée et en réduisant le montant de la mensualité. Cette opération permet à l’emprunteur de retrouver une certaine stabilité financière et de définir le montant de ses mensualités en fonction de sa capacité de remboursement actuelle.
En outre, le crédit travaux peut être associé à d’autres emprunts tels que les différents crédits à la consommation et le crédit immobilier. Parfois, il est possible de combler un découvert bancaire.

Les avantages de la renégociation d’un prêt travaux

Le prêt travaux, comme son nom l’indique, permet de financer l’achat de matériaux ainsi que le coût des prestations des professionnels, aussi bien dans le cadre d’une nouvelle construction ou d’une rénovation que dans un investissement locatif.
Par ailleurs, la renégociation d’un crédit travaux est fortement sollicitée en cas d’augmentation de revenus ou d’une baisse des taux d’intérêt. Deux opérations sont possibles :

  • Soit réduire la durée du remboursement et augmenter la mensualité pour faire des économies sur les intérêts
  • Soit baisser le taux d’intérêt pour alléger le montant global restant dû

Concernant le rachat de crédit travaux, l’opération consiste à réduire la mensualité et à renégocier le taux d’intérêt, mais cela implique le rééchelonnement de la durée de l’emprunt. Aussi, le transfert du taux variable à un taux fixe permet de verser les mêmes mensualités et stabiliser sa situation financière.

Renégocier ou faire racheter son prêt travaux : les démarches à suivre

Les étapes de la renégociation et du rachat de prêt travaux sont différentes. Chaque opération doit respecter ses propres conditions.

Renégociation

Pour renégocier un crédit travaux, l’emprunteur doit adresser une demande par écrit de son intention de renégociation auprès de sa banque. Celle-ci lui proposera par la suite les nouvelles modalités du prêt, qui seront effectives uniquement après la signature des deux parties.

Rachat

En cas de rachat de prêt travaux, l’emprunteur peut s’adresser à un établissement de crédit spécialisé afin de lui proposer de racheter son emprunt, soit une partie, soit la totalité. L’organisme acheteur déterminera ensuite les nouvelles conditions dans un nouveau contrat en y indiquant le taux, la mensualité et la durée. Sachant que cette opération peut occasionner des pénalités de remboursement anticipé qui restent à la charge de l’emprunteur, y compris les éventuels frais de dossiers.

Renégociation ou rachat : une simulation gratuite

Avant toute décision de renégociation ou de rachat de prêt travaux, il est recommandé d’effectuer une simulation de l’opération via un site spécialisé en crédits ou une plateforme consacrée à la comparaison bancaire. Les démarches sont gratuites et sans engagement. Il suffit de remplir un formulaire dédié à cet effet et attendre un ou deux jours pour obtenir une première estimation.

Les commentaires pour cette publication sont clos.