Les papiers nécessaires pour vendre votre bien

Pour quelle raison que ce soit, chacun peut être amené, un jour ou l’autre, de vouloir faire la vente de certains de ses biens. Mais c’est loin d’être un jeu d’enfant, compte tenu des divers documents à régulariser, des démarches administratives nécessaires, dont il faut prendre en compte. Ainsi, prendre conscience de ce genre de règlementation est une étape indispensable afin d’assurer le bon déroulement de la vente, et sa réussite. D’autant plus, que le manque, ne serait-ce que de l’un des documents indispensables pourra vous pénaliser, voire chambouler tous vos programmes.

 

Les documents que doivent présenter le vendeur

Le vendeur se doit, impérativement, de disposer de tous les documents qui figureront sur la liste suivante :

  • Une copie de la carte d’identité, ou du passeport, ou de la carte de séjour, ou encore de la carte de résident, pour en savoir davantage, vous pouvez visiter le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14807
  • RIB
  • Livret de famille ou extrait d’acte de naissance comme ici
  • PACS ou copie du contrat de mariage

Ces documents constituent l’élément essentiel du document de votre vente, car ils permettent de vous identifier, personnellement ; ce qui permettra d’avoir une garantie de la sérosité et de la conformité de la vente que vous voulez réaliser.

Connaitre l’importance de ces documents, à l’avance, vous permettra de gagner du temps en les préparant bien avant de soumettre la vente de votre bien, auprès d’un notaire, et d’éviter les mauvaises surprises, dû à la non préparation des documents à fournir.

Ceci reste, cependant, une liste non exhaustive, car selon le cas, d’autres documents complémentaires vous seront peut-être demandés. Des documents qui ne sont pas toujours en possession de vendeurs particuliers, alors, une fois les documents de la liste réunis, vous aurez déjà toutes les chances de votre côté.

 

Quelques conseils de vente

La vente, lorsque ce n’est pas le domaine dans lequel on travail, peut être difficilement maitrisé. Alors, dans certains cas, les vendeurs préfèrent faire appel à des professionnels du métier pour leur assurer d’attirer des acheteurs.

Pour les plus aventureux, ou juste indépendants, quelques conseils peuvent s’avérer utiles pour éviter les erreurs de débutants.

L’estimation du prix est l’élément déterminant qui va faire en sorte que les acheteurs potentiels vont se tourner ou non vers votre bien. Ainsi, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour avoir le cout optimal.

Prendre le temps de s’informer, au préalable, des documents complémentaires qui pourront peut-être faciliter la vente est aussi une idée à avoir. En effet, au lieu de tout préparer, une fois la procédure lancée, cela peut vous déstabiliser, alors que si vous savez déjà ce qui vous reste à faire, bien avant la mise en vente, vous aurez largement le temps de vous organiser.

La mise en évidence des qualités de votre bien est aussi une étape aussi importante que de rassembler tous vos documents, comme elle sera l’image que va percevoir les personnes qui seront intéressées par l’objet de la vente. Ainsi, que vous décidiez de le vendre sur des sites internet, dans des annonces diverses, choisissez bien vos mots.