Construire plutôt qu’acheter de l’ancien : les avantages


Naomi hebert 188443 unsplashVous projetez d’acheter un bien immobilier mais vous ne savez pas quoi choisir entre neuf et ancien ? Vous avez entendu dire qu’acheter neuf est un projet complexe, que ça coûte cher et que la construction prend beaucoup de temps ? Cependant, acheter neuf présente beaucoup d’avantages que l’on vous liste ci-dessous.

Construire, ce n’est pas si cher que ce que l’on croit

Si construire un bien neuf vous rebute car vous pensez que le coût de la construction est beaucoup trop important par rapport à l’ancien, ce n’est pas toujours le cas, surtout si vous projeter d’y rester longtemps. En effet, construire est la solution la moins onéreuse dans la mesure où le surcoût est en partie amorti par l’économie d’énergie que vous réalisez par la suite, et le cas échéant via des avantages fiscaux et/ou participation de l’Etat comme le PTZ. A l’inverse, acheter une maison ancienne peut vous réserver quelques surprises pas toujours positives (travaux, rénovation, etc.). Construire une maison neuve est donc intéressant dans le cas où vous comptez vous y installer pour un long moment, d’autant plus que les conditions de financement actuelles sont idéales pour lancer un projet de construction. En effet, les taux immobiliers sont au plus bas et continuent même de chuter. 1,3% en moyenne pour un crédit sur 20 ans. De quoi profiter de belles opportunités !

Pour exemple, voici une rapide simulation de votre prêt immobilier selon les conditions actuelles du crédit (1,30%) et si vous empruntez 300 000€ sur 20 ans :

  • vous obtenez une mensualité de 1 510€ à rembourser sur 20 ans (dont 90€ d’assurance selon les conditions actuelles) ;
  • le coût total de votre crédit s’élèverait à 62 400€ (assurance comprise).

Si l’on devait comparer les taux immobiliers de juin 2019 à ceux de janvier de la même année avec les mêmes conditions de crédit (300 000€ empruntés sur 20 ans) voici ce que vous obtiendriez :

  • une mensualité de 1 551€ (dont 90€ d’assurance) ;
  • un coût total du crédit qui grimpe à 72 240€ (assurance comprise).

Ces simulations de prêts immobiliers rendent compte de l’intérêt à enclencher votre projet immobilier car les conditions actuelles de crédit sont au vert. En effet, les taux immobiliers sont exceptionnellement bas. Plus de doute, c’est le moment de se lancer !

Construire, un gage de tranquillité grâce aux garanties de construction

Faire construire sa maison vous permet de bénéficier des meilleures garanties qui vous couvrent contre les défauts qui résulteraient des travaux. Votre contrat décrit précisément le détail de la construction : date de livraison, délai d’achèvement des travaux, etc. Vous êtes ainsi couvert contre les éventuels aléas. Exemple : si les travaux prennent du retard, des pénalités sont appliquées en dédommagement du préjudice subi.

Si les travaux ont bien été achevés dans les temps mais que vous constatiez des défauts après coup, votre assurance dommage-ouvrages entre alors en jeu pour vous couvrir contre les vices liés aux travaux. Une fois la livraison effectuée, vous continuez à bénéficier de garanties dites d’usage, telles que :

  • la garantie de parfait achèvement des travaux valable durant un an ;
  • la garantie biennale qui vous couvre contre le dysfonctionnement des équipements du logement pendant deux ans ;
  • la garantie décennale qui intervient lorsque des dégâts sont constatés suite aux travaux de construction. Cette garantie est valable dix ans à compter de la réception des travaux.

Une fiscalité avantageuse

En faisant construire votre maison individuelle, vous pouvez bénéficier d’une exonération totale ou partielle de la taxe foncière durant 2 ans, selon la commune où vous vous installez. Pour cela, vous devrez déposer auprès du service des impôts un formulaire de déclaration modèle H1 (formulaire 6650) préalablement rempli durant les 90 jours qui suivent l’achèvement de la construction.

Lorsque vous achetez neuf, les frais de notaire sont réduits et représentent généralement 2 à 3% du prix du bien tandis que pour l’ancien, ceux-ci s’élèvent à environ 10%.

Dans le cas où vous achetez un bien avec pour objectif de le louer, vous pouvez, sous conditions, bénéficier du dispositif Pinel. Il permet de bénéficier d’une réduction d’impôts selon la durée de mise en location : 12% pour 6 ans, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans. Pour découvrir si vous êtes éligible au dispositif Pinel, rendez-vous sur le site officiel du Gouvernement


%d blogueurs aiment cette page :