Déclaration préalable pour des travaux d’extension maison

Vous désirez agrandir votre maison sans faire appel à un architecte ? C’est tout à fait possible, notamment si votre terrain ne dépasse pas la surface SHON totale de 170m2. Cependant, quoi qu’il en soit, vous devez savoir que vous devez toujours faire une déclaration auprès de votre mairie pour lui en prévenir. Comme pour les travaux de construction, la déclaration servira de déterminer les risques d’atteintes au respect des règles d’urbanisme régissant votre terrain d’accueil. Ce qu’il faut savoir…

Dans quel cas déposer une déclaration préalable pour des travaux d’extension ?

Deux démarches sont à faire selon les cas de figure qui se présentent. Le propriétaire aura à faire une déclaration préalable auprès de la mairie si la surface touchée est limitée à 40m2 est moins.  Dans le cas où cette limite est excédée, il doit par contre faire une demande de permis de construire. Aussi, la déclaration préalable touche les travaux sur surface inférieure à 40m2. Cependant, vous devez aussi savoir que la mairie, avant d’accorder votre demande, doit également prendre en compte la possibilité de réalisation de l’extension selon le coefficient d’occupation des sols de votre terrain. Elle doit étudier le droit du voisinage, à qui appartient le mur, etc. Plusieurs raisons peuvent amener à faire une extension de maison. Le propriétaire peut manquer de place dans sa maison, souhaiter déménager, désirer avoir des pièces en plus ou des m2 supplémentaires, etc. Et l’agrandissement ou l’extension de la maison parait être la meilleure solution. Le propriétaire a le libre choix de le faire en pignon ou bien en façade.

 

Vous cherchez à réaliser un dossier de qualité pour votre prochain projet

Et le budget à préparer ?

Généralement, les travaux d’extension ne coûtent pas plus chers que les travaux de construction, de rénovation ou de déménagement.Cependant, vous devez vous préparer en mieux pour ne pas gâcher votre projet. Vous devez prendre en compte toutes les réalisations à faire et les correspondre à votre budget. Il y a, par exemple, la maçonnerie, la menuiserie, la couverture, l’isolation et l’installation électrique et bien d’autres. Tout dépend de vos attentes. Si vous souhaitez utiliser votre actuel système de chauffage, vous devez impérativement améliorer sa puissance puisque votre maison s’est agrandie et a besoin de plus d’électricité. Prévoyez également un montant suffisant pour payer les impôts locaux. Certes, ce sont des dépenses individuelles et non comprises dans la déclaration préalable. Cependant, vous devez sûrement assurer votre budget car la mairie en prendra compte afin de déterminer si votre projet sera bien réalisé à termes et dans les meilleures conditions.

Les délais à respecter

Pour mener à bien votre projet de travaux d’extension, ne négligez pas non plus les délais à respecter pour cela. Sur ce, sachez que l’instruction de votre dossier se fera durant 2 mois si c’est une demande de permis de construire pour une maison individuelle et des annexes d’habitation, durant 3 mois si cela concerne un permis d’aménager comprenant ou non des travaux de constructions et/ou de démolitions.Et dans le cas où votre dossier n’est pas complet, vous avez un mois pour réclamer les pièces qui manquent soit par lettre recommandée soit par mail selon votre préférence et votre mairie.