Comment obtenir facilement un crédit pour construire ?


construction pret immobilierVous souhaitez construire votre maison ou appartement neuf mais vous ne savez pas comment financer les travaux ? Entre prêts bancaires et aides financières de l’Etat, on peut s’y perdre rapidement. Quelles sont alors les solutions adaptées à votre situation ? Explications.

Le prêt bancaire classique

Si vous souhaitez construire une maison mais que vous n’avez pas les fonds nécessaires, vous pouvez demander un prêt immobilier. Ce dernier est une solution de financement classique dont les conditions d’obtention sont les mêmes que si le crédit est destiné à financer une acquisition. C’est-à-dire qu’un taux d’intérêt est appliqué au prêt immobilier et qu’une assurance emprunteur ainsi qu’une garantie seront exigées au moment de la souscription. Le montant accordé varie en fonction de votre capacité d’emprunt calculée sur la base de vos revenus. Si vous empruntez en-dessous de 75 000€, le prêt immobilier passe en crédit à la consommation. Attention, car le taux d’un crédit conso est supérieur au taux d’un prêt immobilier.

Bon à savoir

La différence entre un crédit immobilier pour acheter un bien ancien et un crédit immobilier pour construire est que ce dernier va être versé au constructeur successivement par appels de fonds.

Les aides financières de l’Etat

Le Gouvernement a mis en place des solutions de financement afin de faciliter l’accès à la propriété. Ces aides financières se présentent sous différentes formes : prêts à taux bonifiés voire nuls, réductions ou exonérations d’impôts, subventions, primes, etc.

Les prêts aidés

En plus des prêts classiques, les banques proposent des prêts aidés à taux réduits voire nuls. Ils sont réglementés par l’Etat et leur obtention est possible sous certaines conditions.

Le prêt à taux zéro PTZ

Le PTZ, comme son nom l’indique, permet de financer un projet immobilier à taux zéro. Cependant, il ne couvre qu’une partie du montant total de l’opération (20 à 40%) selon la position géographique et l’état du bien (neuf ou ancien). Ce pourcentage est appliqué sur le montant total de l’opération qui lui aussi est plafonné. Le reste peut être financé par un prêt immobilier classique ou un autre prêt aidé. Pour bénéficier du PTZ :

  • Vous devez ne pas avoir été propriétaire durant les deux dernières années;
  • Le bien que vous souhaitez construire doit être votre résidence principale;
  • Vos revenus ne doivent pas dépasser un plafond fixé par l’Etat ;

Le prêt action logement (prêt 1% logement)

Le prêt action logement permet de financer la construction d’une maison à taux réduit : 1% dans la limite maximale de 20 ans. Pour en bénéficier il faut :

  • Être salarié d’une entreprise privée non agricole employant au moins 10 salariés ;
  • Que le bien concerné respecte les conditions de performance énergétique de la RT 2012 pour la France métropolitaine, la RT DOM pour les départements de Guyane, Martinique ainsi que la Réunion et la RT-G pour la Guadeloupe ;

Le montant maximum accordé par le prêt action logement représente 30% du coût total de l’opération dans la limite suivante :

ZonesA et A bisB1B2C
Montants maximum accordésEntre 15 000 et 25 000€Entre 15 000 et 20 000€Entre 7 000 et 15 000€Entre 7 000 et 10 000€

Pour bénéficier du prêt action logement, il faut prendre contact directement avec votre employeur.

Le prêt épargne logement (CEL et PEL)

Si vous détenez un compte PEL ou CEL vous pouvez obtenir un prêt à taux réglementé dont le montant varie en fonction des intérêts acquis. Vous pouvez également bénéficier d’une prime versée par l’Etat variant de 50 à 100% des intérêts d’épargne acquis, du montant du prêt et de la date d’ouverture du plan.

Bon à savoir

Etant donné les taux d’intérêts immobiliers actuels historiquement bas, pensez à bien vérifier que le prêt épargne logement reste toujours aussi intéressant.

Les aides des collectivités locales

Les conseils régionaux, les conseils départementaux et les collectivités locales proposent des aides permettant de financer la construction d’un logement neuf. Pour en bénéficier, il suffit de vous rapprocher de la mairie de votre région, l’agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL), l’agence nationale de l’habitat (ANAH) ou l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

Les réductions ou exonérations d’impôts

Si vous construisez une maison ou un appartement, vous pouvez bénéficier de certains avantages notamment la réduction ou l’exonération d’impôts.

Exonération de taxe foncière durant 2 ans

Après l’achèvement des travaux de construction d’une maison ou d’un appartement, vous êtes exonéré de taxes foncières pendant 2 ans. Ce délai peut même s’étaler jusqu’à 5 ans après la fin des travaux si le bien concerné répond aux normes BBC ou RT 2012.

La réduction de TVA

Lors de la construction d’une maison ou d’un appartement, la TVA reste normale (20%). Cependant, deux ans après l’achèvement d’une maison, elle est réduite à 10% sur la main d’œuvre mais également sur le matériel. La TVA peut même être réduite jusqu’à 5,5% si les travaux que vous entreprenez visent à rénover le logement ou à améliorer ses performances énergétiques en installant par exemple une pompe à chaleur, une chaudière ou en effectuant des travaux d’isolation.


%d blogueurs aiment cette page :