S’offrir une piscine est le rêve de chaque famille. Une piscine enterrée avec une structure en coque polyester ou en béton, le résultat reste le même. Découvrez alors les différentes caractéristiques des travaux d’une piscine et les démarches administratives obligatoires comme la déclaration des travaux d’une piscine.

 

La piscine enterrée et ses caractéristiques

La piscine enterrée présente de nombreux avantages par rapport aux piscines hors sol. En effet, elle est plus esthétique et facile à entretenir. Il existe alors trois types de piscines enterrées : la piscine à coque, la piscine maçonnée et la piscine modulaire. La piscine à coque assure une bonne étanchéité et une bonne résistance. Les dimensions ainsi que les formes sont standards. Pour installer cette piscine, prévoyez entre 7 à 10 jours de travaux. Son coût va de 12 000 à 25 000 euros.

 

La piscine maçonnée se décline en trois types. D’abord, il y a la piscine en béton coulé. Elle garantit également une bonne étanchéité et vous pouvez l’aménager sur mesure. Pour l’installation, programmez entre 20 à 35 jours de travaux. Son coût va de 5 000 à 15 000 euros. Ensuite, il y a la piscine en béton projeté. Elle est d’une grande qualité et elle se marie très bien avec tous les types de terrains. Vous pouvez l’avoir en taille standard ou sur-mesure. Pour les travaux, comptez entre 35 à 40 jours. Enfin, il y a la piscine en parpaings. Elle sera installée avec un revêtement en PVC armé ou en liner. La piscine assure une bonne étanchéité avec sa construction en parpaings traditionnelle.

Vous cherchez à réaliser un dossier de qualité pour votre prochain projet

 

La piscine modulaire se décline en deux types : la piscine en kit à coffrages modulaires et la piscine en kit à panneaux modulaires. Le premier type est composé de matériaux légers et assure une bonne étanchéité. La piscine en kit à coffrages modulaires est disponible en plusieurs formes et en plusieurs tailles. En faisant appel à un professionnel, prévoyez entre 10 000 à 15 000 euros de travaux avec une durée de 10 jours. Le second type assure une bonne résistance et une bonne étanchéité. Programmez 10 jours de travaux pour 5 000 à 12 000 euros de budget. Avant tout aménagement, il est obligatoire de déposer la déclaration des travaux d’une piscine auprès de la mairie.

 

D’autres types de piscines

Outre les piscines classiques, il en existe d’autres types qui sont devenus très à la mode : la piscine naturelle, la piscine à débordement et la piscine intérieure. La piscine naturelle est très esthétique, économique et écologique. Elle nécessite très peu d’entretien, mais utilise une surface considérable de terrain. Son coût va de 20 000 à 35 000 euros pour un mois de travaux.

 

La piscine à débordement est également très esthétique. Elle permet de maintenir une eau propre et elle est économique. Ce type de piscine est doté d’un bac à tampon qui va récupérer les eaux de pluie et qui fera office de stockage. Prévoyez alors pas moins de 21 000 euros pour trois mois de travaux. La piscine intérieure vous permettra de vous baigner toute l’année. Prévoyez entre 20 000 à 25 000 euros pour deux mois de travaux. La pose de ces trois types de piscines nécessite la déposition de la déclaration des travaux d’une piscine auprès de la mairie.