Aménagez un treillage ornemental dans votre jardin

Vous êtes en train de parfaire votre jardin, et vous êtes à la recherche de solutions innovantes pour le rendre plus agréable. Généralement, il suffit de l’entretenir et d’ajouter des accessoires décoratifs pour qu’il impressionne. Actuellement, la tendance est à l’aménagement d’un treillage ornemental afin de donner du style et de la couleur à son jardin.

Aperçu sur les types de treillages ornementaux

Tout d’abord, lorsqu’on parle de treillage, il s’agit d’un panneau fait de losanges entrecroisés ou de carrés sur lesquelles les fleurs et les plantes vont grimper. Il existe différents choix de treillages que ce soit en terme de matériaux ou de formes. Si vous recherchez quelques conseils pour choisir le treillage ornemental qui vous convient, vous verrez sur ce site diverses solutions qui vous aideront à réussir la décoration de votre jardin.

  • Sur le marché, le plus courant est le treillage en bois qui peut se replier sur lui-même en accordéon. En général, le bois utilisé pour créer ce type de treillage est du pin, du bambou, du chêne, du robinier ou encore des bois exotiques.
  • Par ailleurs, vous trouverez sur le marché des treillages en PVC de couleur vert ou blanc avec des panneaux d’hauteurs et de largeurs variées selon vos besoins. Il existe également des treillages en acier ou en fer forgé, qui sont ajourés et dotés de décoration au choix comme des volutes, des figures géométriques ou d’évocations végétales. Cette catégorie de treillages ornementaux peut aussi constituer de décoration murale sans recourir à des plantes pour l’agrémenter.
  • En outre, pour ceux qui souhaitent avoir une décoration extérieure plus moderne, les treillages en forme de V sont idéals pour palisser des plantes qui se développent vers le haut. Enfin, les treillages en forme d’arche arrondie au centre évidé trouveront leur place près d’une petite fontaine pour l’encadrer.

Quelques astuces pour fixer un treillage

Afin de fixer votre treillage, vous pouvez adopter différentes techniques. La première consiste à fixer directement en utilisant une vis longue qui passera au travers d’un trou percé dans le treillage et qui se fiche dans un autre, transpercé dans le mur et agrémenté d’une cheville. La seconde technique, qui est la plus simple et la plus efficace est l’usage de cales intermédiaires en bois. Votre treillage sera vissé dessus ce qui vous permettra de l’ajuster plus aisément.

Par ailleurs, pour bien repérer l’emplacement des fixations sur le mur, faites-vous aider par une tierce personne. Celle-ci maintiendra le treillage qui sera plaqué contre le mur tandis que vous l’ajusterez à l’horizontale ou à la verticale grâce à un niveau à bulle. Ensuite, vous tracez les quatre angles au crayon pour marquer la position des cales. Dernier conseil, il est plus judicieux de ne pas trop coller votre treillage contre le mur pour pouvoir aménager une lame d’air entre celui-ci et vos plantes.